Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

11/12/18 : Charente-Maritime : à compter du 1er janvier 2019, deux nouvelles communes vont voir le jour : Marennes-Hiers-Brouage et Saint-Hilaire-de-Villefranche (près de St Jean d'Angély). Les nouveaux maires et adjoints seront élus lors des prochaines séances de c

11/12/18 : Les oeuvres de trois artistes amatrices des Beaux-Arts de Grand Poitiers proposent du 12 décembre 2018 au 6 février 2019 l'exposition "A Trois c'est mieux" aux Beaux-Arts de Buxerolles

11/12/18 : Le Président de la République a fait plusieurs annonces importantes. D'abord, l'augmentation du SMIC de 100 euros par mois par le biais de la prime d'activité, dès 2019, avec des heures supplémentaires versées "sans impôts ni charges, dès 2019".

10/12/18 : Enfin, le Président a souligné l'importance d'élargir le débat national qui s'annonce et a exprimé son intention de rencontrer les maires "région par région, pour bâtir le socle de notre nouveau contrat pour la nation".

10/12/18 : Emmanuel Macron a également précisé qu'il ne reviendrait pas sur l'ISF. "Pendant près de quarante ans, il a existé, vivions-nous mieux pendant cette période ? Les plus riches partaient".

10/12/18 : "Je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d'année, qui n'aura ni impôts ni charges" a poursuivi Emmanuel Macron. Enfin, annulation de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2000 euros par mois.

10/12/18 : Emmanuel Macron s'est adressé aux français ce lundi 10 décembre, en évoquant les gilets jaunes et une "colère profonde, je la ressens comme juste à bien des égards. Il a condamné les violences en marge du mouvement des gilets jaunes.

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/12/18 | L’État à la rencontre des commerçants impactés par les manifestations

    Lire

    Depuis hier, la DIRECCTE se rend chez les commerçants du centre-ville de Bordeaux qui ont subi des dégradations en marge de la manifestation du 8 déc. La délégation a notamment dialogué avec les dirigeants de l’Apple Store et les commerçants de la place Pey-Berland, des cours Victor Hugo et Alsace-et-Lorraine et de la rue Cheverus. Le but étant de connaître leurs besoins immédiats, les informer sur les aides de l’État et étudier les éventuelles demandes d’autorisation d’ouverture exceptionnelle.

  • 11/12/18 | Allocution du Président Macron : Jean-Luc Gleyze mécontent

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, le président du CD 33, estime que les annonces de Président Macron « ne sont pas à la hauteur des attentes exprimées par la population. Après 4 semaines de silence absolu sur un conflit qui a partiellement bloqué notre pays, ce dernier a enfin daigné s’adresser à nos concitoyens. Au-delà du mea culpa attendu, ses annonces, si elles vont dans le bon sens, ne répondent que très partiellement aux revendications légitimes exprimées par les gilets jaunes. »

  • 11/12/18 | Réseau de chaleur: Limoges labellisée pour la 4ème fois

    Lire

    La Ville de Limoges obtient pour la 4ème année consécutive le label « Ecoréseau de chaleur ». Ce prix, décerné par l’association AMORCE, a été remis le 4 décembre à Paris lors de la semaine de la chaleur renouvelable pour ses 2 réseaux de chaleur du Val de l’Aurence, source d’énergie renouvelable (biomasse constituée de plaquettes forestières provenant de la filière bois locale) et de Beaubreuil, source d’énergie de récupération (combustion de déchets).

  • 11/12/18 | Easyjet teste la desserte paloise

    Lire

    Entre le 4 février et le 3 mars 2019, EasyJet reliera Pau à Paris Charles-de-Gaulle à raison de 7 à 10 vols par semaine ( A320 de 186 sièges). Avec 1 à 2 vols par jour, les horaires se veulent adapter aux besoins des clientèles de loisirs et d’affaires, l’aller-retour dans la même journée étant possible les lundis, jeudis et vendredis. « Cette desserte permettra à EasyJet de tester le marché palois. Elle revêt ainsi une grande importance stratégique pour l’attractivité et l’accessibilité de Pau et du Béarn », selon les représentants de l'aéroport. Billets sur le site internet de la compagnie aérienne et en agences de voyages.

  • 10/12/18 | Banques Alimentaires en Gironde, une collecte à la hausse

    Lire

    Pour la 2ème année consécutive, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde (BABG) enregistre "une belle augmentation" du résultat de la collecte nationale: les 30 novembre, 1er et 2 décembre, la collecte de produits secs progresse de 10,84% avec 409t contre 369 en 2017. Et cela, dans "un contexte difficile de baisse des dons et de mouvements faisant craindre pour l’accès aux magasins" rappelle la BABG. Selon les 300 collecteurs présents dans près de 300 magasins girondins, "les donateurs étaient peut-être moins nombreux mais plus généreux". L'étape du tri (en cours) par près de 1000 bénévoles devrait être achevée à Noël.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Fête de l'Arbre et des fruits d'antan: les 24 et 25 novembre à Montesquieu (Lot-et-Garonne)

09/11/2007 |

Evelyne Leterme

Pour tous ceux qui aiment les saveurs originales, qui sont las de ne trouver que des fruits formatés au rayon des grandes surfaces, qui croient que la biodiversité est une richesse, le dernier week end de novembre offre l'occasion d'en avoir une représentation exceptionnelle. Il suffit de prendre la route de Montesquieu en Lot-et-Garonne. Là vous découvrirez, par exemple, plus d'une centaine de variétés de pommes différentes, des "fruits retrouvés" dont la survie d'abord, le renouveau ensuite, doivent beaucoup à Evelyne Leterme, une femme passionnée,(photo aqui ci-contre) qui a porté sur les fonts baptismaux ce Conservatoire Végétal et dont on découvre enfin que le travail sera de plus en plus précieux pour les arboriculteurs à la recherche d'arbres et de variétés capables de résister aux maladies et autres parasites.

Vous ne connaissez pas la pomme Court pendu du Limousin, la pomme Azéroli, la Reinette de Brive? Alors marquez sur votre agenda les 24 et 25 novembre. Et ne manquez, sous aucun prétexte, le rendez vous de la fête de l'Arbre, la douzième du nom, où affluent de tout le Grand Sud Ouest, par milliers, des amateurs passionnés, des familles venues découvrir la richesse du patrimoine fruitier d'une grande région, allant de Midi-Pyrénées jusqu'en Poitou-Charentes en passant par l'Aquitaine et le Limousin. Et qui repartent, presque toujours, avec sous le bras de jeunes arbres greffés ou des cageots de pommes ou de poires, promesses de saveurs inconnues et magnifiques. (www.conservatoirevegetal.com) (0553472914)

Gouter, acheter, planter

Toutes ces variétés anciennes de fruits sont présentées sous une serre de 500 m2, féerie des formes et des couleurs etsont accompagnées d'une découverte du greffage et des ses techniques par Yves Salinière greffeur de profession. Occasion unique d'apprendre à distinguer une greffe en fente d'une greffe en couronne ou en écusson, le pourquoi de telle ou telle technique adaptée au pêcher, au prunier, au pommier...
Mais la Fête de l'Arbre ce n'est pas qu'une exposition de fruits d'antan, à ne pas regarder de préférence avec les mains, malgré d'inévitables tentations. C'est aussi , dans une autre serre, la possibilité qui s'offre à vous de les acheter, ainsi que des jus de fruits et de repartir, vos arbres sous le bras. C'est enfin, dans une troisième serre,un éventail de produits du terroir aussi divers que des alcools de poires ou de prunes (à ne boire que modérément) ou des miels et épices. La réussite de la fête et l'atmosphère de convivailaité qui y préside doit beaucoup àla participation de dizaines de bénévoles qui guident et conseillent les visiteurs, au gré des allées oules fruitiers sont présentés à la vente, ou à la simple admiration. Evelyne Leterme ne tarit pas d'éloges sur "tous ces gens qui se réunissent deux jours durant, pour travailler dans le même sens, dans une sorte de communion" . Elle recueille là les fruits- il n'y a pas d'autres mots- de la mission qu'elle s'était assignée dès 1979 en partant, de village en village et de vallée en vallée, à la recherche, non seulement de toutes ces variétés, qui risquaient de disparaître, mais aussi des témoins, souvent bien âgés, de cette diversité, aujourd'hui si précieuse. Et elle ressent une légitime satisfaction lorsque les responsables d'une grande coopérative du Lot-et-Garonne, à Prayssas, viennent à sa rencontrepour lui demander si telle ou telle variéténe disposerait pas, dans son patrimoine génétique, de la bonne façon de résisterà la tavelure ou aux attaques du carpocapse.

Une vraie richesse agronomique

A l'heure où un certain Grenelle vantait les mérites de la biodiversité, il peut exister de vraies et saines alternatives à l'accroissement inconsidéré, et de moins en moins efficace, des traitements systématiques. "Beaucoup ont compris que nous disposions d'une vraie richesse agronomique" ajoute Evelyne Leterme, elle qui doit,malgré tout, se battre pour boucler ses budgets. Et prépare une nouvelle édition, encore plus complète et mieux illustrée, de son livre dèja impressionnant, paru en 1998 aux Editions du Rouergue.(1) Elle s'est attachée, pour la circonstance, le concours d'un ancien de l'INRA éminent spécialiste de la mise à fruit, Jean-Marie Lespinasse. En attendant cette nouvelle page d'une aventure qui est aussi une oeuvre de vie prenez donc le chemin de Montesquieu. Ce sera la fête.

Joël Aubert

Le BRF, Bois Raméal Fragmenté, vous connaissez?

Tel est le titre d'un ouvrage récemment publié aux éditions de Terranpar Jacky Dupety(2) un homme qui depuis trois ans sur le causse du Quercy, dans le Lot, met en application une méthode de fertilisation des sols à base des rameaux de bois dégradés par le champignon. Une tentative de définition qui appelle de vraies explications qui seront données à l'occasion de la fête de l'arbre. Très schématiquement, cette pratique est née du constat qu'un arbre trouvait sa nourriture de lui-même et d'une expérimentation entreprise à l'Université de laval au Québec dans les années 80. Il s'agit d'épandre sur le sol le bois qui reçoit la photosynthèse, alors finement broyé, un bois vivant qui transporte donc les substances carbonées et qui va être dégradé(la lignine du bois) par des champignons qui, en mourant, vont libérer l'azote absorbé par les radicelles et racines d'un arbre ou d'une plante

1. Les Fruits retrouvés Evelyne Leterme : Histoire et diversité des espèces anciennes du Sud-Ouest (éditions du Rouergue

2. Le BRF vous connaissez? par jacky Dupéty éditions de Terran(septembre 2007) 15 euros (www.terran.fr)

Conférences: samedi 24 novembre à 15h30: les usages des extraits de plantes et du BRF au service de l'agriculture et du maraîchage" par Bernard Bertrand; dimanche 25novembre 15h30 "Biologie et greffe végétale, le greffage des arbres fruitiers" par Denis-Jacques Chevalier.

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
779
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !