Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'Ile de Ré parée contre les submersions

24/06/2017 | Plusieurs chantiers du Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) sont remis ces jours-ci sur l'île de Ré

1

Sur l'île de Ré, les travaux des Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) les plus urgents arrivent à leur terme. Les élus de la communauté de communes de l'île de Ré, du Département et de la Région ont ainsi inauguré le 22 juin la nouvelle porte anti-submersions du port de La Flotte et la nouvelle digue du Boutillon à La Couarde-sur-Mer. Il restera désormais la digue des Doraux à Saint-Clément des Baleines, dont le chantier sera remis dans les dix prochains jours. http://www.aqui.fr/bib/photos/img_id_29752.jpghttp://www.aqui.fr/bib/photos/img_id_29752.jpg

La porte de La Flotte

Lors de la tempête Xynthia, l’eau était rentrée profondément dans le bourg de La Flotte. Depuis, le port a été équipée d’un muret sur son môle nord, et d’un autre le long de la promenade le long du quai Est, sur un peu plus de 450 m. Ce dispositif anti-submersion a été complété par une lourde porte (45 tonnes) coulissante en acier à l’entrée du port. En cas de tempête, la porte, encastrée dans le môle Est, viendra fermer l’entrée du port comme un barrage ou une écluse. Ses dimensions sont impressionnantes : 6,80 m de haut pour une épaisseur d’1m10 et une longueur de 14,40m en haut de porte. Un dispositif inédit, taillé sur mesure pour corresponde à l’entrée du port. Le môle Est a quant à lui été creusé dans sa longueur, à laquelle on a rajouté un bon mètre, pour dissimuler la porte en temps ordinaire : en cas d’alerte tempête, il suffira d’actionner sa télécommande pour qu’elle vienne coulisser en trois minutes trente chrono jusque sur le mur du môle nord. Une fois fermée, la porte devrait pouvoir contenir les assauts des vagues du niveau de Xynthia + 60 cm (mesure du niveau d’eau au large, ndlr.) Les travaux auront duré près d’une année, pour un montant de 3,6 millios d’euros. La gestion, l’entretien et (pour l’instant) la manipulation en cas d’alerte seront gérés par la Communauté de communes de l’île de Ré.

La Digue du Boutillon

 Digue du Boutillon

 

 La digue reliant La Couarde-sur-Mer et Ars-en-Ré par la D.735 avait éclaté en divers endroits lors de la tempête. Il faut dire que plusieurs ouvrages s’étaient succédés ici depuis plusieurs siècles – ce passage a longtemps été le seul permettant de relier l’île de Loix à l’île de Ré. Le dernier en date datait du XIXe siècle, il fut reconstruit en 1944, avant d’être restauré en 1955… « Et depuis plus rien », explique Lionel Quillet, vice-président du Département de la Charente-Maritime en charge de l’environnement et du littoral et président de la Communauté de communes de l’Île de Ré. L’ouvrage n’avait pas résisté aux assauts de la tempête, l'eau dévalant sur la route et dans les deux campings adjacents. Le plus proche de la digue a été fermé à la demande de l’Etat, et la reconstruction de la digue placée en haut de la pile des chantiers prioritaires des PAPI, dès 2012. Les travaux ont débuté en mars 2013. 27 mois auront été nécessaires pour démolir puis reconstruire une digue esthétiquement proche de l’ancienne avec des moellons éclatés en parement, mais en béton avec une structure de caissons en palplanches (contreforts, généralement en métal, ndlr) pour plus de solidité. La digue a été conçue de manière concave pour mieux accuser les déferlantes qui arrivent fortement sur cette partie de la côte, également soumise à un fort vent du sud. Un chemin piéton a été réaménagé le long de cette digue pensée pour une puissance Xynthia + 20. De part et d’autres de cet ouvrage de 650 m de long, l’ancienne digue en enrochement, sur une centaine de mètres du côté de la plage, a été conservée, ainsi que la dune adjacente. En dessous du chemin piéton, le terrain a été aménagé en pente douce, avec une surverse pour permettre l’évacuation des eaux accumulées. Un aménagement de verdure est prévu pour faire une deuxième zone tampon avant la départementale. Montant total de l’opération, livrée en avril dernier : 10 900 000 € HT. 

La digue des Doreaux

A Saint-Clément des Baleines, le chemin du littoral à l’ouest du phare des Baleines a bien changé. Autrefois en terre, il est aujourd’hui composé de matériaux concassés, donnant un chemin en dur. Avec ses 1,6 km de digue, c’est le plus gros ouvrage de Charente-Maritime. Fortement abîmé par la tempête, l’ouvrage initial en perré maçonné a été reconstruit en enrochement, descendant en pente douce vers l’océan. Un parapet d’un mètre de haut (côté promenade) a été rajouté du secteur Aiguillette/Dorseau jusqu’au Nouleau. Le secteur Nord au-dessus de Petits Prés, vers le phare, conserve un enrochement simple. La digue sera inaugurée dans quelques semaines.

Digue des Doraux

 

Aides financières : la réponse de la Région au Département

Des mois que les élus de Charente-Maritime attendaient la nouvelle. Le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé le 22 juin aux élus du Département que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restant des PAPI, soit 12,3 millions. Ils viennent s'ajouter au 27 millions promis par le Poitou-Charentes, sur lesquels la Nouvelle-Aquitaine s'était réengagée. Ces avenants aux travaux sont liés essentiellement à des changements de projet, ayant entrainé des surcoûts. L'Etat (40%), le Département (20%), la communautés de communes (20%) mettant chacun la main à la poche, il ne manquait plus que l'aide de la Région (20%) : les sept chantiers restant vont donc pouvoir se faire, du moins d'un point de vue financier. Car d'autres problèmatiques peuvent encore freiner les travaux, juriques ou techniques, comme sur la pointe de la fumée à Fouras. De son côté, Vital Baude a expliqué le silence de la Région de ces derniers mois par un "besoin de temps pour réorganiser les services" avec la fusion des régions et "pour connaître le terrain". Selon l'élu, la Région ne voulait pas faire des subventions liées au protection des côtes "un systématisme". "Nous avons obtenu un certain nombre d'expertises qui nous ont rassuré sur la cohérence du projet", a-t-il expliqué. Il ne s'est en revanche pas prononcé pour le prochain programme de PAPI : "nous verrons au cas par cas [...] de façon à rester en cohérence avec la politique globale de la Région sur l'aménagement des côtes". Les subventions pour les avenants seront votés prochainement à la Région.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
92390
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Bernard Vauriac, président du Parc, Germinal Peiro, président d'Epidor et Michel Andrieux, président du syndicat de rivières Environnement | 21/01/2022

Mieux appréhender la gestion des milieux aquatiques de la rivière Haute-Dronne

Illustration éoliennes en mer Environnement | 12/01/2022

Projet éolien marin Sud Atlantique : quelle place pour la biodiversité ?

Grue cendrée Environnement | 03/01/2022

Pour un temps suspendu à la découverte des Grues cendrées

La réserve du marais d'Yves, côté littoral Environnement | 15/12/2021

La réserve nationale du marais d’Yves veut s’agrandir

Conférence WIS2021 Environnement | 03/12/2021

Le World Impact Summit, catalyseur de solutions pour la planète

Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine Environnement | 30/11/2021

Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

Marais du pays rochefortais Environnement | 25/11/2021

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Inauguration du serious game Espéride et la forêt de demain Environnement | 23/11/2021

Nouvelle-Aquitaine : une expérience immersive pour lutter contre le changement climatique

Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation Environnement | 15/11/2021

Des agriculteurs haut-viennois s’engagent en faveur de la biodiversité

François Bayrou et Guillaume Choisy, DG de l'Agence de l'eau découvre le site de renaturation de l'Ousse des bois (en arrière-plan) sur le secteur Léon Blum, à Pau Environnement | 09/11/2021

A Pau, la rivère Ousse des Bois a retrouvé son lit naturel

Sur le salon de l’habitat de Limoges, le stand a généré de nombreux contacts Environnement | 05/11/2021

Un guichet habitat énergie disponible pour les habitants de Limoges Métropole

Eau potable -  illustration Environnement | 29/10/2021

Eau potable : une concertation pour creuser le projet du champ captant des Landes du Médoc

La boucle énergétique de Lagord Environnement | 29/10/2021

Une boucle énergétique en test à La Rochelle

Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux