18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le printemps approche, attention au retour du frelon asiatique

21/02/2011 |

Le frelon asiatique

Il y a encore quelques années, peu de gens dans la région avaient entendu parler du frelon asiatique, Vespa Velutina de son nom scientifique. Aujourd'hui, cette espèce invasive, introduite en Lot-et-Garonne dans des conteneurs de poteries chinoises par erreur en 2004, a tellement "colonisé" le Sud-Ouest que l'agglomération bordelaise compte des nids par milliers. De nombreux particuliers doivent même faire face à des nids dans leurs jardins. Et, les apiculteurs s'inquiètent de la prolifération de cette "tueuse d'abeilles". Pour faire face à cette menace, les campagnes de piégeage vont reprendre à quelques mois de l'approche du printemps.

La situation devient dramatique. Sur la seule CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux), il existe plusieurs milliers de nids de frelons asiatiques. Or, 3000 nids de 5000 individus minimum, représentent 15 millions de frelons asiatiques ayant englouti environ 150 millions d'insectes dont une grande part d'abeilles. Le 15 février, l'AAAFA33 (Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde) a donc renouvelé  sa déclaration de guerre au frelon asiatique et donne le coup d'envoi de la campagne de piégeage des femelles fondatrices de cette espèce si invasive qu'elle menace gravement la biodiversité ! Forte de 5000 signatures de la « pétition pour la lutte anti frelon asiatique » à l'adresse du Préfet de Région Aquitaine, AAAFA33 lance un appel à rassemblement le mercredi 23 février à 11h00 devant la Préfecture de Gironde pour inciter le pouvoir politique à prendre des mesures à la hauteur des dégâts causés par le frelon asiatique. "Tant au niveau de la protection de la santé humaine qu'au niveau de la protection de la biodiversité qui passe par la protection des abeilles et une information sérieuse de la population, des mesures s'imposent", estime l'AAAFA33.

Conseils de piégeage
Ce frelon n'a aucun prédateur, c'est pourquoi il se développe très vite. Pour éradiquer les nids, les particuliers peuvent fabriquer des pièges dès mi février : à partir d'une bouteille en plastique vide (2 litres) coupée au tiers supérieur dont la partie haute sera placée à l'envers et fixée par deux agrafes pour faire entonnoir. Pour cela, il suffit de disposer une demi-canette de bière brune ou une demi-canette de vin blanc ou un trait de sirop (cassis ou framboise). Le piège peut être suspendu à un arbre ou à un balcon et au soleil à une hauteur de 2 mètres environ. Deux pièges par hectare suffisent." En installant des pièges dès maintenant et ce jusqu'au 1er mai, pour supprimer les reines qui pondent durant toute cette période, chaque citoyen peut lutter contre ce phénomène.
Passé le mois de mai, mieux vaut retirer les pièges qui risquent de capturer d'autres espèces. C'est un geste simple, citoyen et écologique. Si vous avez repéré un nid : appeler un désinsectiseur, ou contacter le GDSA qui enverra des bénévoles s'ils sont disponibles. (gdsa33.frelon@orange.fr). Dans tous les cas, informer votre mairie.

Photo : Nicolas César

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
345
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
DEVAUD | 25/05/2011

Bonjour, je découvre l'article rédigé par Mr Nicolas César. L'adresse mail (en fin d'article) qui est proposé n'est pas l'adresse du GDSA officiel de la Gironde. En effet, des personnes se servent du GDSA pour récupérer des "clients" et ne sont pas des bénévoles. Le site officiel du GDSA 33 est "pagesperso-orange.fr/gdsa33".
Ceci est juste un petit rectificatif afin que des personnes ne soient pas déçues en pensant s'adresser au GDSA de la GIRONDE
Cordialement

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !