10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il "a décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

  • 10/08/22 | Le train du rugby arrive en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    A un an de la Coupe du Monde 2022 de Rugby, un train du rugby parcourt la France depuis le 21 juillet dernier. Du 13 au 15 août, il fait escale à Bordeaux, à la gare Saint-Jean. A son bord, des expériences immersives ou la découverte des équipes qualifiées seront proposées. A cette occasion, un village Rugby va s'installer au Parc des Sports Saint-Michel. Il fera également escale à Dax, Bayonne, Biarritz, Pau, Agen, Poitiers, Limoges et Brive.

  • 10/08/22 | Orelsan chante pour les 40 ans du village Emmaus de Pau

    Lire

    Le Village Emmaüs Lescar-Pau fête ses 40 ans avec la reprise du festival le lundi 15 Août. A 18 h, rendez-vous avec une très belle programmation musicale: Orelsan, Mouss et Hakim, Specy-Men et Chamalove se partageront la scène pour un show exceptionnel vibrant d’entraide et d’espoir. Réservations des places, au bureau du Village Emmaüs Lescar-Pau, dans le réseau Ticketmaster et sur Eventick’.

  • 09/08/22 | Les urgences de Sainte-Foy-la-Grande fermées pour quatre nuits

    Lire

    Le service d’urgences du Centre Hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) suspend les accueils de 18 h 30 à 8 h 30, les nuits des 10, 11, 12 et 13 aout. Le service rencontre des tensions de recrutement en personnel médical. Le service des urgences restera accessible en journée. La nuit, les usagers sont invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée. Le service d’urgences reprendra un fonctionnement normal à partir du dimanche 14 août 8h30 du matin. Le SMUR reste opérationnel durant la période et assurera les transferts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

30/11/2021 | Vendredi dernier marquait la fin ou presque d'une semaine de chantier forestier sur le site d'Aire-sur-l'Adour. 2200 plants ont été plantés sur près d'un hectare

Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine

Vendredi 26 novembre dans l'après-midi, c'est une activité pour le moins inattendue qui se déroulait sur le site du Crédit agricole Aquitaine d'Aire-sur-l'Adour dans les Landes. Salariés et membres du Conseil d'administration avaient troqué leurs chaussures de ville contre une paire de bottes, et leurs ordinateurs, carnets et stylos contre une bêche. Et pour cause, sous les bons conseils de Jérémy Bras, forestier au sein d'Alliance Forêt Bois, l'heure était, dans la bonne humeur, à la plantation d'une forêt résiliente, sur un hectare de terrain disponible sur le site même de l'établissement bancaire.

Signe que les temps changent ; là où les années 80 et 90 imaginaient des terrains de foot ou de basket à proximité des lieux de travail, les années 2020, et l'urgence de lutter, ou en tout cas d'amoindrir, les effets du changement climatique, voient pousser des forêts. C'est en synthèse ce à quoi ont participé en fin de semaine dernière des salariés et membres du conseil d'administration du Crédit Agricole Aquitaine.

"Bon pour la planète"
Sur ce terrain aturin d'environ un hectare de pelouse, ou plus personne ne joue au foot depuis bien longtemps, ce sont une trentaine d'espèces d'arbres qui vont bientôt y grandir et se développer. Une initiative née de la conjonction de plusieurs réflexions, explique Patrice Gentié, président du Crédit Agricole Aquitaine.

« D'abord, bien sûr, il y a l'opportunité d'avoir ce terrain, ensuite, il y a la démarche de responsabilité sociale et environnementale de l'entreprise au nom de laquelle nous menons beaucoup d'actions variées, et enfin, nous sommes un acteur majeur sur la filière bois... Cette action est au croisement de ces différents éléments : c'est bon pour la planète en termes de captation carbone et c'est un moment sympa avec les salariés qui nous permet de valoriser notre terrain et qui s'inscrit totalement dans notre action quotidienne de soutien à la filière. C'est typiquement un projet vertueux et désintéressé », dont l'investissement aura couté une enveloppe d'environ 10 000 € à la Caisse régionale. Autre symbole, ce sont 2200 plants qui ont été plantés, peu ou prou le nombre de salariés de l'entreprise...

 

 Patrice Gentié, président du Crédit Agricole Aquitaine en pleine plantation d'un cyprès sous l'oeil du technicien forestier Jérémy Bras, concepteur de cette future forêt résiliente Patrice Gentié, président du Crédit Agricole Aquitaine en pleine plantation d'un cyprès sous l'oeil du technicien forestier Jérémy Bras, concepteur de cette future forêt résiliente
 

Salariés, voisins et partenaires
Une action mise en œuvre aussi grâce à des partenaires locaux, souligne-t-il : « l'agriculteur voisin est venu en début de semaine préparé le sol pour permettre les plantations ; le pépiniériste Nodet, qui est un client, nous a fourni les plants ; l'Alliance Forêt bois, qui est un pertenraire de la filière, a conçu ce boisement ; ou encore la Maison Familiale et Rurale d'Aire sur l'Adour dont une quinzaine de jeunes de classe de 4ème est venue participer au boisement ce matin, et pourra en suivre l'évolution ». Des jeunes qui ont particulièrement apprécié l'initiative, assure avec en enthousaisme le directeur de la Maison Familiale et Rurale, présent aussi dans l'après-midi.

Mais, à chacun son métier, les conseillers ou cadres de la banque n'étant pas forestiers, elle a associé la coopérative forestière Alliance forêt bois « dès la réflexion initiale sur le projet », assure en effet Karine Fonseca, directrice du site montois de la coopérative. « C'est notre métier que de conseiller des clients sur un projet forestier, qu'il s'agisse de reboisement, d'exploitation ou d'accompagnement en termes d'assurance par exemple » détaille-t-elle.



Multifonctionnalité et résilence de la future forêt
Concernant le projet du site de la banque verte, c'est le forestier Jérémy Bras qui en a été chargé. « Pour créer cette forêt, je me suis inspiré des forêts naturelles qui allient charmes et chênes ». Mais le raisonnement a été poussé bien plus loin avec la recherche d'assurer une « multifonctionnalité » à cette future petite forêt, pensée avant tout comme « une forêt résiliente » face au changement du climat. Avantage du terrain: un sol de limon, plus facile à occuper que l'argile auquel il pensait devoir faire face.

Pour pouvoir résister aux futures sécheresses, parmi la trentaine d'espèces d'arbres sélectionnée pour constituer et peupler le futur espace forestier, Jérémy Bras a donc pris soin de choisir plusieurs variétés de chênes (liège, vert, blanc) mais aussi des cyprès colorés ou encore des cèdres, à la fois majestueux et résistants. Mais il fallait aussi « penser à la biodiversité », avoir une forêt habitée notamment d'oiseaux. Pour les attirer, le forestier a opté pour la plantation d'un certain nombre de fruitiers forestiers dont des aubépines, du sureau, des poiriers communs ou des pommiers sauvages, tout deux mellifères, comme cinq autres espèces d'arbres plantées sur le terrain. Un atout de plus pour la biodiversité et pour les abeilles des ruches, dont le site du Crédit agricole est déjà équipé.

De la hauteur

Mais pour que cette forêt ressemble vraiment à une forêt avec de la hauteur, le forestier passionné et intarissable, a aussi prévu de planter des arbres à haut jet, permettant d'avoir une stratification verticale, tels que le charme ou encore l'érable plane « lui aussi très mellifère », assure Jérémy Bras. Dernier point dans l'architecture de la forêt à venir, « l'implantation de petites essences permettant de gainer les arbres au pied pour que ceux-ci cherchent à développer leur cime plutôt leurs branches basses ». Une astuce de forestier mise en œuvre par la plantation d'églantiers, de troènes (un mellifère de plus...), d'ormes champêtres ou encore de noisetiers.

Autant d'espèces variées et complémentaires qui permettront même en cas de coup dur, et notamment de sécheresses, qu'il y ait toujours un boisement fourni sur cet espace, garantit le forestier.

Pour l'heure, évidemment, rien de bien spectaculaire. Les plants étant encore très jeunes, chaque plantation est entourée d'une toile de jute dont la vocation pour les trois prochaines années est d'éviter que les arbres et arbustes en devenir ne soient trop embêtés par la concurrence herbacée. Si Jérémy Bras, promet une forêt « résiliente, colorée et jolie », il faudra tout de même avant ça un peu de patience... Car le temps des arbres n'est pas tout à fait celui des hommes si pressés soient-ils de voir le résultat de leur plantation !

 
Les plants en cagette attendent de trouver leur place sur le terrain du crédit agricole aquitaine
 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
17109
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !