Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le Parc Naturel des Pyrénées veille sur le Gypaète barbu

29/01/2018 | Le Gypaète barbu, est un des plus grands rapaces de France. Espèce relativement rare, 15 couples sont observés et suivis par les guides du Parc national des Pyrénées.

Gypaète barbu dans le parc national des pyrénées

Reconnaissables à leur petite barbiche noire, leur culotte orange qui remonte sur l'ensemble du dessous du corps, leur envergure et leurs grandes ailes pointues, les gypaètes barbus sont de ces rapaces que l'on qualifie volontiers de majestueux. Majestueux mais classés « vulnérables » dans les Pyrénées et d'autres régions du monde. Considérée comme « menacée d'extinction » par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), l'espèce fait l'objet d'un plan national d'action. A son niveau le Parc national des Pyrénées et les acteurs du territoire travaillent à la sauvegarde de cette espèce aussi appelée « casseur d'os ». Et en période hivernale, le gypaète barbu est d'autant plus sensible.

De mi-décembre à début août, les gardes-moniteurs du Parc national tentent de ne pas quitter des yeux les 15 couples de gypaètes barbus ayant élus domicile dans les falaises du Parc. Et pour cause, la période est sensible : les rapaces sont en nidification, pour une durée d'environ 6 mois. Au total, de la parade nuptiale suivie de l’installation au nid, à l'automne, jusqu'à l’apprentissage de l’envol et du cassage des os (en les lâchant en vol sur une falaise) par les petits, la période de reproduction s'étalent sur 10 mois. 10 mois durant lesquels les vautours particulièrement sensibles au dérangement, ont besoin de quiétude.

L'informatique entre en jeu
Pour assurer ce calme nécessaire à la reproduction, et donc à la perpétuation de l'espèce, l'informatique entre en jeu. En effet, le Parc national s'est équipé en 2016 d'un logiciel permettant de localiser des aires de vol et de chasse autour des nids de gypaètes, à partir des observations et données recueillies par les guides moniteurs qui arpentent la montagne. Ces données de localisation sont ensuite porter à la connaissance des utilisateurs de l'espace aérien. Ceux-ci, et en premier lieu les compagnies d'héliportage, devront obligatoirement éviter ces zones de sauvegardes dans leurs plans de vol, pour ne pas déranger les rapaces. Et pour cause, un hélicoptère passant un peu trop près du nid, pourrait amener les oiseaux a abandonné non seulement le nid, mais toute l'aire qui l'entoure.
Un travail de repérage des nids et de suivi de l'espèce que le Parc Naturel des Pyrénées a mis en vidéo, dans les pas d'un de ces guides, sur son site internet : www.pyrenees-parcnational.fr/fr/videos

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Flavien Luc/ Parc national des Pyrénées

Partager sur Facebook
Vu par vous
10312
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !