Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/10/20 | Les Fidjiens s’entraînent à Limoges

    Lire

    L’équipe de rugby des Fidji va effectuer son stage de préparation au Tournoi des 8 Nations à Limoges du 24 octobre au 8 novembre. A cette occasion, le 28 octobre de 14h à 16h, leur entraînement sera ouvert au public, le 31 octobre à 11h30, les halles centrales accueilleront le protocole culturel fidjien. Enfin, le 6 novembre à 18h30 ils joueront leur match de préparation face au Portugal au stade Beaublanc ((billetterie ouverte sur billetweb.fr/match-fidji-portugal).

  • 23/10/20 | Covid-19 : la Nouvelle-Aquitaine accueille 8 patients de la région Auvergne-Rhône- Alpes

    Lire

    Face à une situation de saturation des capacités de réanimation en Auvergne Rhône-Alpes, l’Agence régionale de santé et les établissements de Nouvelle-Aquitaine apportent leur aide en accueillant 8 patients des établissements de Lyon, St Etienne et Villeurbanne. "Les capacités actuelles de réanimation de la région Nouvelle-Aquitaine lui permettent de réaliser cet accueil en toute sécurité, avec la prudence nécessaire face à l’évolution de l’épidémie", assure l'ARS. Les CHU de Bordeaux et de Poitiers et le CH de Brive sont mobilisés pour cet accueil.

  • 23/10/20 | Du concret pour le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center

    Lire

    Le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center, initié en juin 2019 lors du salon du Bourget grandit. En effet, le NAASC a obtenu, début septembre, le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, avec une enveloppe budgétaire de 316 000€ sur 3 ans. Ce qui va permettre de concrétiser notamment deux projets: une fusée expérimentale et un nanosatellite. Pour la fusée, un vol de démonstration se profile à l’horizon de 2023. Pour le nanosatellite, il faudra patienter jusqu’en 2024 pour une mise en orbite.

  • 23/10/20 | 187 275€ à Point Café (Boé) pour devenir le 1er distributeur de boissons 100% écologique

    Lire

    La société Point Café basée à Boé vient de recevoir de la Région une enveloppe de 187 275 € afin de la soutenir dans le développement de son activité de reconditionnement des distributeurs automatiques obsolètes en redonnant une deuxième vie aux distributeurs et machines à café. Point Café sera ainsi le 1er distributeur de boissons proposant une gamme de produits 100% écologiques : distributeurs reconditionnés et café bio.

  • 23/10/20 | Un E-Job pour les jeunes

    Lire

    Le 3 novembre de 17h à 20h, le Crédit Agricole Aquitaine et Wizbii organisent pour la 3ème année consécutive un e-Job Dating pour des postes basés à Bordeaux. Cette rencontre, qui s’inscrit dans la démarche « 1er Stage, 1er Job » regroupera une dizaine d’entreprises de la région des secteurs de la banque, de l’informatique, du BTP et de la finance. Inscription obligatoire avant le 29 octobre sur la page de l'évènement

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Landes: Ouverture du Centre de Biodiversité Jean Rostand à Pouydesseaux

17/07/2020 | Dans les Landes, sur 30 hectares de verdoyante nature, le Centre de Biodiversité Jean Rostand propose de se "reconnecter" avec la nature et la biodiversité de la planète toute entière

A Poudesseaux dans les Landes, le centre de Biodiversité Jean Rostand accueille les visiteurs à compter du 17 juillet 2020

C'est un coin de verdure où coule une rivière... Ici c'est plus exactement un ruisseau, mais, abrité sous les pins, les chênes et autres châtaigners, l'impression de fraîcheur est la même. Ce 17 juillet à Pouydesseaux ouvre, ou plus exactement, ré-ouvre un coin de nature à la déjà longue histoire. Ecrin de biodversité entre lacs, forêt et ruisseau, le lieu avait été choisi par le biologiste Jean Rostand (fils d'Edmond) pour y effectuer, dans les années 60 et 70, une partie de ses recherches sur les batraciens. Le site s'est ensuite largement ouvert au public et aux scolaires pour des sorties nature. Les petits landais des années 70 et 80, devenus grands, s'en souviennent. Un temps abandonné, le Centre, désormais « Centre de Biodiversité Jean Rostand » s'apprête donc à vivre une nouvelle vie où la pédagogie ludique mêlée au plaisir de la pleine nature se veut reine. Avec pour sujet d'étude, la biodiversité et les écosystème du monde, le mot d'ordre est « apprendre et comprendre pour mieux protéger ». De quoi marquer de nouvelles générations de petits landais, et au-delà.

« C'est un site de 30 hectares tout à fait merveilleux ! Un endroit magnifique qui a une histoire... Mais on ne veut pas refaire ce qui a déjà été fait ici. On veut créer un accès pédagogique à la question majeure de la biodiversIté. Notre volonté n'est pas de traiter uniquement de la biodiversité locale, mais l'idée est que le visiteur se promène en apprenant sur la biodiversité mondiale ! » Cette présentation enjouée, c'est celle de l'ancien Ministre Alain Vidalies, président de l'association des Amis du Centre Jean Rostand, qui porte le projet du Centre de Biodiversité.

" Quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? "
Quant à la promenade du visiteur, elle se fait sur un parcours de 3,5km cheminant au milieu de la forêt, autour des 3 lacs du site ou encore longeant le ruisseau qui les relie. Un parcours jalonné ça et là d'une douzaine de modules thématiques abordant différents sujets tels que les écosystèmes, les espèces ou des questions directement liées à la préservation de l'environnement et de la biodiversité. Ainsi par exemple, une installation présente les différentes espèces d'ours et donne à voir une réplique à taille réelle d'un Grizzly de Kodiak, un jardin en permaculture et agroforesterie fait jaillir de belles plantes et de beaux légumes qui pourront être cueillis par les visiteurs, sous un chêne majestueux, les forêts du monde se dévoilent, ailleurs c'est le cycle de l'eau, le développement durable, les mammifères marins, les insectes pollinisateurs ou encore les déchets plus vrais que nature...
Des modules toujours pensés dans une approche pédagogique et la plus ludique possible, puisque si le parc est ouvert à tous, une des cibles principales sera bel et bien la jeunesse et les scolaires. Et Alain Vidalies de citer Edgar Morin sur la raison d'être de ce centre: « Beaucoup se posent la question de savoir quelle planète nous allons laisser à nos enfants, mais une autre question devrait tous nous interpeller : quels enfants allons-nous laisser à notre planète ? »

Centre de biodiversité Jean Rostand module sur les espaces d'ours


Ecoconception et recyclage
Globalement pour Pierre Douay, le directeur du site, « le centre sera en évolution permanente. L'idée maîtresse de ce parc dans sa conception est de passer d'un monde de libre échange à un mode de juste échange, du jetable au durable et de la compétition à la coopération ». Côté durable, chaque module, tout comme l'ensemble des structures montées sur le parc (bancs, buvette, tables de pique-nique...), est fait selon les principes de l'écoconception et du recyclage. « Pour ces différents éléments, nous avons beaucoup utilisé des bois tombés lors des dernières tempêtes, des arbres morts trouvé sur place ou bien des matériaux de récupération glanés ça et là qui allaient finir aux ordures . Réduire notre impact environnemental dans nos propres constructions, c'est à la fois emblématique et symbolique de l'ensemble du projet », souligne le directeur.

Côté coopération, le Parc compte bien multiplier les partenariats avec les acteurs reconnus de la protection de l'environnement à l'image de l'UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature) ou National Geographic, des structures su monde de la recherche, mais aussi avec des acteurs locaux à limage de l'Ecole de Design de Mont-de-Marsan. Celle-ci a ainsi permis la participation d'étudiants de l'école sur la construction et l'illustration des différents modules, et plus particulièrement à la conception de la « la Chrysalide », le module dédié à l'éco-conception et au bio-mimétisme. « Conçu comme un cocon, grâce à sa végétalisation avec du chèvre-feuille et du jasmin, il évoluera dans le temps », se ravit Pierre Douay. « Les étudiants se sont tellement impliqués dans le projet du Centre de Biodiversité qu'une fois leur stage de 6 semaines achevés sur le site, beaucoup d'entre eux sont devenus adhérents à l'association pour continuer à aider les bénévoles à préparer l'ouverture », ajoute-t-il enthousiaste.

Les modules et structures sont construit selon les logiques d'écoconception et de recyclage

" Un lieu de vie pour le territoire "
Mais au-delà de l'ouverture et des derniers préparatifs du lancement, Pierre Douay, par ailleurs photographe animalier aux quatre coins du monde, fourmille d'idées pour le développement du site. « Au delà de sa dimension pédagogique, je veux aussi faire de ce lieu un endroit pour les artistes, avec des rendez-vous avec des peintres, des photographes, des troupes de théâtre... Le site est magique, il nourrit forcément la créativité. Il faut que ce soit un lieu culturel, un lieu de vie important pour le territoire. Dans ce sens j'ai aussi l'idée de créer un festival de Land Art sur le site ». Pour la première année ce sont 250 photos du directeur photographe baroudeur qui sont exposées sur le site. Tous les continents et les milieux naturels y sont représentés ainsi que plus de 150 espèces animales.
Autre projet de belle ambition : inviter la réalité virtuelle à la visite, grâce à une trentaine de casque de réalité virtuelle « sans doute pour avril 2021 » avance-t-il déjà. Si les projets sont beaux et ambitieux, pour Pierre Douay comme pour l'ensemble membres de l'association qui porte ce projet, « le plus beau des modules pédagogiques, c'est le parc lui-même », et on ne peut qu’acquiescer.

L'équipe du Centre de Biodiversité Jean Rostand

Site internet : www.centredebiodiversite.com
Tarif : 10 € adultes
5€ enfants -12 ans / Etudiant

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7957
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !