Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | « Quand il fait plus de 34°C arrosons afin de créer un effet oasis ! » Jean-François Berthoumieu

23/07/2015 | Le cluster « Eau et Climat », né le 28 août 2014 en Lot-et-Garonne, regroupe 21 acteurs économiques qui réfléchissent aux problématiques climatologiques.

Jean-François Berthoumieu directeur de l'ACMG

Arroser en pleine canicule ! Cela peut paraître surprenant, c'est pourtant un spécialiste de la climatologie, Jean-François Berthoumieu, mécanicien des fluides et directeur de l'Association Climatologique Moyenne Garonne, qui le préconise. En effet, il a constaté qu'en arrosant murs, champs, végétations..., quand l'air ambiant atteint 34°C, la température tend à sensiblement diminuer. Cette idée, parmi d'autres, il la véhicule par le biais du Cluster « Eau et Climat ». 21 acteurs économiques en font partis dont Delta Sud, Véolia, Irrigaronne, l'Agglomération d'Agen ou encore le GIE Thématik'eau. Rencontre...

@qui ! : Comment est né le Cluster « Eau et Climat »* ?
Jean-François Berthoumieu :
L'agglomération d'Agen nous a demandé de réfléchir à la création d'un Cluster autour des problématiques climatologique et développement économique. Depuis l'automne 2013, nous y travaillons. Durant cette période nous avons constaté qu'il existait déjà des travaux de réflexion autour de l'idée « arrêtons d'utiliser de l'eau en période de canicule car cela augmente les îlots de chaleur ». Nous avons décidé d'aller à l'encontre du discours ambiant et au contraire de dire « arrosons en pleine période de canicule afin de créer un effet oasis ».

@qui ! : Comment cela ?
J-F Berthoumieu :
En fait, nous préconisons d'économiser l'eau jusqu'à 32-33°C. Par le biais de différents procédés nous pouvons gérer notre consommation d'eau par exemple en pilotant l'irrigation. Mais si le mercure atteint les 34°C mieux vaut utiliser l'eau stockée afin de rafraîchir l'atmosphère. Et c'est possible si nous nous assurons de mieux gérer notre ressource en eau. « Stocker l'eau des ruissellements » @qui ! : De quelle manière pouvons-nous mieux gérer cette ressource ?
J-F Berthoumieu :
La ville d'Agen produit 8000 m3 d'eau/jour qui sont rejetés dans le fleuve Garonne. Cela équivaut à 200 hectares de vergers irrigués à 32°C au lieu de 45°C. Il faudrait trouver des systèmes de stockage et de filtration afin d'utiliser cette eau, la stocker l'hiver et l'utiliser l'été. Aussi, nous savons que le ruissellement est important. Alors pourrait-il être infiltré dans les nappes alluviales qui ont besoin d'au moins 450ml pour bien remonter ? En plus, cette eau est de très bonne qualité, meilleure même que l'eau qui nous vient des lacs de hautes montagnes. Profitons donc des crues de la Garonne pour réalimenter nos nappes alluviales et ainsi faire perdurer la végétation.

@qui ! : Donnez-nous un exemple concret des conséquences de la santé des nappes alluviales sur notre quotidien.
J-F Berthoumieu :
Regardez les arbres qui se situent au Gravier à Agen. Ils n'ont pratiquement plus d'eau. Ils pourront toujours vous abriter un peu du soleil mais ne comptez plus avoir un peu de fraîcheur... Si les nappes alluviales étaient plus fournies, les arbres et autres végétaux souffriraient moins et nous aussi ! « Renforcer le rafraîchissement naturel » @qui ! : Le cluster « Eau et Climat » réfléchit donc à ces actions actuellement, mais est-il écouté par les Pouvoirs publics, car ce sont eux qui peuvent décider de la mise en place de moyens pour mieux gérer les ressources en eau ?
J-F Berthoumieu :
Le Conseil départemental de Lot-et-Garonne nous suit dans notre projet, souhaite nous aider mais aimerait toutefois voir une démonstration de ces procédés. Également actuellement nous tentons de rencontrer l'agence de l'eau. Le Conseil régional, de son côté, se dit très intéressé par ces actions. L'Agglomération d'Agen nous soutient bien entendu. Enfin, le 2 septembre prochain, nous avons rendez-vous avec la ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole afin de présenter ces actions étayées par un exemple concret sur la capitale girondine.

@qui ! : Le Cluster « Eau et Climat » s'enrichit aussi des travaux de Clusters voisins.
J-F Berthoumieu :
En effet, avec la nouvelle grande région qui va se créer, nous avons profité de cette occasion pour nous rapprocher d'un Cluster autour de la problématique de l'eau qui s'est créé à Limoges. Les membres de ce Cluster sont plus spécialisés dans la chimie et la qualité de l'eau. Nous, nous travaillons davantage dans la gestion de la ressource en eau notamment dans le pilotage de l'irrigation. Cela peut être très intéressant de confronter nos idées et s'enrichir mutuellement. Et à l'ACMG je travaille avec des Espagnols et des Portugais qui eux aussi rencontrent cette problématique climatologique. Ils m'ont d'ailleurs appris que le Micocoulier a plus d'effet en période de canicule que le cèdre, car il résiste mieux aux fortes chaleurs et au froid de l'hiver.
*Les 21 acteurs économiques qui participent au Cluster « Eau et Climat » :
- Enseignement supérieur et Recherche : Laboratoire IMS, IFTS (Institut de la Filtration et des Techniques Séparatives), ACMG (Association Climatologique de la Moyenne Garonne), Bordeaux INP (INstitut Polytechnique de Bordeaux) et CEA Tech Aquitain.
- Les entreprises : AGRALIS, Ingénieurs Conseil Bureau d'étude en environnement, Irrigaronne, Sohé Groupe Europe, Technagri France, Laboratoires des Pyrénées, Delta Sud, Airbiosol'O, Corhize, VEOLIA, EDF, ELECTROMONTAGE et le Groupe BLV2.
- Les collectivités et acteurs du développement : la CCI 47, l'agglomération d'Agen, Aquitaine Développement Innovation, Gascogne Environnement et le GIE Thematik'Eau.



Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3860
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !