Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le fonds de dotation « Plantons pour l'avenir » mise gros et voit grand

19/05/2015 | L’Alliance Forêt Bois confirme son engagement dans la lutte pour la défense du patrimoine forestier du Grand Sud-Ouest, source de richesses environnementales, sociétales et économiques.

Nathalie Bourmaud, responsable de la communication pour Alliance Forêt Bois, sur le stand de la coopérative au Salon de l'Agriculture Aquitaine

Numéro un du reboisement en France, l'Alliance Forêt Bois aspire à soulager une industrie du bois en péril suite à la baisse des aides publiques de reforestation. Couvrant une zone d'intervention étendue sur quatre régions, difficile pour elle de faire cavalier seul dans cette vaste et coûteuse entreprise. Aussi, en introduisant fin 2014 un fonds de dotation d'intérêt général ouvert aux sociétés et aux particuliers de tous les horizons, l'Alliance s’agrandit encore et propose de s'engager, par le mécénat, dans la régénération et le renouvellement de la forêt.

Le Parc Forestier du Grand Sud-Ouest laissé en planDepuis 2002 et l'interruption soudaine du « Fonds Forestier National », aucune nouvelle opération de reboisement n'avait été conduite sur le territoire français. Les conséquences de ce coup d'arrêt se sont vite fait ressentir : le nombre d'arbres plantés a été divisé par deux en une vingtaine d'années. Alors aujourd'hui, si la courbe n'est pas inversée, la forêt de production ne sera bientôt plus en mesure de répondre à une demande en bois grandissante. Ajoutée à cela, la désormais récurrence exceptionnelle de tempêtes ravageuses continue d'affaiblir les ressources d'un patrimoine arboricole aux abois. « Tous les dix ans, ces catastrophes naturelles creusent un trou conséquent dans les ressources » explique Nathalie Bourmaud, responsable de la communication chez Alliance Forêt Bois.

La forêt stagne et sa regénération naturelle ne suffit pas à combler les demandes des industriels. Rappelons qu'en Aquitaine, première région forestière française, la filière forêt-bois pèse sur la balance économique un poids comparable à celui du secteur viticole.

Vitale pour la vie sociale et économique territoriale lorsqu'elle permet la création d'emplois non délocalisables, la forêt l'est aussi pour le développement durable de nos territoires : protection des sols, régulation du cycle de l'eau, maintien de la biodiversité, lutte contre le réchauffement climatique grâce à la séquestration de CO2 … Les atouts de ce milieu vivant sont incontestables et doivent être à tout prix préservés.

Plaque tournante de plus de 40 000 adhérents sylviculteurs menacés par une carence en matière première, l'Alliance Forêt Bois se devait de réagir face à l'urgence du renouvellement forestier. C'est chose faite avec le lancement, en septembre dernier, du fonds de dotation « Plantons pour l'avenir ».

Planter pour dynamiserA travers ce projet sans précédent, la première coopérative forestière de France appelle entreprises et particuliers à participer financièrement à la relance du « reboisement de la forêt française dans le cadre d'une gestion forestière durable ». Le soutien des donateurs se concrétise par la replantation de parcelles négligées ou mal entretenues, à la demande de propriétaires forestiers engagés dans des projets de gestion forestière durable. L'avance financière cédée par l'Alliance est remboursable à taux 0 par le bénéficiaire.

Tout le monde est gagnant avec le fonds de dotation « Plantons pour l'avenir » ! Outre une réduction d'impôt de 60%, les sociétés donatrices bénéficient d'une gamme d'outils de communication pour valoriser concrètement, en interne et en externe, leurs efforts en faveur de la défense d'un environnement naturel fragile. Enclencher un cercle vertueux qui profitera à la fois aux sylviculteurs et aux mécènes, voilà l'objectif de l'Alliance.

A entendre Nathalie Bourmaud, le fonds de dotation semble porter ses fruits : « L'appel à projet lancé grâce à une première vague de donateurs en décembre 2014 a rendu possible la plantation de 100 hectares d'arbres ». Au fil des mois, de grands groupes comme Nestlé ou General Electrics France, ou des sociétés locales de taille plus modeste affiliées, ou non, au travail du bois, ont ainsi rapidement rejoint la cause défendue par Alliance Forêt Bois. Et le second appel à projet est déjà sur les rails !

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Romain Béteille

Partager sur Facebook
Vu par vous
8237
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !