Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

15/09/2021 | Le site de l'aviation civile de Sarlat est équipé d'une pile à l'hydrogène. Cette première, inaugurée mardi matin, réjouit le député Michel Delpon.

1

L'antenne radio appartenant à la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) et servant à l'aiguillage des avions civils, située sur les hauteurs de Sarlat (24) est désormais alimentée par une pile à hydrogène. Jusqu'au début de l'année, elle était équipée de panneaux solaires vieillissants et d'un système de secours assuré par un générateur diesel, option polluante. Le site de Sarlat a été choisi pour être pilote au niveau national dans le projet Sepher (secours électrique par pile à hydrogène et énergies renouvelables).

Ce mardi matin, l'antenne radio de la Direction des services de la navigation aérienne, située sur les hauteurs de Sarlat (24) était sous le feu des projecteurs. Elle fonctionne désormais à l'hydrogène, une première en Dordogne.
Il existe environ soixante-dix sites destinés aux services de contrôle aérien dont une quarantaine sont isolés. Celui de Sarlat fait partie de la couverture radio du centre en route de la navigation aérienne de Bordeaux et de centres d'approche de Bordeaux et de Clermont-Ferrand, nécessaires aux échanges entre les contrôleurs aériens et les pilotes. "Depuis trois ans et demi, nos équipes planchent sur le projet SEPHER  (Secours Électrique à base de Piles à Hydrogène et d'Energies Renouvelables). Il vise à déployer des solutions d'alimentations électriques de secours à base d'énergies renouvelables sur les sites isolés de la Navigation Aérienne".

Un site pilote

" Le premier est celui de Sarlat ", indique Philippe Panebière,  chef de projet au sein de la DSNA. Jusqu'à présent, les sites isolés (une quarantaine au total répartis sur la France métropolitaine et l'Outre mer) de la DSNA où sont implantés des antennes radio et de radars, sont équipés de groupes diesel afin d'assurer une disponibilité permanente de l'énergie de ces infrastructures du contrôle aérien. Cette option est très polluante : l'objectif était de trouver des solutions plus respectueuses de l'environnement. Le projet Sepher consiste à remplacer ces groupes électrogènes par une solution verte.

Depuis le 29 juillet, date où il est opérationnel, l'électricité est produite par une pile à hydrogène, combustible fabriqué localement par des panneaux photovoltaïques. L'innovation réside dans la combinaison de ces deux technologies. Pour mener à bien à ce projet pilote, la DSNA a sélectionné un groupe d'entreprises : Bouygues énergies services, la start up Powidian et le bureau d'études BG conseils. Une partie de cet hydrogène vert fabriqué sur place, puisque la soixantaine de panneaux photovoltaïques couvre largement les besoins pour alimenter l'antenne, est ainsi stockée."L'antenne doit être en capacité de fonctionner sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Nous sommes en mesure de faire face à un éventuel déficit en hydrogène pouvant aller jusqu'à cinq jours, dans l'absolu six jours" précise le chef de projet.

Les études de la Direction des services de la navigation aérienne et de leurs entreprises partenaires ont estimé que l'antenne avancée radio de Sarlat fonctionnerait à 75 % en autonomie énergétique, réduisant les émissions de gaz à effet de serre à 60 %. "Pour l'instant, nous sommes au delà ces prévisions, nous sommes à une autonomie de quasi 100 % depuis mars, date de mise en service.  C'est de très bon augure, mais nous n'avons pas passé la période hivernale", observe le chef de projet. A terme, la DSNA envisage de déployer cette option, opérationnelle en Dordogne depuis le 29 juillet, sur toutes les antennes radio isolées. Le coût global de ce dossier innovant, entièrement financé par la navigation aérienne,  s'élève à 700 000 euros dont 40 % pour les matériels, 45 % pour adapter l'infrastructure à ce site.

 Le site de Sarlat a été inauguré en présence de Michel Delpon co président du groupe hydrogène à lAssemblée

Michel Delpon, député de la deuxième circonscription de la Dordogne, et coprésident du groupe d'études sur l'hydrogène au sein de l'Assemblée nationale, s'est félicité de ce "premier projet concrétisé de Dordogne et opérationnel. Dans cet exemple, l'hydrogène est produit ici. C'est la première fois qu'une technologie de rupture permet de créer des emplois dans nos territoires". Il a tenu rappeler que le plan hydrogène gouvernemental doté de 10 milliards d'euros avec le plan France relance, apporte toutes les vertus de la transition écologique avec zéro émission et doit contribuer à faire des émerger des projets locaux. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
1780
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
1 Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

1 Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

1 Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

1 Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique

1 Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

1 Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

1 Environnement | 03/09/2021

Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

1 Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

1 Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

1 Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne

1 Environnement | 28/07/2021

La pêche, un autre atout pour le département de la Dordogne

1 Environnement | 27/07/2021

Au mois d'août, baladez-vous en Gironde !

1 Environnement | 26/07/2021

Réduire l'impact carbone des hypermarchés, c'est possible. Exemple sur l'île d'Oléron

1 Environnement | 23/07/2021

Limoges Métropole s’engage à réduire la pollution lumineuse pour préserver la biodiversité nocturne

1 Environnement | 12/07/2021

Limoges Métropole vise la transition énergétique avec son plan climat air énergie