15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Landes: opération «I love ma plage» pour un littoral propre cet été

17/07/2014 | Du 13 juillet au 12 août, le Conseil général des Landes renouvelle son opération de sensibilisation à la propreté des plages auprès des estivants

Plage de Messanges dans les Landes

Les plages landaises ce sont 106 km de littoral dont 12 km en zones sensibles et une vingtaine de kilomètres répartis en 38 zones de baignades surveillées. Autant de surfaces à nettoyer en permanence tout au long de l'année. Au total, ce sont 13 500 m3 de déchets en moyenne qui y sont collectés chaque année par les différentes collectivités et structures partenaires des opérations de nettoyage. Sur le littoral comme ailleurs, en matière de déchets, mieux vaut prévenir que guérir, surtout quand des milliers de touristes débarquent sur la côte pour profiter des vagues et du sable chaud sans parfois bien faire attention à ce qu'ils laissent derrière eux. Tel est l'objectif de l'opération «I love my plage».

Lancée l'an dernier pour la première fois, l'opération de sensibilisation à la propreté des plages landaises «I love my plage» est reconduite du 13 juillet au 12 août. Durant cette période trois jeunes gens sillonneront les 38 plages landaises, de Biscarosse à Tarnos, ainsi que quelques marchés saisonniers à la rencontre des estivants.
En véritable ambassadeur du Conseil général, ils auront pour mission de sensibiliser les vacanciers à la propreté des plages, en expliquant les dispositifs existant et rappelant quelques gestes citoyens élémentaires pour la propreté et donc pour la préservation des plages. On n'enterre pas ses mégots sous le sable, on ne laisse pas derrière soi l'emballage de son sandwich, on n'oublie pas le seau ou les chaussure de la petite dernière sur la plage. Ces «oublis» volontaires, ou non, ne sont pas sans conséquence sur l'environnement naturel. Informer et alerter des risques sur l'environnement de ces pollutions, tel est bien l'objectif de cette campagne.

Cendriers de poche et sacs biodégradablesEn informant individuellement les touristes, le Conseil général espère qu'à leur tour les vacanciers se feront porteur de la bonne parole dans leur entourage. Mais pour plus d'efficacité encore, les trois ambassadeurs pourront joindre le geste à la parole en distribuant des cendriers de poche et des sacs poubelles biodégradables à toute personne intéressée. L'an dernier 11800 cendriers et 6000 pochettes cartonnées contenant chacune 7 sacs biodégradables avaient été distribués.
A l'année, le nettoyage des plages landaises représente 1,85 million d’euros pour l'ensemble des partenaires dont 50% est porté par le Département. Au delà de la question environnementale, la sensibilisation à la propreté des plages est donc aussi une source d'économies.

Plages-Landes.infoAvant même de vous rendre sur les plages landaises, jetez donc un oeil au site plages-landes.info, vous y retrouverez nombre de "conseils plages" sur la propreté, mais aussi la surveillance des plages les dangers liés au soleil, aux courants et baïnes, etc... Sur ce site visualisez la cartographie des plages landaises (océan et lacs), informez-vous des prévisions météo, mais aussi des heures et coefficients des marées par plages ou encore de la listes des écoles de surf.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Didier Belin - Creative commons

Partager sur Facebook
Vu par vous
5429
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bernard CONTE | 20/07/2014

"I love ma plage" : bravo au Conseil Général pour l'emploi de la langue de Shakespeare pour qualifier cette opération... "J'aime ma plage" eut été tellement ringard. J'espère que les trois "ambassadeurs" sensibilisateurs ont pris des cours d'anglais : "please don't put your mégot in the sable !!!" etc...

Thierry Merger | 22/07/2014

Je partage totalement la remarque sarcastique précédente.
Le français est considéré comme ringard, comme l'ont été les "patois". Voir aussi l'affligeante campagne "Be yourself, be Bearn", et en Limousin (nos nouveaux compagnons d'Aquipoisin...) l'aussi affligeante campagne "Are you lim ?".
Tout ça avec l'argent public, bien sûr...
Quand on a honte de sa propre langue, on est mal parti !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !