01/07/22 : Envie de découvrir Biarritz cet été sans craindre les bouchons? Une astuce, le parking relais d’Iraty, gratuit, de 700 places, relié en 10 minutes au centre-ville par la ligne 7 Express, tous les jours. La ligne fonctionne de 8h45 à minuit.

28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/07/22 | Le Jardin de Gabriel rouvre ses portes pour l'été

    Lire

    A partir du 5 juillet, le Jardin de Gabriel à Nantillé (17), rouvre ses portes pour une nouvelle saison. Cette année marque le retour de la statue de la danseuse, après 18 mois de travaux, à travers une exposition de photos qui met en exergue le travail de restauration. Du 26 juillet au 23 août, le Jardin de Gabriel, ce menuisier qui se rêvait artiste, et ses quelque 400 statues, seront en fête avec un programme qui évoquera l’histoire et le patrimoine de Nantillé. Pour les plus jeunes, des ateliers d’arts plastiques, des balades contées ou encore un escape garden « Sauvez le Jardin de Gabriel » seront proposés.

  • 01/07/22 | Un « jumeau numérique » pour le traitement des maladies vasculaires

    Lire

    Nurea à Bordeaux développe une solution logicielle à destination des chirurgiens et radiologues pour les patients atteints de maladies vasculaires. Réalisé au sein de l'Inria Bordeaux, le projet SMecH permet le traitement de l'image, l'intelligence artificielle et la modélisation du « jumeau numérique » vasculaire. Cette nouvelle technologie permet l'extraction automatique d'indicateurs prouvés comme cliniquement pertinents, prévenant les accidents cardiovasculaires.

  • 01/07/22 | Une nouvelle halte ferroviaire au coeur du Pays basque

    Lire

    À partir de samedi 2 juillet, la ligne TER 54 qui relie Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port comptera un arrêt supplémentaire avec la réouverture de la halte d’Itxassou. Avec 10 trains par jour en semaine, cette halte TER permet de répondre aux besoins de déplacements quotidiens pour se rendre au travail ou sur son lieu de formation, en toute facilité et sans encombre. La réouverture de cette halte, alternative efficace à la voiture, avait été demandée par un collectif citoyen étant parvenu à réunir 500 signatures dans la commune.

  • 30/06/22 | Dordogne : des voitures pour les aides à domicile

    Lire

    La Dordogne compte 57 000 personnes de plus de 75 ans, dont beaucoup vivent chez elles. Pour ces dernières, le recours à des services d’aides à domicile est précieux. Ces professionnels utilisent leurs véhicules personnels, avec des remboursements de frais ne couvrant pas les coûts réels. Le Conseil départemental a décidé de les doter de véhicules de service. 1 300 voitures ont été commandées à Citroën et Renault. Elles seront louées pour un montant de 4 millions d’euros par an, financés par la collectivité.

  • 30/06/22 | Dominique Reymond et Charles Berling lisent du Mauriac à Saint-Maixant

    Lire

    En juillet, la lecture prend ses quartiers d’été dans le parc de Malagar, à Saint-Maixant(33). La Nuit de la Lecture invite deux comédiens à poser leur voix le temps d’une soirée sur une sélection de textes de François Mauriac. Après Jeanne Cherhal et Jacques Weber en 2021, samedi 2 juillet 2022, ce sera au tour de Dominique Reymond et Charles Berling de "se prêter au jeu" sur une sélection de textes de François Mauriac, Marcel Proust et ils rendront hommage à Michel Bouquet ! La soirée se déroule de 19 heures jusqu’à un peu plus de 23 heures, en 3 temps.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | L'Ile de Ré parée contre les submersions

24/06/2017 | Plusieurs chantiers du Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) sont remis ces jours-ci sur l'île de Ré

1

Sur l'île de Ré, les travaux des Programmes d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) les plus urgents arrivent à leur terme. Les élus de la communauté de communes de l'île de Ré, du Département et de la Région ont ainsi inauguré le 22 juin la nouvelle porte anti-submersions du port de La Flotte et la nouvelle digue du Boutillon à La Couarde-sur-Mer. Il restera désormais la digue des Doraux à Saint-Clément des Baleines, dont le chantier sera remis dans les dix prochains jours. http://www.aqui.fr/bib/photos/img_id_29752.jpghttp://www.aqui.fr/bib/photos/img_id_29752.jpg

La porte de La Flotte

Lors de la tempête Xynthia, l’eau était rentrée profondément dans le bourg de La Flotte. Depuis, le port a été équipée d’un muret sur son môle nord, et d’un autre le long de la promenade le long du quai Est, sur un peu plus de 450 m. Ce dispositif anti-submersion a été complété par une lourde porte (45 tonnes) coulissante en acier à l’entrée du port. En cas de tempête, la porte, encastrée dans le môle Est, viendra fermer l’entrée du port comme un barrage ou une écluse. Ses dimensions sont impressionnantes : 6,80 m de haut pour une épaisseur d’1m10 et une longueur de 14,40m en haut de porte. Un dispositif inédit, taillé sur mesure pour corresponde à l’entrée du port. Le môle Est a quant à lui été creusé dans sa longueur, à laquelle on a rajouté un bon mètre, pour dissimuler la porte en temps ordinaire : en cas d’alerte tempête, il suffira d’actionner sa télécommande pour qu’elle vienne coulisser en trois minutes trente chrono jusque sur le mur du môle nord. Une fois fermée, la porte devrait pouvoir contenir les assauts des vagues du niveau de Xynthia + 60 cm (mesure du niveau d’eau au large, ndlr.) Les travaux auront duré près d’une année, pour un montant de 3,6 millios d’euros. La gestion, l’entretien et (pour l’instant) la manipulation en cas d’alerte seront gérés par la Communauté de communes de l’île de Ré.

La Digue du Boutillon

 Digue du Boutillon

 

 La digue reliant La Couarde-sur-Mer et Ars-en-Ré par la D.735 avait éclaté en divers endroits lors de la tempête. Il faut dire que plusieurs ouvrages s’étaient succédés ici depuis plusieurs siècles – ce passage a longtemps été le seul permettant de relier l’île de Loix à l’île de Ré. Le dernier en date datait du XIXe siècle, il fut reconstruit en 1944, avant d’être restauré en 1955… « Et depuis plus rien », explique Lionel Quillet, vice-président du Département de la Charente-Maritime en charge de l’environnement et du littoral et président de la Communauté de communes de l’Île de Ré. L’ouvrage n’avait pas résisté aux assauts de la tempête, l'eau dévalant sur la route et dans les deux campings adjacents. Le plus proche de la digue a été fermé à la demande de l’Etat, et la reconstruction de la digue placée en haut de la pile des chantiers prioritaires des PAPI, dès 2012. Les travaux ont débuté en mars 2013. 27 mois auront été nécessaires pour démolir puis reconstruire une digue esthétiquement proche de l’ancienne avec des moellons éclatés en parement, mais en béton avec une structure de caissons en palplanches (contreforts, généralement en métal, ndlr) pour plus de solidité. La digue a été conçue de manière concave pour mieux accuser les déferlantes qui arrivent fortement sur cette partie de la côte, également soumise à un fort vent du sud. Un chemin piéton a été réaménagé le long de cette digue pensée pour une puissance Xynthia + 20. De part et d’autres de cet ouvrage de 650 m de long, l’ancienne digue en enrochement, sur une centaine de mètres du côté de la plage, a été conservée, ainsi que la dune adjacente. En dessous du chemin piéton, le terrain a été aménagé en pente douce, avec une surverse pour permettre l’évacuation des eaux accumulées. Un aménagement de verdure est prévu pour faire une deuxième zone tampon avant la départementale. Montant total de l’opération, livrée en avril dernier : 10 900 000 € HT. 

La digue des Doreaux

A Saint-Clément des Baleines, le chemin du littoral à l’ouest du phare des Baleines a bien changé. Autrefois en terre, il est aujourd’hui composé de matériaux concassés, donnant un chemin en dur. Avec ses 1,6 km de digue, c’est le plus gros ouvrage de Charente-Maritime. Fortement abîmé par la tempête, l’ouvrage initial en perré maçonné a été reconstruit en enrochement, descendant en pente douce vers l’océan. Un parapet d’un mètre de haut (côté promenade) a été rajouté du secteur Aiguillette/Dorseau jusqu’au Nouleau. Le secteur Nord au-dessus de Petits Prés, vers le phare, conserve un enrochement simple. La digue sera inaugurée dans quelques semaines.

Digue des Doraux

 

Aides financières : la réponse de la Région au Département

Des mois que les élus de Charente-Maritime attendaient la nouvelle. Le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé le 22 juin aux élus du Département que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restant des PAPI, soit 12,3 millions. Ils viennent s'ajouter au 27 millions promis par le Poitou-Charentes, sur lesquels la Nouvelle-Aquitaine s'était réengagée. Ces avenants aux travaux sont liés essentiellement à des changements de projet, ayant entrainé des surcoûts. L'Etat (40%), le Département (20%), la communautés de communes (20%) mettant chacun la main à la poche, il ne manquait plus que l'aide de la Région (20%) : les sept chantiers restant vont donc pouvoir se faire, du moins d'un point de vue financier. Car d'autres problèmatiques peuvent encore freiner les travaux, juriques ou techniques, comme sur la pointe de la fumée à Fouras. De son côté, Vital Baude a expliqué le silence de la Région de ces derniers mois par un "besoin de temps pour réorganiser les services" avec la fusion des régions et "pour connaître le terrain". Selon l'élu, la Région ne voulait pas faire des subventions liées au protection des côtes "un systématisme". "Nous avons obtenu un certain nombre d'expertises qui nous ont rassuré sur la cohérence du projet", a-t-il expliqué. Il ne s'est en revanche pas prononcé pour le prochain programme de PAPI : "nous verrons au cas par cas [...] de façon à rester en cohérence avec la politique globale de la Région sur l'aménagement des côtes". Les subventions pour les avenants seront votés prochainement à la Région.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
93167
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Ce jeudi 23 juin 2022, le Futuroscope a inauguré ses nouvelles thermofrigopompes. Elles produisent simultanément du chaud et du froid. Environnement | 27/06/2022

Le Futuroscope de plus en plus vertueux grâce aux thermofrigopompes

Image d'illustration de la Garonne Environnement | 23/06/2022

36 jeunes découvrent les enjeux de l’eau au fil de la Garonne

Jeanne Delignerolles, membre du Conservatoire des Races d'Aquitaine, et les brebis Landaises. Environnement | 16/06/2022

Le Conservatoire des Races d’Aquitaine préserve la diversité locale

Illustration : collecte de déchets à la plage Environnement | 08/06/2022

Protection des océans : cocktail et collecte de déchets pour sensibiliser les entrepreneurs

Sylvie Lescos, Responsable Département Développement Usages Gaz chez Régaz Environnement | 27/05/2022

Gironde : Régaz mise sur le bioGNV, gaz vert local

Le cirque du Portillon avec le Seil de la Baque au pied des falaises Environnement | 23/05/2022

Réchauffement climatique dans les Pyrénées : "On est déjà au-dessus des recommandations du GIEC"

Quelques 750 étudiants et personnels ont été sensibilisés Environnement | 16/05/2022

L’Université de Limoges pionnière pour déployer la fresque du climat

La centrale énergie déchets de Limoges Métropole Environnement | 14/04/2022

Haute-Vienne : La centrale énergie déchets de Limoges Métropole vit-elle ses dernières années ?

Vue sur la Saligue aux oiseaux de Biron-Castétis (64) depuis le poste d'observation ornithologique Environnement | 07/04/2022

Les lignes électriques n'embêteront plus les migrateurs de la Saligue aux oiseaux

Béarnaises en estive Environnement | 28/03/2022

Découvrir autrement les paysages et la biodiversité en Pyrénées-Atlantiques

Le site expérimental Siclex à Lusignan (86) Environnement | 14/03/2022

INRAE : comment adapter l’agriculture au manque d’eau

Guillame Choisy, Alain Rousset et Etienne Guyot ont présenté le SDAGE  du Bassin Adour Garonne pour2022-2026 Environnement | 11/03/2022

Bassin Adour Garonne : "une montée en puissance sur la gestion qualitative et quantitative de l'eau"

Yves Salaun Environnement | 07/03/2022

« Sad Sand », un regard sur l’érosion du littoral, une décennie après Xynthia

Les élèves de 6ème du collège Les Eyquems de Mérignac unissent leurs forces pour résoudre les énigmes de l'escarpé game Héros H20 Environnement | 04/03/2022

Eau : Un escape game pour sensibiliser les plus jeunes

Le premier TER Hybride français pourrait transporter des voyageurs dès 2023 Environnement | 18/02/2022

Nouvelle-Aquitaine : Les premiers TER hybrides pourraient circuler dès 2023