Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/18 | Le Plan Végétal Environnement est là !

    Lire

    Pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel ou dans l’aménagement de leur exploitation, la Région Nouvelle-Aquitaine, les agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, le FEADER, l’État et les collectivités territoriales lancent un nouvel appel à projets jusqu’au 31 mars 2019. Il permet de répondre à la réduction des pollutions et à l’optimisation de la consommation d’intrants ; à la réduction de l’érosion des sols ou à la réduction des prélèvements de la ressource en eau. Modalités et formulaire de réponse

  • 22/10/18 | Charente-Maritime : un nouveau sous-préfet pour le bassin de Jonzac

    Lire

    Jérôme Aymard, le nouveau sous-préfet de Jonzac, prend officiellement ses fonctions ce 22 octobre lors d'une cérémonie de commémoration aux Morts à Jonzac. C'est son premier poste en tant que sous-préfet, après avoir été chef de différents services de sous-préfectures dans la Loire et dans le Morbihan, où il était dernièrement DRH à la Préfecture.

  • 22/10/18 | Le retour des marchés au gras à partir du 3 novembre à Périgueux

    Lire

    La saison des marchés au gras et aux truffes a lieu du samedi 3 novembre au 16 mars 2019. Les mercredis et samedis matin, les producteurs locaux vendront leurs produits frais issus de l’élevage de canards et d’oies. La place Saint-Louis, accueillera une trentaine de producteurs de Dordogne venus faire découvrir, déguster et vendre des produits de haute qualité. Quatre marchés primés seront organisés, les 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier et 16 février. Les marchés aux truffes débutent le 8 décembre.

  • 22/10/18 | Premières pistes pour la loi mobilité

    Lire

    Le projet de loi d'orientation des mobilités, qui doit être présenté en novembre, a détaillé son contenu ce lundi. On y découvre notamment la fin programmée des péages d'autoroute, remplacés par un système de capteur censé détecter une vignette, un badge ou la plaque d'immatriculation des conducteurs. Concernant le co-voiturage, un système de tarif dégressif est à l'étude. Enfin, l'indemnité transports et le forfait mobilité (pour les personnes se rendant au travail à vélo ou en co-voiturage) pourraient désormais bénéficier de 400 euros par an.

  • 22/10/18 | Vers un TGV Bordeaux-Londres ?

    Lire

    SNCF Réseau, Lisea, Eurotunnel et HS1 (la LGV britannique) viennent de signer un accord pour lancer une étude de faisabilité sur une liaison ferroviaire entre Bordeaux et Londres. Elle passerait par la ligne Bordeaux-Lille et permettrait de relier Londres en cinq heures. Pour l'instant, les discussions tablent sur un aller-retour par semaine. Avant une potentielle mise en service (qui pourrait intervenir en 2021 ou 2022), la Gare St Jean devra s'équiper d'un terminal international permettant de vérifier les passeports. Les résultats de l'étude de faisabilité ne sont pas attendus avant plusieurs mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Jusqu'où va s'étendre le frelon asiatique ?

01/05/2009 |

Un frelon asiatique

Il ne se passe un mois, sans que nous ayons une réaction, un commentaire sur Aqui! au sujet du frelon asiatique. Rien que l'article intitulé « L'Aquitaine doit agir au plus vite contre la prolifération du frelon asiatique » a suscité 16 commentaires. Bien souvent, à l'image de Françoise Boyer, le 11 janvier 2009, vous témoignez de vos inquiétudes, de vos interrogations : "avec la disparition des feuilles, nous avons découvert très haut perché un nid de frelons asiatiques; Que devons nous faire ???", se demande-t-elle. Afin de répondre à toutes ces questions, nous avons décidé de refaire le point sur l'invasion du frelon asiatique dans la région, les progrès du piégeage, les consignes de sécurité.

"Je crois que les pouvoirs publics ne prennent pas la mesure du problème", lance Léa Bensa, animatrice technicienne de l'ADAAQ (Association de développement de l'apiculture en Aquitaine). En effet, aujourd'hui, le frelon asiatique continue de s'étendre dans le pays. Il est désormais arrivé en Bretagne (à Saint-Malo) et en Bourgogne. Dans la communauté urbaine de Bordeaux, on dénombre près de 1 000 nids. Malgré tout, aucune action coordonnée au niveau de l'Etat n'a été engagée pour endiguer son extension. "Il n'a même pas été déclaré nuisible au niveau national", déplore Léa Bensa. En Aquitaine, où il est particulièrement implanté, seuls deux départements sur cinq, la Dordogne et les Pyrénées-Atlantiques ont véritablement mis en oeuvre un plan de piégeage sur l'ensemble de leur territoire. A ce jour plus de 850 pièges ont été installés dans les Pyrénées-Atlantiques. Conséquence, en 2008, aucune trace du frelon asiatique n'a été détectée dans le département.

Développer les campagnes de piégeage

Dans le Lot-et-Garonne, où plus de 200 nids ont été recensés, on en est encore au stade de l'expérimentation. Pour tenter de limiter son invasion, la population doit être appelée dans les prochaines semaines à participer à la campagne de recensement par canton. 120 pièges doivent être installés sur quatre zones distinctes sur le bassin de la Séoune, à Laplume, du côté de Tonneins. Objectif : recueillir des données objectives sur la sélectivité et l'efficacité du piégeage. Un bilan à mi-parcours sera fait, pour un retour d'expérience complet à la fin de l'année. Un « agent recenseur » du frelon asiatique serait désigné par secteur cantonal, avec la mission de faire remonter les observations de la population vers les services vétérinaires. Ce dispositif doit être mis en place avant l'été. Dans les Landes, au contraire, aucune campagne de piégeage n'a pu être réalisée faute de financement... En Gironde, une association, "Action anti-frelon d'Asie", vient de naître, au Haillan, sous la coupelle de Jean-Paul Cros et Jacques Vaillant.

Respecter les consignes de sécurité

Si le frelon asiatique tue les abeilles et menace l'activité des apiculteurs, il peut aussi représenter un danger pour l'homme. En effet, contrairement au frelon européen, il a la capacité de piquer plusieurs fois d'affilée. Détruire un nid doit se faire avec précaution. Il faut ainsi savoir que le gaz utilisé dans la destruction des nids ne tue pas les larves. Ainsi, piéger les fondatrices est une priorité. Le mieux est d'appeler les pompiers ou de se renseigner auprès de votre commune pour faire intervenir un professionnel.

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
528
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
laetitia | 03/10/2009

avec la chute des feuilles avec nos voisins nous nous sommes apercu qu'un nid de frelon asiatique etait dans le maronnie, nous nous sommes deplacé en mairie pour savoir a qui s'adresser et ils n'ont pas su nous diriger vers les personnes capable de nous aider.

on nous a juste dit de nous debrouiller a trouver un professionnel ou de nous en debarrasser par nos propre moyen, c'est du grand n'importe uoi car le nid de frelon est au milieu d plusieurs habitation ou il y a des enfants.

le nid se trouve juste sur l'arbre qui se trouve devant ma maison accoller a ma cloture donc c'est vous dire l'urgence!!!

Quentin Rome | 04/05/2009

Bonjour,
Ce sont les données de l'INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel http://inpn.mnhn.fr ) une fois que je les ai validées (vu que c'est moi qui gère la cartographie de la bête au niveau national). Donc les sources sont très nombreuses, préfectures, mairies, sdis, fredec, gdsa, particuliers... Mais surtout les données sont toutes vérifiées.
Cordialement.
Quentin Rome (MNHN)

Nicolas César | 04/05/2009

Merci cher lecteur pour ces précisions. Mes chiffres proviennent de l'Adaaq (Association de développement de l'apiculture en Aquitaine). Quelles sont vos sources ? Il est toujours intéressant de confronter les chiffres pour mieux informer nos lecteurs.

A bientôt,

Cordialement,

Nicolas César

Quentin Rome | 04/05/2009

Bonjour,
Quelques petites corrections sur les chiffres : En Gironde environ 750 nids recensés en 2008 (Bordeaux est en Gironde il me semble ;-) ). Dans les Pyrénées-Atlantiques, malgré les 850 pièges, il y a eu 14 nids signalés en 2008 contre 1 seul en 2007.
Il y a effectivement une expérimentation de la sélectivité et de l'efficacité des pièges de fondatrices en Lot-Et-Garonne. À suivre.
Le frelon asiatique est dangereux car ses nids sont très populeux donc il faut les faire détruire par des spécialistes. Mais il l'est surtout pour les personnes allergiques. Il y a probablement plus d'accidents en France par piqûre d'abeilles. Après, tous les frelons et les guêpes peuvent piquer plusieurs fois. Ce n'est pas une spécificité du frelon asiatique, c'est juste qu'ils sont plus nombreux donc s'acharnent plus. Il faut faire attention à ne pas faire trop peur. Ça n'arrange pas les choses.
Bien cordialement.
Quentin Rome
? ?
Museum National d'Histoire Naturelle
Entomologie CP50
45 rue Buffon, 75005 Paris (France)

e-mail : vespa@mnhn.fr

http://inpn.mnhn.fr/isb/servlet/ISBServlet?action=Espece&typeAction=10&pageReturn=ficheEspeceDescription.jsp&numero_taxon=433589

missweed | 22/06/2009

Pres de toulouse

ma mere s'est faite piquer il y a 2 jours en jardinant il s'est avéré qu'un essaim assez important se trouver dans la terre et les frelons l ont attaquée
Pour ma part j ai lu quelque article sur cette espèce et je trouve qu'il est faux de dire qu ils ne sont pas agressif en tout cas ils le sont quand ils ne sont pas seul
ma mere a eu 2 piqûres au visage et se n est pas du tout comme les piqûres de guêpes la reaction et la douleur sont plutôt violentes, il est apparament conseillé de se soigner a la cortizone

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !