Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

28/10/21 : Bordeaux - Pour la Journée mondiale des AVC, 250 tensiomètres sont offerts ce vendredi place de la Victoire par l'asso AVC Tous concernés. Au menu aussi : détections de la tension artérielle, dépistage de l’arythmie cardiaque et contrôle de la glycémie

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La première centrale flotovoltaïque de la région inaugurée dans la Vienne

15/10/2020 | 7 992 panneaux photovoltaïques sur un plan d'eau. Une première en Nouvelle-Aquitaine sur le site d'une ancienne carrière à Saint-Maurice-la-Clouère dans la Vienne.

1

Ce 6 octobre était inaugurée à Saint-Maurice-la-Clouère, dans la Vienne, la première centrale flotovoltaïque de Nouvelle-Aquitaine. Il s’agit d’une centrale solaire flottante composée de 7 792 panneaux photovoltaïques, elle permet de produire 3 300 mégawatt-heure chaque année (l’équivalent de la consommation de 700 foyers). Cette structure particulière a été installée sur une ancienne carrière remise en eau. Le conseil municipal de l’époque a immédiatement été emballé par ce projet qui respecte l’environnement et permet la production d’énergies « vertes ». La centrale flotovoltaïque a été mise en service au début du mois de septembre.

Flotovoltaïque, un drôle de mot. « Nous l’avons déposé », précise immédiatement Typhaine Buors, responsable communication externe de Sorégies. Flotovoltaïque donc comme des panneaux photovoltaïques qui flottent. Une idée originale, qui a vu le jour au plan d’eau des Groillons sur le site de la carrière du Rochereau à Saint-Maurice-la-Clouère, à 25 kilomètres au Sud de Poitiers dans la Vienne. Ce mardi 6 octobre, après un peu plus d’un an de chantier, c’était l’inauguration de ce vaste champ de panneaux photovoltaïques. Malgré la grisaille, la luminosité est suffisante pour produire un peu d’électricité, environ 600 kw. Cette centrale de panneaux photovoltaïques flottants fonctionne depuis le début du mois de septembre.
 
Des panneaux sur l'eau 

Pour distinguer ces panneaux, il faut s’approcher d'un plan d’eau. L’ancienne carrière est située en contre-bas de la route. L’installation est impressionnante. La roche est claire  par endroit, trace d’un passé récent d’extraction de pierres. Les 7 992 panneaux sont serrés les uns avec les autres. Les lignes sont tirées au cordeau. On a même l’impression qu’ils sont à plat. « L’inclinaison est assez faible pour capter le plus de luminosité, confirme Hervé Lecomte, directeur des opérations à Sergies, entreprise du groupe Sorégies, spécialisée dans l’aménagement et l’exploitation de moyens de production d’électricité, exclusivement avec de l’énergie renouvelable.
Pour accéder à ces panneaux, il y a des flotteurs. Chacun d’eux peuvent supporter une charge de 80 kilos, ce qui permet aux techniciens d’intervenir sur les boîtiers disséminés sur l’installation ou directement sur un panneau qui serait défaillant. « On ne prévoit pas d’aller sur l’eau souvent, mais un cheminement est possible. Il est assez statique », rassure Hervé Lecomte lors de sa présentation. Les techniciens sont évidemment équipés de gilets de sauvetage et ne peuvent intervenir quand les conditions météorologiques ne sont pas réunies. Si les panneaux ne couvrent pas l’ensemble de la surface du plan d’eau (seulement 3,1 hectares sur les 4,5 de surface d’eau), c’est pour une seule et bonne raison. « Il y a une variation du niveau de l’eau en fonction de la saison. Cela oscille entre 4 et 6 mètres », poursuit Hervé Lecomte. Cette carrière est reliée à la nappe et selon les saisons, la sécheresse ou les crues, cela varie. Cette installation est solidement harnachée sur les bords et au fond du lac. « Les panneaux et les flotteurs sont ancrés à l’aide d'un filin métallique dans la roche. Cela permet de stabiliser la structure. Il fallait assurer le mouvement tout en continuant la production d’électricité ». Et concernant le vent… « Les panneaux résistent à des pointes de plus de 250 km/h ». Ce système de flotteurs ainsi que celui d’ancrage des panneaux solaires sont développés et fabriqués par une l’entreprise lilloise Ciel et Terre depuis quasiment dix ans. 
 
Le président du syndicat énergies Vienne, le maire de Saint-Maurice-la-Clouère, le président du directoire de Sergies, la directrice générale GSM, entre autre, ont inauguré ce mardi 6 octobre la centre flotovoltaïque
Le président du syndicat énergies Vienne, le maire de Saint-Maurice-la-Clouère, le président du directoire de Sergies, la directrice générale GSM, entre autre, ont inauguré ce mardi 6 octobre la centre flotovoltaïque
Réhabiliter une ancienne carrière

Cette centrale flotovoltaïque est la première en région Nouvelle-Aquitaine et la deuxième installation française. L’autre centrale est située à Piolenc au Nord d’Orange (dans le département du Vaucluse). Elle est installée sur un lac artificiel de 50 000 hectares qui accueille 47 000 panneaux solaires pour alimenter près de 5 000 foyers. Cette centrale solaire flottante a été inaugurée l’an dernier en octobre 2019. A Saint-Maurice-la-Clouère, le projet a émergé, il y a plus de trois ans. Michel Pain était alors le maire de la commune de 1 300 habitants. « Il fallait trouver un moyen de réhabiliter ce site », se remémore-t-il. Il y a eu des propositions parfois un peu farfelues selon lui. « Un étang de pêche, un mur d’escalade, une fausse de tir. Beaucoup de choses irréalistes ou irréalisables, poursuit l’ancien premier magistrat de la commune du Sud Vienne. Cependant le conseil municipal a immédiatement été emballé par ce projet. » Valoriser cet espace artificialisé en développant des énergies renouvelables. Voilà ce qu’ont présenté Sergies et GSM, producteur de granulats. 
« Ce site de la carrière du Rochereau a servi notamment pour la production du béton des ouvrages d’art pour la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux. La qualité du réaménagement fait partie de notre politique. Produire des énergies renouvelables ici était un bon projet », confirme Sylvie Berhault, directrice générale de GSM. Sergies a donc mis tout en place pour développer ce projet de panneaux flotovoltaïques. « Ce plan d’eau n’était pas pratique pour des activités de loisir, explique Hervé Lecomte. Installer une centrale flotovoltaïque ici n’a pas trop d’impact sur la biodiversité ».
Visiblement ce projet de centrale solaire flottante fait plus l’unanimité par rapport aux champs éoliens… La qualité de l’eau sera régulièrement vérifiée. Les flotteurs sont en polyéthylène haute densité, une matière qui ne présente aucun risque sur les réserves d’eau. « La nature reprend ses droits, confirme le nouveau maire Saint-Maurice-la-Clouère, Laurent Doret. Les ragondins ont commencé à revenir et les canards bientôt feront de même ». Avant de conclure : « Tout a été très vite mais on n'est pas peu fiers d’accueillir la deuxième centrale solaire flottante ».
 
Un peu moins de 8 000 panneaux photovoltaïques sont installés sur les 4,5 hectares du plan d'eau des Groillons à Saint-Maurice-la-Clouère dans la Vienne
Un peu moins de 8 000 panneaux photovoltaïques sont installés sur les 4,5 hectares du plan d'eau des Groillons à Saint-Maurice-la-Clouère dans la Vienne
 
Côté production d’électricité, ces panneaux photovoltaïques fabriqués par l’entreprise locale châtelleraudaise VMH Énergies vont permettre de produire chaque année 3 300 mégawatt. L’équivalent de la consommation d’électricité de 700 foyers (environ 1 400 habitants, soit autant que la commune de Saint-Maurice-la-Clouère). La durée de vie des panneaux est assez importante, puisqu’elle est de trente années minimum. Qui plus est, ils sont entièrement démontables et recyclables. On le sait moins, mais les panneaux photovoltaïques, ça chauffe, ce qui diminue  un peu la productivité. Pour un meilleur rendement donc, le refroidissement des modules se fait naturellement par l’eau. 
 
Une part de financement participatif

Cette installation a coûté 3,5 millions d’euros. Un financement soutenu en partie par la banque européenne d’investissement et par un financement participatif de 150 000 euros mené par la plateforme rochelaise Lumo. La centaine de souscripteurs était locale à 100%, originaires soit de la communauté de communes, soit de la Vienne. « La levée de fonds est terminée aujourd’hui », indique Emmanuel Julien, président du directoire de Sergies. En à peine plus de trois mois, (ce financement participatif a été ouvert en juillet dernier), la somme a été atteinte.
 
Avec la centrale flotovoltaïque de Saint-Maurice-la-Clouère, Sergies assoie sa position de premier producteur public d’énergies renouvelables en Nouvelle-Aquitaine. A son actif, 13 parcs éoliens, 400 000m2 de panneaux photovoltaïques (toiture, sol et désormais eau), des participations dans trois unités de méthanisation agricole. « Cela confirme notre orientation vers de l’énergie 100% renouvelable à l’horizon 2050, appuie Emmanuel Julien. Cette centrale flotovoltaïque est une inauguration forte. Elle permet d’éviter le rejet de 1 000 tonnes de CO2 par an. C’est significatif. Il faut que nous veillons à générer le moins d’impact possible. » Les réalisations de Sergies permettent une production de 361 gigawatt-heure soit 43% de la consommation des clients résidentiels du territoire du syndicat d’énergies de la Vienne. C’est déjà au-dessus de l’objectif fixé par la loi sur la transition énergétique qui est d’atteindre, au niveau national, 32% d’énergie renouvelable d’ici 2030. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
14595
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux

Le marais de Tasdon, près de l'avenue Jean-Moulin à La Rochelle Environnement | 14/10/2021

La Rochelle : une deuxième vie pour le marais de Tasdon

L’établissement public territorial  bassin Vienne a publié un guide sur les économies d’eau destiné aux collectivités Environnement | 05/10/2021

Le bassin de la Vienne veut s’adapter au réchauffement climatique

Débat Public Horizeo à Saucats Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

La Garonne en période d'étiage Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

Les quatorze partenaire du programme européen Life Eau&Climat se sont réunis à Limoges pour dresser un premier bilan Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

La création d’une ligne de bus à haut niveau de service est l’un des objectifs du plan climat air énergie de Limoges Métropole Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique

1 Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

1 Environnement | 15/09/2021

L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

La plateforme aéroportuaire de Pau Pyrénées s'engage depuis 3 ans pour la protection de la biodiversité sur ses installations. Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

Pour anticiper, et donc éviter les tensions autour de la ressources en eau, un programme de recherche se lancent en Nouvelle-Aquitaine, entre investigations sur terre, sous terre... et en l'air! Environnement | 03/09/2021

Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

1 Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

1 Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

1 Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne