Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

09/09/21 : Vaccins - Du 13 au 17 septembre, de 8h à 18h, le centre de vaccination de Cenon situé 88 cours Victor Hugo, accueille les personnes (dès 12 ans) sans RDV. Des doses du vaccin Pfizer sont administrées.

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : Le mardi 7 septembre à 19h, le Muséum de Bordeaux accueille Hervé le Treut pour une conférence sur "Le changement climatique, hier, aujourd'hui et demain".

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Le dimanche 5 septembre dès 10h30, la Ville de Châtellerault organise la 12ème édition de la Fête du Sport en présence de plus de soixante clubs. Jusqu'à 18h, les associations proposeront des démonstrations : escrime, tennis, judo...

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

01/09/21 : Au regard d'une situation hospitalière qui ne s'améliore pas, le préfet des Pyrénées-Atlantiques prolonge jusqu'au 5 septembre les mesures de "freinage" dont celle du pass sanitaire obligatoire dans les 5 centres commerciaux de plus de 20 000 m².

30/08/21 : Samedi 18 Septembre, la Ligue contre le cancer 33 et la Fédération Française de Randonnée 33 organisent des marches de 6 et 10km au départ du Moulin de Lansac pour sensibiliser sur la prévention et promouvoir les dépistages. Inscription: 05 40 05 01 00+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/09/21 | Royan et les Sentiers des Arts

    Lire

    Du 18 septembre au 14 novembre, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise les Sentiers des Arts afin de découvrir ou de redécouvrir les communes du territoires au travers d’un itinéraire artistique original. Pour la 1ère fois, l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques seront mis à l’honneur avec 11 artistes de l’association cognaçaise Eprouvette. Ces artistes réalisent, lors d'une résidence artistique en cours, du 13 au 17 septembre, les fresques géantes qui orneront le parcours.

  • 16/09/21 | Bordeaux Euratlantique : Une nouvelle école d’ingénieurs

    Lire

    Le 15 septembre, le Campus François d’Assise à Bordeaux a posé la 1ère pierre d’une nouvelle école d’ingénieur, JUNIA, en présence d’Alain Rousset. Sur 2 500m², cette future école dont les locaux sont intégrés au projet de Campus François d'Assise sur le site Armagnac-Sud d'Euratlantique, pourra accueillir entre 200 et 300 étudiants en formation Bachelor et 450 étudiants en cycle ingénieur. Parmi ses thématiques : développements logiciels & big data appliqués aux usages de l'usine du futur, Cybersécurité et usine du futur, Smart building et Smart cities... La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce projet à hauteur de 6 M€.

  • 16/09/21 | Les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes

    Lire

    A l’occasion des Journées du Patrimoine les 18 et 19 septembre, une cinquantaine de producteurs de foie gras, reconnu patrimoine culturel et gastronomique français, vont ouvrir leur porte au public. Pour trouver toutes les fermes participantes et pouvoir ainsi visiter leurs installations, échanger avec les professionnels ou déguster du foie gras, du magret et du confit, rendez-vous sur : https://patrimoine-foiegras.fr/

  • 15/09/21 | 48h pour (re)découvrir la nature

    Lire

    Les 2 et 3 octobre prochains, la Région Nouvelle-Aquitaine organise la 4ème édition des « 48h Nature ». Au travers de visites, d’animations, 100 % gratuits et ouverts à tous, les Néo-Aquitains pourront découvrir mais aussi contribuer à la préservation de la faune et la flore régionale dans les plus beaux sites naturels de la région. Pour découvrir le programme pour chaque département et effectuer une réservation, rdv sur le site Les 48h Nature

  • 15/09/21 | L'utopie architecturale verte de Luc Schuiten à Rochefort

    Lire

    La médiathèque de Rochefort accueille, du 17 septembre au 31 décembre 2021, l'exposition "Rocheforêt 2100, la climatisation par le végétal". Depuis près de 40 ans, l'architecte utopiste Luc Schuiten cherche inlassablement des solutions alternatives à la dégradation de l’environnement et à l’architecture d’objet de design. Il tente de gérer différemment les matériaux et les techniques, axe sa recherche sur des maisons bioclimatiques. Dans cette expo, il étudie le devenir de Rochefort d'ici 2100.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Rochelle : le projet "Territoire zéro carbone" franchit une nouvelle étape

26/04/2019 | La Rochelle dépose le dossier de son projet de territoire zéro carbone ce 26 avril auprès de l’Etat

Le stand zéro carbone lors de la Foire exposition

L’agglomération rochelaise poursuit son ambition de devenir un territoire exemplaire en matière environnementale, avec un objectif de réduire de 50% son empreinte carbone à l’horizon 2030, pour arriver à une relative neutralité dix ans plus tard. Pour y parvenir, elle a postulé en 2017 à un appel à projet de l’Etat concernant les territoires d’innovation de grandes ambitions (TIGA). Objectif : faire partie des 10 lauréats qui bénéficieront d’un coup de pouce financier de l’Etat pour mener à bien leur plan.

Après avoir été retenue en janvier 2018 à l’issue d’une première étape de sélection, elle s’apprête aujourd’hui à se lancer dans la deuxième étape du processus. L’agglomération et ses partenaires du consortium vont soumettre à l’Etat leur nouveau dossier ce vendredi 26 avril. Ces derniers mois ont servi essentiellement à l’élaboration d’études de faisabilité, pour affiner le projet. C’est donc un nouveau dossier complété de fiches explicatives sur chacune des articulations du projet, avec des actions concrètes identifiées, des tableaux de financements, des modèles d’affaires et des lettres d’engagements de partenaires publics et privés qui va être présenté.

Pour se distinguer parmi les neuf autres candidats Tiga encore en lice, le consortium rochelais mise sur son approche globale des problématiques d’un territoire, avec un objectif de pouvoir à terme dupliquer les solutions innovantes ailleurs en France. Il s’est donc attaché à trouver des outils et des leviers autour de cinq thématiques : la préservation du littoral, la rénovation du bâti et l’éco-construction, l’écologie industrielle, la mobilité et les énergies renouvelables.

Mutualiser les moyens, à commencer par les données

Parmi les outils que souhaite mettre en place le consortium rochelais, le plus innovant d’entre eux est l’agrégateur de carbone territorial. Pour la première fois en France, une coopérative multisectorielle va permettre d’initier et d’accompagner des projets visant la neutralité carbone, d’en évaluer le potentiel de réduction des émissions, de les valoriser en « crédits carbone », et d’apporter ainsi des financements aux porteurs de projets.

Le fonctionnement de cet agrégateur sera notamment soutenu par un autre outil innovant : une plateforme territoriale de données. Cette dernière va permettre de collecter, traiter de façon sécurisée et piloter des données du territoire, récupérées par l’agglomération auprès de ses partenaires. L’objectif est de mutualiser les connaissances pour pouvoir mettre en place des stratégies globales, à l’échelle du territoire. Il va notamment permettre de mesurer, suivre et modéliser la consommation carbone des activités du bassin de vie et des projets portés – il sera en ce sens une aide pour l’agrégateur.

Miser sur les carbones bleu, vert et brun

Pour tendre vers la neurtralité carbone, le consortium rochelais compte également beaucoup sur la capacité d’absorption en CO2 de la végétation des zones humides littorales, comme les herbiers des estrans, les marais ou les zostères. Ces écosystèmes ont une grande capacité de captation de CO2, qu’ils transforment et stockent dans la biomasse de façon transitoire ou dans des sédiments à plus long terme. Une fois estimée, la capacité de stockage de chacun pourra être « défalqué » du bilan carbone global. Ce carbone bleu fait depuis plusieurs mois l’objet de recherches au laboratoire LIENSs de l’Université de La Rochelle. Le projet du consortium rochelais prévoit également une mise en avant du « carbone vert » (les forêts) et du « carbone brun » (l’agriculture) – des expérimentations sont notamment prévues avec des agriculteurs.

Miser sur l’éco-construction

Le bâtiment, de sa construction à son usage, étant un des plus gros émetteurs de carbone (25% des émissions de gaz à effet de serre, selon le ministère de la transition écologique), le projet « territoire zéro carbone » s’attache à aller vers un bâti plus vertueux. La Rochelle s’est notamment engagée dans un programme de réhabilitation des bâtiments de son territoire, dans un objectif d’efficacité énergétique et d’optimisation bas carbone, tout en intégrant le confort et les réalités économiques des habitants. Elle s’appuie également sur les recherches en matière d’éco-construction menées sur le pôle Atlantech.

Aller vers l’efficience énergétique

Fort de ses innovations en matière de rénovation et d’éco-construction, le territoire rochelais concentre ses efforts sur l’autoconsommation et la gestion de la boucle énergétique à l’échelle des quartiers. Là aussi, différentes études ou expérimentations sont en cours auprès de plusieurs partenaires (Atlantech, Université, Port Atlantique, services techniques de l’agglo) pour que l’énergie produite soit supérieure à l’énergie consommée, stockée sous forme d’hydrogène, réutilisable pour les bâtiments et la mobilité. Afin d’accompagner les habitants dans la transition énergétique, l’agglomération rochelaise a mis en place différents dispositifs d’accompagnement : un point info Energie pour des conseils sur l’isolation, le chauffage, la production d’eau chaude, etc ; des aides financières pour installer des énergies renouvelables ; mise en place d’un « cadastre solaire ». Ce dernier permet de renseigner sur la quantité de chaleur ou d’électricité que pourrait produire une toiture, en saisissant simplement son adresse. L’agglomération s’appuie également sur son « plan climat énergie territorial » (PCET), élaboré en 2015 autour d’une trentaine d’actions, dont l’adoption de modes de déplacements moins carbonés.

Mettre en place des mobilités durables

Avec cette candidature « zéro carbone », le consortium rochelais s’est engagé à réduire ses rejets de CO2 liés à la mobilité de 70% d’ici 2040. Un vrai défi quand on sait que les transports représentent un peu plus de 40% des émissions de gaz. Toute l’attention est donc focalisée sur les transports de passagers et de marchandises. L’agglomération était déjà pionnière en ce sens, avec la mise en place des vélos en libre accès, des navettes maritimes électriques, puis à propulsion hydrogène, des voitures électriques en libre accès et des bus électriques. Pour continuer sur sa lancée, le territoire rochelais réfléchit à la mise en place d’un service de location de véhicules à hydrogène vert, produit sur le site d’Atlantech. Un travail a également été entamé pour aider les entreprises à entamer une réflexion, voire un changement, dans leur motorisation et dans leurs habitudes de transports, des salariés aux livraisons, à commencer par le fameux « dernier kilomètre »  (entre la gare et l’entreprise, entre le port et l’entreprise, etc.) qui serait responsable de 25% des émissions carbones d’un centre-ville. Le consortium compte notamment mettre en place un observatoire de la mobilité des personnes et des marchandises pour mesurer ces dépenses carbones et ajuster des stratégies pour dépenser moins.   

Développer l’économie circulaire

Impossible de réduire ces émissions carbones sans mettre dans la boucle les entreprises d’un territoire. Le consortium est en train de mettre en place une Plateforme territoriale d’économie circulaire dans le but de faciliter le développement de projets, d’échanges et de collaboration entre les 2000 entreprises des 16 parcs d’activités de l’agglomération. Elle s’inspire de deux modèles existants : le réseau Biotop, qui fédère 120 entreprises de Périgny depuis 2010 autour de la valorisation en circuit-court des déchets de chacun (réemploi, recyclage) ; le dispositif MER, Matières énergies rochelaises, créé en 2016 par le port Atlantique de La Rochelle et l’Union maritime, qui permet à une quarantaine d’entreprises liées à l’activité du port de mutualiser des achats, partager l’usage de palettes ou recycler des gravats pour la construction. A ce jour, un peu plus de 150 entreprises sont déjà impliquées dans cette forme d’économie circulaire. La mise en place de la nouvelle plateforme collaborative devrait permettre d’étendre ce genre de dispositifs aux autres zones d’activités de l’agglomération, et de mettre en commun usages et données. Progressivement sensibilisées à ce sujet, les entreprises feront également l’objet d’un plan d’accompagnement sur 2020-2025.

Accompagner la prise de conscience globale

Ultime défi de cette transition vers la neutralité carbone : convaincre le grand public de participer. Le consortium s’est donc donné pour objectif de permettre à chacun d’apporter sa contribution sans se sentir contraint. Après l’organisation d’un forum participatif en novembre 2018, l’agglomération rochelaise va mettre en place un Comité citoyen pour faire remonter les idées innovantes et créer un fons d’initiatives locales pour accompagner les projets. La création d’un tiers-lieu dédié est également en réflexion. Une plateforme numérique devrait également être lancée, avec des modules d’échange et de mise en réseau, pour créer des synergies entre les porteurs de projets et les personnes souhaitant simplement s’engager dans une démarche citoyenne, sous différentes formes de contribution.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
15699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
La centrale solaire de Pardies, Os-Marcillon, Parix occupe les friches de l'ancienne centrale thermique Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

L'antenne radio de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène Environnement | 15/09/2021

L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

Depuis 2019, 70 espèces d'oiseaux, 216 espèces végétales, 7 espèces de chiroptères et de nombreux insectes ont été répertoriés sur la plateforme aéroportuaire de Pau Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

Campagne de mesures par géophysique héliportée Environnement | 03/09/2021

Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

Vue d'ensemble 3D des futures installation duj site de dépollution des eaux de l'agglomération Pau Béarn Pyrénées, par le cabinet Camborde Architectes Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

Olivier Mitsieno, le jeune éleveur ovin conduit son troupeau sur le marais restauré de Talmont-sur-Gironde Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

Le quai Souchet, à Libourne, où se déroulera le festival « Libournais Territoire d'eaux » Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne

un pêcheur sur l'Isle Environnement | 28/07/2021

La pêche, un autre atout pour le département de la Dordogne

Vue forestière du Bois des Sources du Peugue Environnement | 27/07/2021

Au mois d'août, baladez-vous en Gironde !

Florian Horru a fait installer un composteur pour ses végétaux Environnement | 26/07/2021

Réduire l'impact carbone des hypermarchés, c'est possible. Exemple sur l'île d'Oléron

Il est possible de réduire la pollution lumineuse pour favoriser la biodiversité des animaux crépusculiares et nocturnes. Environnement | 23/07/2021

Limoges Métropole s’engage à réduire la pollution lumineuse pour préserver la biodiversité nocturne

La création d’une ligne de bus à haut niveau de service est l’un des objectifs du plan climat air énergie de Limoges Métropole Environnement | 12/07/2021

Limoges Métropole vise la transition énergétique avec son plan climat air énergie

Dans la réserve naturelle de Moeze Oléron, près de Rochefort Environnement | 30/06/2021

Biodiversité : Rochefort fait son université d'été

Le bureau de la plateforme de la rénovation énergétique inauguré le 11 juin à La Rochelle Environnement | 14/06/2021

Rénovation énergétique : comment La Rochelle accompagne ses administrés

Les chiroptères vont profiter d'un nouvel habitat Environnement | 10/06/2021

Un espace de biodiversité urbain sur l'agglomération périgourdine