Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le bassin Adour-Garonne fortement contaminé aux pesticides

01/08/2013 | Les zones de grande contamination sont dans les bassins agricoles

Les secteurs les plus pollués sont les bassins agricoles

Le constat du Commissariat général au développement durable (CGDD) est particulièrement inquiétant. Dans son rapport qui vient d'être rendu public, il conclut à la quasi-généralisation des pesticides dans les cours d’eaux français. Seuls 7 % des points de contrôles en seraient préservés. En 2012, sur l’ensemble du bassin Adour Garonne, 95 % de ces mêmes stations détectaient au moins une substance phytosanitaire.

Sur 550 pesticides recherchés en 2011 dans les cours d'eau de France métropolitaine, 377 ont été décelés au moins une fois. Ils sont présents sur 93% des points analysés, contre 91% des points en 2010. Une plus grande diversité de substances est également relevée dans l'eau : 19% des points analysés présentent plus de 20 pesticides différents quantifiés au moins une fois en 2011. On n'en comptait que 15% dans ce cas en 2010. Cette contamination est principalement due à des herbicides en France métropolitaine et à des insecticides en outre-mer, selon le rapport du Commissariat général au développement durable. 

Les zones de contamination élevée sont dans les bassins agricolesLes points critiques se trouvent dans les grands bassins agricoles : les régions céréalières, de maïsiculture ou de viticulture et notamment le Sud-Ouest (en particulier le bassin Adour-Garonne), le bassin parisien et la vallée du Rhône. Dans ces trois zones de grande culture, 17 points de contrôle présentent même une moyenne annuelle supérieure à 5 µg/litre. "La molécule que l’on retrouve le plus souvent, c’est le glyphosate, celle de l’herbicide le plus vendu en France. Elle est présente dans 45 % des échantillons. L’autre qui revient c’est le metolachlore, principalement utilisé sur le maïs. On le trouve dans 40 % des échantillons", indique Philippe Thiebaut, chargé d’études à l’agence de l’eau adour-Garonne, qui demande à chacun de prendre ses responsabilités et de changer ses habitudes. Ce qui signifie, limiter au maximum l'utilisation de produits phytosanitaires. Car, le risque est que les nappes souterraines soient encore plus contaminées. 

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Agence de l'eau Adour-Garonne

Partager sur Facebook
Vu par vous
819
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
webpaysan | 02/08/2013

Voici une enquête qui tombe à pic.
Pesticides ou Santé , faut choisir?

http://web.paysan.free.fr/pesticides/

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !