18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'alimentaire aquitain table sur le développement durable

03/04/2009 |

L'alimentaire aquitain table sur le développement durable

Pour les entreprises du secteur agroalimentaire d'Aquitaine des secteurs coopératif et privé, la notion de durable va bien au-delà d'une semaine thématique. Treize d'entre elles, pionnières en la matière, sont déjà entrées dans la démarche, et celle-ci fait l'objet d'une méthode "Destination Développement Durable" (3D) qui sera proposée à l'ensemble des acteurs de ce secteur. Le colloque qui était organisé au Conseil régional d'Aquitaine par l'ARDIA (Association Régionale des Industries Alimentaires), la Fédération Régionale des Coopératives Agricoles, et l'AFNOR a montré que le développement durable véritable doit être mis en oeuvre à tous les échelons, y compris celui de la distribution. Celle-ci qui est au contact du destinataire final c'est-à-dire le consommateur,et dont le souci numéro un est "de faire du chiffre" joue même parfois un rôle d'accélération du mouvement.

En tout cas le durable hexagonal, cultivé et programmé par les politiques et par le gouvernement à l'issue du Grenelle de l'Environnement avant l'explosion de la crise reste dans l'air du temps et semble poursuivre son chemin sans la moindre correction.

Points de vue
Et là, on ne peut s'empêcher de songer à l'avertissement de Claude Allègre devant les producteurs de fruits et légumes au Sifel d'Agen:"évitons de nous mettre des ficelles aux pattes"! (cf:Paysud.com).Le président de l'ARDIA Alain Cougrand, allait un peu dans le même sens tout en reconnaissant la nécessité de produire dans de bonnes conditions environnementales:"les contraintes ont un coût, et il faut les valoriser. Les démarches progressistes sont souhaitables à condition qu'au niveau mondial tout le monde joue le jeu".Néanmoins, pour le président de la Fédération Régionale des Coopératives, Jean-Pierre Reynault, "le durable ça marche", et il est possible d'en faire "un outil de pilotage stratégique pour nos entreprises". Le président de la Région Aquitaine, Alain Roussset, y croit lui-aussi, et il était venu le dire tout en soulignant le soutien du Conseil régional à l'ouverture du colloque.

Les experts voient des similitudes entre la démarche 3D et les dispositions récentes en matière de traçabilité et de sécurité alimentaire qui ont bénéficié aux consommateurs mais aussi au fonctionnement rationnel des entreprises. Comme l'a dit également JP Reynault, le durable "ce n'est pas se colorier en vert", c'est " mettre en oeuvre un véritable projet d'entreprise". Mais, concrètement qu'est-ce que le développement durable pour une entreprise de l'agroalimentaire? Le fonctionnement doit prendre en compte "la protection de l'environnement, une production de qualité suvie, une organisation rentable, la santé et la sécurité du personnel, l'audace dans l'innovation, le respect de la législation, "l'employabilité assurée"...

Des principes bien sûr qui exigent contrôles et certification et "rapport aux parties prenantes". De leur côté, les représentants de la grande distribution (Auchan, Carrefour, Système U) ont témoigné de leur stratégie en la matière, non sans souligner la lourdeur administrative et règlementaire des contraintes. Au moment de la discussion, un intervenant se présentant en tant que " paysan landais" déplorait par ailleurs la politique de la distribution à l'égard du label rouge notament, et ajoutait:"la durabilité c'est aussi d'avoir des paysans demain. Or, ils sont en voie de disparition". Car la notion de production durable ne semble guère, jusqu'à présent, se traduire par des prix plus rémunérateurs pour les agriculteurs, même si les études (faites avant la crise) indiquent que le consommateur est prêt à payer légèrement plus.

80 entreprises en 3D fin 2009
Les entreprises d'Aquitaine déjà entrées dans la démarche 3D sont: Socave (fraise), Martine Spécialités (pâtisseries surgelées), Unidor (vin) en Dordogne; Les Vignerons de Tutiac (vins) , Union Prodifu (vin) en Gironde; Sikig (kiwi), Excel Foie Gras, Aquallande (poissons), les Vignerons landais de Tursan dans les Landes;Odélis (fruits et légumes), Unicoque (noisette), Les Vignerons de Buzet (Lot-etGaronne); Pierre Oteiza (porc et salaisons) dans les Pyrénées-Atlantiques. L'expérience des ces treize entreprises était présentée dans un film vidéo réalisé avec la contribution du CECA. On estime qu'à la fin de l'année 80 entreprises de l'alimentaire devraient être entrées dans la démarche 3D.

Le colloque qui se déroulait dans la salle des séances plénières du conseil régional confortablement garnie s'est achevée avec la scénette "On sème" des jeunes élèves du collège Jean Moulin de Marmande, déjà récompensés au plan national dans un concours sur le thème du réchauffement climatique, et qui visent maintenant la consécration européenne.

Photos : aqui.fr

G.G.

Partager sur Facebook
Vu par vous
516
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !