18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | L'Ademe Aquitaine veut mobiliser les acteurs aquitains autour de l'économie circulaire

19/05/2014 | En Aquitaine, les conditions politiques et d'accompagnement des acteurs se mettent peu à peu en place pour ouvrir la voie à l'économie circulaire

Hélène Sanchez en charge des questions liées aux déchets des entreprises et Stéphanie Khayat, chargée de mission sur le secteur agricole et agroalimentaire à l'ADEME

Dans le cadre des «Avis d'experts», rendez-vous réguliers organisés entre l'ADEME Aquitaine (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et la presse, Hélène Sanchez, en charge des questions liées aux déchets des entreprises et Stéphanie Khayat, chargée de mission sur le secteur agricole et agroalimentaire ont fait le focus sur l'économie circulaire. Une logique économique relativement récente et largement inconnue de notre modèle productif. Pour encourager les acteurs économiques à s'y mettre, l'ADEME a lancé deux appels à projets: un visant les déchets du BTP, l'autre les déchets organiques. Les Expertes nous expliquent.

Recyclage, revalorisation des déchets, lutte contre le gaspillage... Les termes sont à la mode et font résonner à titre individuel (ou à tout le moins le devrait...) notre fibre écolo, tout en flattant notre bonne conscience environnementale. A la maison, a minima, le tri du verre et du carton du reste de nos déchets ménagers, on connaît, et beaucoup le pratiquent. Mais, d'un point de vue économique, si des initiatives existent, le modèle productif classique reste très attaché à son caractère linéaire. En bref, on extrait de la matière première, on produit, on consomme et on jette, faisant fi de la raréfaction de la ressource naturelle, de la volatilité de la matière première ou encore des alertes environnementales de plus en plus fortes.

Une meilleure efficacité et un moindre impactFace à cela, l'économie circulaire propose d'orienter l'appareil productif dans son ensemble vers une meilleure efficacité de l'utilisation des ressources et une diminution de l'impact sur l'environnement. Pour ce faire 7 axes d'action peuvent être mis en œuvre au fil du cycles de production. Hélène Sanchez cite par exemple l'éco-conception, qui tend à conserver la qualité et la performance d'un produit tout en cherchant à réduire ses effets négatifs sur l'environnement. Autre pilier de l'économie circulaire : «l'écologie industrielle» qui tend à la mutualisation et à l'échange entre différents opérateurs économiques d'un territoire pour permettre une gestion optimisée des ressources, ou encore, le plus connu de tous: le recyclage, qui réintroduit tout ou partie des déchets dans un nouveau cycle de fabrication. Autant de d'actions possibles autour d'un même produit et qui sont en outre génératrices d'emplois assure-t-elle.

Le BTP: 253M t de déchetsAfin d'encourager et de faciliter la mise en œuvre de tels cycles vertueux, l'ADEME Aquitaine mène un certain nombre d'actions telles que des formations, des conseils aux acteurs, de l'animation de réseaux, etc... Elle a en outre récemment lancé deux appels à projets autour d'une part des déchets du BTP et d'autre part des déchets organiques (jardins, parcs, alimentaires, cuisines, magasins de vente au détail ou établissements de production ou transformation de denrées alimentaires). Le but dans les deux cas, est bien de permettre une meilleure prévention mais aussi valorisation de ces deux types de déchets. Le BTP a lui seul produirait selon les chiffres de l'ADEME plus de 253M t de déchets par an au niveau national. Il y a donc urgence à se saisir de la question.

Permettre de nouvelles filièresConcernant les biodéchets (22,1 M t par an), le lancement de cet appel à projet est aussi une manière de mobiliser les acteurs pour qu'ils aient eux même une meilleure connaissance de leurs gisements. En Aquitaine, qui est une des premières régions françaises en termes d'agriculture et agroalimentaire, cette question n'est donc pas sans intérêt, d'autant que le développement d'initiatives locales portant sur la valorisation de biodéchets, appuyées sur des démarches de collecte et de tri pourraient ainsi permettre le développement de nouvelles filières et emplois dans la région. Le Conseil régional d'Aquitaine, au côté de l'ADEME, s'est d'ailleurs engagé, de manière globale, à intégrer le concept dans son schéma régional de développement économique.

Renseignements sur les appels à projets : aquitaine.ademe.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2085
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !