Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le CESER en lutte contre l’artificialisation des sols

09/07/2019 | « Maitrise du foncier : des bonnes intentions aux bonnes pratiques en Nouvelle-Aquitaine », tel est le titre du rapport du CESER pour lutter contre l’artificialisation des sols…

Le CESER présente son rapport en assemblée plénière à la Région

Lors de la session plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, le 9 juillet, dédiée à la transition écologique, des membres du CESER sont intervenus pour présenter leur rapport adopté le 3 juillet dernier baptisé « Maitrise du foncier : des bonnes intentions aux bonnes pratiques en Nouvelle-Aquitaine ». Au-delà des éléments d’état des lieux et d’analyse, le CESER souhaite, par le biais de ce rapport, contribuer à « poser les bases d’un nouveau modèle d’aménagement de l’espace en rupture avec la surconsommation foncière et l’étalement urbain qui caractérisent encore le développement de nos territoires »…

Camille de Amorin Bonneau et Rima Cambray, rapporteures du rapport « Maitrise du foncier : des bonnes intentions aux bonnes pratiques en Nouvelle-Aquitaine » sont donc intervenues après la pause méridionale en ce mardi 9 juillet, lors de la session plénière du Conseil régional dédiée à l’urgence climatique. Ces dernières ont exposé dans le menu les préconisations du CESER pour lutter contre l’artificialisation des sols et l’étalement urbain. « Ce modèle de développement fortement consommateur d’espace caractérisant la Nouvelle-Aquitaine n’est pas soutenable », soulignent d’entrée de jeu ces dernières.
Ce rapport préconise de changer la manière de penser l’aménagement de l’espace, d’inverser le regard sur les espaces naturels, agricoles et forestiers et de placer la notion de capacités d’accueil au centre des stratégies territoriales. « Cette stratégie de réorientation du développement urbain doit intégrer les risques naturels et les effets du changement climatique avec lesquels les enjeux fonciers et urbanistiques interfèrent largement ». Ce rapport met en évidence une priorité celle d’éviter l’artificialisation. « Il faut utiliser et optimiser l’espace à l’intérieur de toute l’enveloppe urbaine. Cette reconstruction de la ville sur elle-même par le recyclage de ses ressources bâties et foncières peut emprunter différentes formes, de la mobilisation des espaces vacants à la réutilisation ou à l’optimisation du bâti existant. » Aujourd’hui, le CESER nous invite donc à repenser la ville, à travers des formes urbaines attractives et agréables à vivre. Le CESER qui incite également à réinvestir les centres-villes et centres-bourgs en perte d’attractivité. Afin de lutter contre l’artificialisation urbaine, il intime les territoires à privilégier une urbanisation dense et durable. « L’extension urbaine doit être pensé en continuité de l’existant, en tenant compte des enjeux de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers ». En clair, réduire l’impact de l’artificialisation en maîtrisant et en orientant l’urbanisation, mais aussi, en compensant les effets de cette même artificialisation.

La Région, acteur déterminant pour le CESER
Pour répondre à ce dessein, le CESER souhaite mobiliser les acteurs et leviers d’action existants. Il incite à une planification et à une régulation de la consommation d’espace au niveau intercommunal. « Nous souhaitons mobiliser plus efficacement les SCoT et PLU(I) qui doivent ‘monter en gamme’ pour traduire une réelle ambition de sobriété foncière. ». Pour gérer le foncier de façon économe, le CESER préconise notamment une fiscalité plus incitative par la modulation des taxes en fonction des secteurs géographiques ou des surfaces consommées ou encore une révision du système d’exonération ou d’abattement qui encourage à l’artificialisation… Pour le CESER, « la densification des espaces urbanisés, la lutte contre l’étalement urbain dépendent des choix réalisés par les autorités locales ». Et aujourd’hui, la Région détient de nouvelles responsabilités qui peuvent lui permettre de connaître, comprendre et suivre d’une manière plus efficiente les dynamiques foncières, de concrétiser l’objectif régional ambitieux de réduire de 50 % le rythme de la consommation d’espace et de fédérer les territoires autour de la sobriété foncière. Bref, pour répondre au mieux à toutes ces préconisations, « nous ne réussirons que tous ensemble dans une dynamique collective où chaque acteur est en capacité d’assumer ses responsabilités », concluent les membres du CESER.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
6829
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !