Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le bailleur Domofrance et les Chantiers Tramasset partenaires autour du projet "Demain le fleuve"

30/12/2010 |

Mise en route du projet Domofrance/Chantiers Tramasset

Mon premier est l'association de l'économie sociale et solidaire, les Chantiers Tramasset, qui, depuis 1997, développe des activités inscrites dans une démarche de valorisation du patrimoine naval dans la commune du Tourne, près de Langoiran. Mon second est l'entreprise sociale pour l'habitat, Domofrance, implantée à Bordeaux depuis 1958, dont la vocation est d'apporter un ensemble de réponses en matière de logement en Aquitaine. Mon tout est le projet "Demain le fleuve" dont le 1er volet, "Habiter le fleuve" vient d'être lancé, à Bordeaux, ce mercredi 8 décembre, entre les deux partenaires et le soutien de plusieurs autres. Une initiative vouée à utiliser la construction de bateaux comme support d'animations et de promotion du fleuve en allant à la rencontre du public, sur fond de chantier d'insertion et de création d'emplois.

"Il était une fois, une vingtaine de personnes qui décidèrent, en 1997, de réhabiliter une friche industrielle située sur la commune du Tourne, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux. Le 5 septembre de cette même année,  l'association "les Chantiers Tramasset" du nom des  frères Tramasset, derniers charpentiers navals à avoir travaillé sur le site,  était créée. Une association qui s'articule autour de trois pôles d'activité en lien avec le patrimoine maritime et fluvial  dans une démarche sociale, artistique et culturelle, patrimoine et technique." Cet historique, c'est Bernard Dréau, le président des Chantiers Tramasset qui le fait, place Avisseau, à Bordeaux où une rencontre a été organisée, sous l'égide de Domofrance, avec les habitants du quartier, les écoles et les centres d'animation conviés à des ateliers. " En 2009, l'association forte de ses 150 adhérents, dont 80 inscrits à la commission navigation, décide de mettre en oeuvre  un projet majeur, "Demain le fleuve", fédérateur, mobilisateur, faisant référence au territoire tout en intégrant les trois pôles d'activité de l'association. Ce sera la construction d'un coureau de Garonne (bateautraditionnel,gabare de transport typiquement girondin), réplique de "l'Henriette"(dernier coureau rattaché au port de Langoiran-Le Toune), bateau de 18m.

Un projet ambitieux aux nombreux partenaires
Aujourd'hui, dans le cadre d'un partenariat étroit avec Domofrance, il s'agit d'organiser un programme d'animations itinérant entre Bordeaux* et Langon où la construction d'un canot à voile, un Seil 18, est le support d'une rencontre autour du fleuve. J.Echaniz (Domofrance), B.Dréau (Chantier Tramasset), Nathalie Delattre (Mairie de Bx)"Le partenariat entre un bailleur de logement social urbain et une association de l'économie sociale et solidaire spécialisée dans la construction navale peut sembler étrange" reconnait Jacques Echaniz, directeur de la stratégie patrimoniale. "Pourtant Habiter le fleuve est à la convergence d'objectifs et de valeurs partagées autour de l'inérêt général, comme l'insertion par l'activité économique et le lien social". Un projet soutenu par de nombreux partenaires comme le Fonds pour l'Innovation Sociale des Entreprises d'Habitat Social, le Conseil Régional, le Conseil Général, la ville de Bordeaux, la Communauté de communes du Vallon de l'Artolie et la Ville du Tourne. Sans oublier de mentionner la participation active de l'association des Petits Débrouillards Aquitaine et ses animations scientifiques   auprès du jeune public. Ou encore des artistes comme  le groupe de musique La fiancée du pirate, Jofo le créateur du logo de l'affiche et les Sanson, père et fils, du Petit Théâtre, qui jouèrent ce jour là, la pièce écrite par Michel Suffran "Prélude pour l'Henriette"  présent également.  Une représentation en plein air, devant un public attentif sous le ciel bleu et le soleil  radieux  d'un 8 décembre particulièrement doux, quand dans le même temps, il tombait 15 cm de neige à Paris.

*La prochaine rencontre autour du Seil 18 aura lieu le 26 janvier dans lequartier de la gare Saint Jean, toujours en partenariat avec Domofrance.

Crédit photos Isabelle Camus

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1023
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !