Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'Agglomération de Pau se mobilise et expérimente sur le tri des biodéchets

19/10/2018 | L'agglomération paloise veut tendre à un nouveau modèle de gestion des déchets et s'attaque au défi de la valorisation des déchets de cuisine

Monique Sémavoine 1ere vice présidente de la CAPBP et Sébastien Paré, directeur adjoint en charge de la collecte et valorisation des déchets (CAPBP)

Labellisée en 2016, « Territoire Zéro Gaspillage, zéro déchet », la CAPBP, la communauté d'agglomération de Pau, s'est engagée dans la refonte de son modèle de collecte des déchets d'ici 2021. Concrètement, rappelle sa 1ère vice-présidente, Monique Sémavoine, les objectifs sont la réduction de production de déchets ménagers de 10% d'ici 2020, l'augmentation de la part du recyclage via l'extension du tri des emballages plastique et en verre, et enfin le développement du tri des déchets de cuisine et de jardin via le compostage et la collecte séparée. Après plusieurs actions ces dernières années sur les deux premiers points, la CAPEB, s'attaque à compter de ce mois d'octobre à la valorisation des déchets de cuisine, à travers 4 opérations pilotes sur l'agglo.

En 2016, les habitants de l'agglomération paloise produisaient 236 kg d'ordures ménagères par personne et par an. Or, selon une campagne de caractérisation des ordures ménagères menée par Valor Béarn, sur ces 236 kg, 170 kg, soit 70% du contenu des sacs poubelles auraient pu être triés pour une « seconde vie », par le biais du recyclage, du compostage ou de la réutilisation.
Si les premières mesures prises par l'agglo semblent déjà commencer à porter leur fruit (on enregistre 4% de tri supplémentaire sur les emballages en 20178 par rapport à 2016, et +2,7% sur le tri du verre), restait à la collectivité à se mobiliser, et mobiliser ses habitants, autour de la question des biodéchets et notamment des déchets de cuisine qui sur les 170 kg d'ordures valorisables de nos poubelles, en représentent 83 kg.

Collecte ou compost, 4 secteurs testent
Une action désormais mise en œuvre non seulement par une campagne de communication incitant les habitants de l'agglomération, à ne pas relâcher leurs efforts en matière de tri, mais aussi par le lancement ces jours-ci de 4 opérations pilotes spécifiques aux déchets de cuisine sur 4 secteurs identifiés de l'agglomération, au regard notamment de la typologie de leurs habitats. Deux d'entre eux (un caractérisé par de l'habitat collectif, l'autre par de l'habitat pavillonnaire) verront les foyers volontaires à cette expérimentation être dotés gratuitement de « bioseaux » marrons et sacs biodégradables à des fins de collecte des biodéchets dans les bacs marrons, quand les habitants volontaires des deux autres secteurs (là encore un en zone pavillonnaire (et rurale), l'autre en habitat collectif) recevront un « bioseau » vert et un composteur soit individuel, soit collectif en pied d'immeuble (ou lombricomposteur pour les appartements dotés de balcon) pour les logements collectifs. Au total ce sont environ 5000 personnes que la collectivité espère ainsi faire entrer dans cette expérimentation.
Ces secteurs pilotes qui accueillent ces jours-ci des réunions publiques d'information pour mobiliser les habitants sur la mise en place de ces expérimentations, seront « bien entendus accompagnés dans cette démarche via des petites formations d'une heure, la diffusion du matériel, des réunions de quartiers et des campagnes d'informations régulières par voie d'affiche et/ou en porte-à-porte pour favoriser et encourager le changement des habitudes dans les foyers », précise Monique Sémavoine. Car derrière la collecte ou le compost, c'est aussi bien sûr la volorisation possible de ces déchets pas comme les autres que la CAPBP veut mettre en avant... Mais au-delà de cet accompagnement, s'ajoute le souhait d'une dimension participative forte sur cette politique de gestion des déchets en général et sur ces opérations pilotes en particulier. Dans cet esprit, il est prévu la création d'une plateforme de concertation en ligne (www.agglo-pau.fr/dechets) où tous les habitants de l'agglomération sont invités à s'exprimer sur les modes de tri et de collecte selon eux les plus adaptés au territoire.

"Prendre le temps de la pédagogie, plutôt que la contrainte"
Sur cette plateforme est également attendu un retour sur les expérimentations nouvelles. Cette participation, complétée par une enquête de terrain auprès des habitants sera en effet importante dans un an, à l'heure du bilan de ces dispositifs tests. En complément de ces témoignages et données qualitatives, certains indicateurs quantitatifs de suivi seront aussi mis en place tout au long de la démarche tels que « la mesure des déchets par catégorie, et notamment celle du contenu de la poubelle grise, l'évolution des quantités de déchets et des quantités des flux », détaille Sébastien Paré, directeur adjoint en charge de la collecte et de la valorisation des déchets à la CAPBP.
« Ce bilan nous permettra de mesurer les effets de l'expérimentation, pour si besoin corriger les modes de gestion de ces déchets de cuisine, voir ceux qui s'adaptent le mieux, pour ensuite, mais pas forcément immédiatement, les élargir à l'échelle de l'agglomération », ajoute Monique Sémavoine, qui insiste sur son souhait de « prendre le temps de faire évoluer les comportements par la pédagogie, plutôt que par la contrainte. D'autant qu'au regard des obligations légales, nous avons du temps pour poursuivre ce travail et voir comment les habitants s'y adaptent le mieux. » Du point de vue légal en effet, l'harmonisation du mode de financement du service de collecte au sein d'agglomération nouvellement fusionnée, ce qui est le cas de la CAPBP, doit être faite d'ici 2022, et pour ce qui est du tri à la source des biodéchets pour les particuliers, la loi de transition énergétique pour la croissance verte impose sa généralisation au plus tard à 2025.

Dates et lieux des réunions d'information pour les quarters concernés:

19/10/18

Lons

école Perlic Nord

18h30

22/10/18

Meillon

Salle polyvalente

18h

23/10/18

Aressy

Maison pour tous

18h30

30/10/18

Philippon

Ecole des Lilas - cantine

18h

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5140
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !