Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/04/20 | Pyrénées-Atantiques: 12 000 tests de dépistage prêts à être déployés

    Lire

    Apres consultation du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, a décidé de proposer une vaste campagne de dépistage du Covid-19 des personnels médico-sociaux du secteur de l’autonomie dans le 64. L’ensemble des établissements et structures partenaires aura la possibilité de faire tester les 12 000 professionnels du secteur. Les premiers tests, menés par une équipe spécialement formée, seront effectués dès la semaine prochaine. Objectif : "rassurer des professionnels en première ligne auprès des personnes les plus fragiles mais aussi leurs familles".

  • 02/04/20 | Les tours de La Rochelle rendent hommage à tous les aidants

    Lire

    Les Tours de La Rochelle seront éclairées en bleu tout le mois d’avril, du coucher du soleil jusqu’à 1h du matin avec 5 minutes de scintillement toutes les heures en hommage à tous ceux qui sont mobilisés face au Covid-19 : personnels soignants, pompiers, secouristes, ambulanciers, forces de l’ordre, agents de la fonction publique, éboueurs, caissières et caissiers, commerçants, livreurs, et tous ceux qui apportent leur aide. Les images sont retransmises sur: www.larochelle.fr/webcam-en-direct.

  • 02/04/20 | La cité internationale de la bande dessinée et de l'image s'invite chez vous !

    Lire

    La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image vous propose une programmation culturelle en ligne : « La Cité de la BD s’invite chez vous". Chaque semaine l’œuvre d’un auteur est mise à l’honneur. Des séquences pédagogiques, des vidéos exclusives, une programmation cinéma en ligne et de nouveaux regards sur le neuvième art sont disponibles en ligne. Découvrez sans plus attendre les richesses de la Cité de la BD : citebd.org

  • 02/04/20 | En Dordogne, les marchés de Piégut et de Nontron autorisés

    Lire

    Après des engagements pris de réorganisation et de mesures sanitaires, les marchés de Piégut Pluviers et de Nontron sont à nouveau autorisés. Celui de Piégut, qui a lieu chaque mercredi est limité à 15 stands avec un choix d'exposants habitant dans un rayon de 15 kilomètres autour de la cité. Celui de Nontron avait été refusé par la préfecture dans un premier temps et il pourra finalement se tenir le samedi matin. Il est réorganisé sur la place près de l'ancien Spar et limité à dix stands.

  • 02/04/20 | L'Hermione a besoin de nouvelles voiles

    Lire

    L'association Hermione-La Fayette a lancé une opération de financement participatif sur son site internet. L'objectif est d'obtenir suffisamment d'argent pour remplacer les 17 voiles de la frégate. Les donations permettront d'acheter le tissu nécessaire à la confection des 2100 m2 de voilure en lin, fabriquée sur mesure à l'Arsenal de Rochefort. A partir de 10€ de don, l'association s'engage à mettre le nom du donateur sur un drapeau de 15 m, hissé en haut du mât lors du prochain voyage.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le bus-tramway, l’alternative transport en test à La Rochelle

16/05/2018 | La Rochelle teste le dernier prototype de transport collectif électrique d'Alstom.

Bus Alstom

Réduire la pollution, les nuisances sonores, ainsi que la consommation d’énergie fossile, telle est l’objectif de la communauté d’agglomération de La Rochelle. Après avoir testé et parfois mis en place les bus au gaz, les vélos, les voitures électrique et – toujours en test- le bateau-bus à hydrogène, La Rochelle essaye jusqu’au 23 mai inclus le dernier prototype d’Altsom, un bus électrique de 95 à 100 places. Ce bus circulera toute la journée sur la ligne 4, qui passe par l’hyper-centre, dans les rues Saint-Louis et Villeneuve, parallèles au Vieux Port.

« C’est une promesse que nous avions faite aux riverains de ces rues de l’hyper-centre, de réduire pollution et nuisances sonores, dans ce quartier qui avait récupéré un important flux de véhicules après la fermeture des quais [sur le port] », explique la vice-président de l’agglomération en charge des transports, Brigitte Desveaux.  Le bus a donc été pensé comme un tramway pour une « véritable expérience passager » comme le vante Alstom : plateforme abaissée au niveau des trottoirs pour une facilité d’accès des fauteuils et poussettes, espace de circulation large à l’intérieur du bus et sur un même niveau, larges baies vitrées, moteurs moins bruyants…

Mais c’est surtout par l’intérieur de ses entrailles que la bête se distingue. L’essentiel de sa mécanique se trouve sur le toit, le rendant modulable et évolutif au gré des avancées technologiques. Pour l’instant, il contient 14 modules de batteries de 200 kg chacune, lui permettant d’avoir une autonomie de 200 km. Idéal pour la ligne 4, dont les bus couvrent 190 km par jour sans passer par le dépôt. La technologie évoluant rapidement, Alstom (qui ne fabrique pas les batteries) ne désespère pas pouvoir adapter à moyen terme des batteries plus petites, plus légères et plus puissantes, avec plus d’autonomie. Aujourd’hui au lithium, les batteries pourraient également devenir à hydrogène. Ce qui tombe plutôt bien, La Rochelle ayant le projet de fabriquer à terme son propre hydrogène sur le site d’Atlantech, en vue de devenir autonome dans ce domaine énergétique.

Adapter le réseau aux bornes électriques

En attendant cette perspective, La Rochelle compte adapter ses infrastructures à l’électrique. Les services techniques de l’agglomération se penchent actuellement sur la question de l’adaptation potentielle du dépôt de bus urbain, à la Régie des transports communautaires Rochelais (RTCR), basé à Lagord. Les 3 hectares du site pourraient être repensés pour pouvoir adapter des bornes de rechargement électrique. L’agglomération réfléchie également à l’implantation d’un système de rechargement par le sol, le SRS (système innovant de recharge statique), via une plaque métallique intégrée au sol qui permettrait de recharger un bus par contact. Ce dispositif conçu par Alstom pourrait être installé aux arrêts des Dames Blanches et de la Grosse Horloge. Reste à définir le coût de l’opération. Le bus, lui, couterait dans les 550 000 €, batteries comprises. Un coût légèrement supérieur aux bus actuels mais qui permettrait à terme des économies sur le coût de l’énergie, mais aussi de la maintenance, assure Alstom.

Une pierre à l’édifice du dossier TIGA

Repéré dès 2016 par le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine, le prototype d’Alstom intéresse l’agglomération à plus d’un titre : outre réduire les pollutions, son concept s’inscrit dans la droite lignée du projet « littoral urbain zéro carbone » que porte l’agglo dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt "Territoires d'innovation de grande ambition".

L’agglomération n’est pas la seule à s’y intéresser puisque le bus d’Alstom a déjà été testé dans plusieurs villes d’Europe. Après Berlin, Hambourg, La Haye, Paris, Lyon et Marseille, le prototype conçu en Alsace arrive dans les villes de l’Ouest de la France. La Rochelle, puis Nantes et Orléans vont l’essayer. Objectif pour la plupart : se mettre rapidement en conformité avec la loi sur la transition énergétique. Les retours d’expérience auprès des collectivités permettront à Alstom d’améliorer son modèle et d’en présenter une nouvelle version commercialisable au prochain salon des mobilités à Paris. De son côté, l’agglomération de La Rochelle compte lancer un appel d’offre courant 2018 pour changer les bus de sa ligne 4 d’ici la fin de l’année.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9901
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !