Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/06/20 | Journée de dépistage Covid-19 à Saint-Jean-d'Angély

    Lire

    L’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine organise, en coordination avec la Ville de Saint-Jean-d’Angély, une journée de dépistage du Covid-19 le mercredi 10 juin 2020, avec prise en charge des tests à 100% par l’assurance maladie. Cette opération aura lieu au centre des Bénédictines côté rue des Remparts, de 9h à 12h et de 15h à 18h, sans rendez-vous et sans ordonnance. Un système de drive permettra aux patients qui le souhaitent d’être testés tout en restant dans leur voiture.

  • 05/06/20 | Les Balkans à l’honneur à la Maison de l’Europe 47 le 9 juin

    Lire

    La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne / Centre Information Europe Direct Moyenne Garonne propose une soirée spéciale découverte de la culture des pays Balkans, le mardi 9 juin à 18h30 sur la plateforme Jitsi. Cet événement animé par Tamara Ivkovich, volontaire européenne, sera l’occasion de découvrir l’art, la danse, la musique, la gastronomie et les destinations populaires de ces beaux pays ! Pour y participer, il suffit d'envoyer une demande à l’adresse mail : contact@maisoneurope47.eu.

  • 05/06/20 | Pyrénées-Atlantiques: les chiffres clés du 2nd tour des municipales

    Lire

    Suite au dépôt des candidatures pour le second tour des élections municipales et communautaires, la préfecture du 64 livre que 47 communes des Pyrénées-Atlantiques sont concernées par l’organisation d’un 2nd tour : 29 communes de moins de 1 000 habitants et 18 communes de plus de 1 000 habitants. Au total 1873 candidats se sont déclarés pour 649 sièges à pourvoir, dont 47,5% de femmes et 52,5% d'hommes (ce qui n'induit pas nécessairement le même équilibre pour les têtes de listes...). Côté votant, ce sont 178 753 habitants du département qui sont ainsi à nouveau appelés aux urnes le 28 juin prochain.

  • 05/06/20 | Les toits de la cathédrale Saint-Front de Périgueux à nouveau accessibles

    Lire

    Le service Ville d'art et d'histoire de Périgueux propose à nouveau, à compter du 10 juin, des visites des toits de la cathédrale Saint-Front au public. Les visites sont autorisées par groupe de 5 personnes, en respectant une distance d'un mètre entre chaque visiteur. Le port du masque est obligatoire. La réservation est obligatoire au 06 16 79 03 97 ou au 06 75 87 02 48.Tarifs : 6 € / 4,5 € : étudiants, 12 - 17 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux.

  • 05/06/20 | Reprise des liaisons aériennes entre Limoges et Lyon

    Lire

    La compagnie aérienne Chalair Aviation annonce la reprise progressive des liaisons au départ de Limoges vers Lyon à compter du 15 juin. La compagnie assure avoir mis en place une série de mesures pour assurer la sécurité des voyageurs et invite ses clients à les respecter scrupuleusement. Le calendrier de reprise de la compagnie prévoit pour commencer trois départs par semaine le lundi, mercredi et vendredi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Dordogne s'engage dans la lutte contre la tuberculose bovine

26/04/2018 | De nombreuses actions sont menées en Dordogne dans la lutte contre la tuberculose bovine. Des mesures spécifiques concernent la faune sauvage.

Un exemple d'opération de piégeage de blaireaux à Saint Pierre de frugie

La Dordogne, un des départements français les plus touchés par la tuberculose bovine a renforcé depuis le début de l'année 2017 ses moyens de lutte contre la maladie. Ces actions concernent des mesures de bio sécurité dans les élevages dans les zones considérées à risque. Un travail a été aussi engagé pour éviter la contamination par la faune sauvage. Les services de l'Etat travaillent en partenariat avec la fédération de chasseurs, les associations de piégeurs, les lieutenants de louvèterie pour des opérations de piégeage au quotidien, notamment du blaireau. Illustration à St Pierre de Frugie.

 La Dordogne figure depuis des années dans le trio de tête des départements les plus touchés par la tuberculose bovine. Une distinction dont les éleveurs se passeraient bien.   Depuis le 1er janvier, 22 foyers ont été recensés. C'est le même chiffre que l'an dernier à la même date. Les services de l'état tablent pour cette année, sur une stabilité du nombre de foyers.  Depuis janvier 2017, la Dordogne, classée en zone 3 de surveillance, (le plus élevé) a pris des mesures pour lutter contre la maladie. "Pendant des années, nous avons travaillé  autour de la détection et de l’élimination des animaux infectés. Localement, on assiste à une problématique de recontamination des élevages. Certains ont enregistré deux ou trois foyers.  Des mesures de bio sécurité  ont été instaurées: protection des bâtiments, abreuvoirs,  clôtures, modification dans les pratiques d’élevage, rappelle  Frédéric Piron, le directeur départemental de la DDCSPP.

Eviter les risques de propagation

Un travail a aussi été engagé sur la faune sauvage. Les services de l’état travaillent avec la fédération des chasseurs,  les associations de piègeurs et l’association de lieutenants de louveterie dans le plan de lutte contre la tuberculose bovine. Les mesures ont pour but de limiter les risques de diffusion aux espèces sauvages en optimisant les pratiques de chasse, en évitant les facteurs de regroupement des animaux et en diminuant les densités des populations, mais également d’identifier les risques de diffusion hors des zones reconnues infectées, d’assurer une surveillance au sein des élevages. « Dans le cadre du dispositif Sylvatub, nous avons accentué nos mesures de prévention et de lutte lorsqu’un cas de tuberculose bovine est détecté au sein de la faune sauvage. Des cas ont  été mis en évidence sur des cerfs, des sangliers, des blaireaux et renards à proximité de foyers domestiques. Le réservoir principal du « Mycobacterium bovi » est constitué par les bovins  à partir desquels l'environnement et la faune sauvage peuvent être contaminés. Les populations d'animaux sauvages peuvent alors éventuellement devenir à leur tour réservoir, en particulier si leur densité est suffisante, » explique Franck Martin chef de service Santé et Protections Animales à la DDCSPP de la Dordogne. 

Afin d’éviter les risques propagation, les lieutenants de louvèterie avec la fédération de chasse procèdent à des opérations quotidiennes de repérage et de référencement de terriers de blaireaux par  du piègeage au collet dans les zones à risque, principalement au Nord Ouest du département. Sur la saison 2017 – 2018, 1454 blaireaux  ont ainsi été prélevés  et le taux d’infection s’élève à 3,7 %. Ces opérations de capture de blaireaux sont encadrées par un arrêté préfectoral et sont effectuées sous la supervision d'un lieutenant de louveterie. Elles  répondent aux impératifs sanitaires définis dans l'arrêté pour la surveillance ou pour la réduction de population infectée. A ces opérations de piégeage de blaireaux, s'ajoutent une augmentation du nombre de colliers sur le grand gibier et sangliers en lien avec la fédération de chasse. Celle ci prend en charge le coût des pièges. Une démonstration de piégeage de blaireaux a eu lieu lundi à Saint -Pierre -de-Frugie, en présence de l'association  des lieutenants de louvèterie et des services de l'Etat. 

La Nouvelle Aquitaine représente une proportion croissante des cheptels infectés de tuberculose. Les foyers recensés dans les départements de la Charente, de la Dordogne, des Landes, du Lot-et-Garonne, des Pyrénées-Atlantiques et Haute-Vienne représentent 90% du total à l’échelle nationale, ajoute Franck Martin. «  Le risque est que notre région perde à terme son statut de zone indemne est réel. Si tel était le cas, les conséquences économiques pour les  éleveurs seraient dramatiques. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6089
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !