18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'eau, que le monde s'arrache, s'offre une semaine en Gironde du 28 juin au 4 juillet.

29/06/2010 |

Semaine de l'Eau en Gironde.

"Nous sommes tous soumis au regard du respect de l'eau" annonce Pierre Augey, conseiller général de la Gironde et président de la commission relations internationales du comité de Bassin Adour Garonne. Une phrase mêlant respect et inquiétude pour ouvrir cette semaine de l'eau. Sept journées consacrées à cette denrée rare, aux actions entreprises en Gironde, son utilisation française et son devenir mondial. De beaux noms se croisent au Palais des Congrès de Bordeaux en ces deux premiers jours consacrés à la réflexion, à l'heure où le bilan de ce qui a été entrepris doit être fait, où ce qui sera promis devra être tenu. Suivront alors des journées professionnelles, plus locales pour des réunions centrées sur des problèmes à moindre échelle. Enfin, le grand public aura son week-end entier dédié à l'eau, une cure agréable après un dernier consacré au vin.

Une prise de conscience internationale.
Toutes les 20 secondes, un enfant meurt faute de manquer d'eau potable. Un constat accablant, surtout que le droit à l'eau n'a toujours pas été reconnu et qu'il n'existe que 3% d'eau douce sur la planète. Pierre Baudelet, représentant de Saint-Gobain Pont-à-Mousson au Conseil Mondial de l'Eau, arrive à la conclusion suivante: le partage et l'arbitrage de l'eau dans ce contexte de démographie galopante, d'un fluctuant développement économique et social, de problèmes politiques, religieux et climatiques, impose à tous une grande coordination. Et, surtout, une coopération si on ne souhaite pas que l'eau devienne source de conflits.
Fort heureusement, on assiste aujourd'hui à "l'émergence d'une prise de conscience", comme s'en félicite Mélanie Tauber, représentante de la DREAL Aquitaine. La société reconnaît de plus en plus sa responsabilité et certains faits : alors qu'elle achète 200 € le mètre cube d'eau lorsqu'il est vendu en bouteilles comme le rappelait Alain Renard vice-président du Conseil général, son prix moyen au robinet avoisine les 3,30€ en temps normal. Dans ces moments, il devient alors crucial de s'entraider et de s'accorder : même si le pourcentage d'eau potable française passe de 65 à 48% après les accords européens de 2004, l'obligation pour ces états de se donner un thermomètre commun est plus importante. Les accords sur l'eau doivent être supérieurs aux conflits, pour un objectif identique, 2015 devenant la date clé de chacun.

Une application locale.
En Gironde, on donne la priorité à une politique de restauration et de préservation avec le respect des milieux aquatiques et un rétablissement durable de l'équilibre quantitatif entre rivières et nappes souterraines. Par une bonne gouvernance, il serait alors souhaité de réduire l'impact des activités humaines et de produire une eau de qualité : contre 35% aujourd'hui, il serait légitime d'en trouver 60% en 2015 pour un étalonnage progressif jusqu'au 100% prévu pour 2027. Projet d'envergure impressionnant pour le SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) dans le but de préserver, restaurer et gérer les milieux remarquables littoraux et estuariens. La Gironde fut un département précurseur en la matière, un essai à confirmer donc par une action constante.

Plus d'informations et programme disponible sur le site du Conseil général de Gironde.

Laura Jarry.

Partager sur Facebook
Vu par vous
464
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !