Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Rochelle : feu vert de l'Etat pour un territoire zéro carbone!

13/09/2019 | L’agglomération rochelaise fait désormais partie des 24 collectivités retenues par l’Etat dans son appel à projet de territoire d’innovation de grande ambition

Lors de l'annonce officielle par Jean-François Fountaine, avec le président du Port Atlantiqye Michel Puyrazat, le président de l'université Jean-Marc Ogier, la directrice des services Emilie Bout et la chargée de mission du projet pour la CdA Laure-Emile

Les sourires s’affichaient sur tous les visages des représentants du Consortium « territoire zéro carbone » ce midi à la terrasse du restaurant du Musée Maritime de La Rochelle, où tout le « staff » s’était donné rendez-vous pour fêter l’événement avant son annonce officielle. « Nous étions à la fois inquiets et confiants », résumera plus tard le maire de La Rochelle et président de l’agglomération Jean-François Fountaine, visiblement soulagé par l’annonce du premier ministre en fin de matinée. La Rochelle fait désormais partie des 24 territoires retenus dans le cadre de l’appel à projet sur des programmes de territoire d’innovation de grande ambition (TIGA), lancé en 2017.

« Notre force dans ce dossier, a résidé dans le fait que ce n’est pas le seul projet d’une collectivité mais d’un consortium rassemblant le privé et le public », a expliqué Jean-François Fountaine, se remémorant le grand oral passé en juillet à Paris devant les membres du jury du Tiga, « Je peux vous dire qu’il y a peu de dossiers qui ont pu se présenter comme nous avec l’université et le port comme partenaires. Ce qui a plu au jury également, c’est que notre projet fasse le lien entre les différentes initiatives et innovations déjà portées précédemment par différents acteurs du territoire ». L’édile a rendu hommage à l’ancien maire de la ville Michel Crépeau, premier initiateur d’un projet de territoire visant à atteindre la neutralité carbone. « C’est une page qui s’ouvre aujourd’hui et qui va nous emmener jusqu’en 2040. C’est un projet ambitieux mais nécessaire », a prévenu l’élu, « Notre monde est en pleine évolution, il va se transformer pour des raisons climatiques mais aussi sociologiques. C’est à nous d’être actif dans ces changements qui vont de toute façon survenir. Faisons en sorte d’être prêts, agissons avant qu’on nous impose des mesures ».

L’agglomération a fait son bilan carbone selon le référentiel de l’Ademe (population, logements, industries, circulation, etc.), le territoire émet aujourd’hui 1,9 million de tonnes de carbone par an. Le défi est donc de taille pour arriver à la neutralité carbone.

Et maintenant ?

Désormais, le Consortium attend de savoir quelle est l’enveloppe exacte que va lui allouer l’Etat sur ses 450 M€ de budget, et quelles actions du programme vont être concernées. Selon les premières annonces du ministère, il serait question d’une enveloppe d’un peu plus de 7 millions d’euros de subventions, et d’un investissement global de plus de 17 millions dans des actions publiques ou privées à caractère innovant. L’agglomération avait déjà reçu 400 000 € lors de la première étape de sélection du Tiga, pour mettre en place des études de faisabilité. Le budget du plan d’actions définitif a été chiffré à 82M€. 25M€ vont déjà être octroyés par la Banque des territoires à certaines structures publiques et privées. « En fonction des montants et de leur répartition, nous iront ensuite chercher d’autres aides ailleurs », explique Emilie Bout, la directrice générale des services de la ville de La Rochelle.

En attendant, les acteurs du consortium ne comptent pas se reposer sur leurs lauriers. « Nous allons tout de suite commencer à mettre des actions en place, et la première, c’est d’impliquer les citoyens à travers des actions de pédagogie », poursuit Emilie Bout. L’une d’entre elle s’incarnera dans la future exposition « Océan-climat », en préparation au musée maritime de La Rochelle. L’objectif est d’expliquer de façon didactique le rôle primordial des océans dans la régulation du climat. « Nous allons également travailler à améliorer les mobilités douces au quotidien », a annoncé la directrice. Plusieurs actions à destination du grand public seront lancées dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, qui se tient du 16 au 22 septembre. La plateforme de données carbone et le fameux « agrégateur carbone » vont être lancés. Le Consortium va également créer et intégrer un comité de consultation citoyenne, qui sera composé de 25 personnes avec des représentants des entreprises et des associations, sur la base du volontariat.

Rappel du projet publié le 20 juin 2018

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6650
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !