Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le saviez-vous ? quelques gestes pour économiser l'électricité

08/01/2009 |

L'électricité

Au moment où la France redécouvre qu'un hiver peut aussi ressembler à un vrai hiver et où, actualité commande, les regards se tournent vers EDF pour s'assurer qu'elle est en mesure de répondre à la demande, ce qu'elle fait d'ailleurs d'autant mieux qu'elle s'y est préparée longtemps à l'avance, nous sommes nous interrogés sur les gestes simples à accomplir pour économiser l'énergie électrique ? Une question qui devrait pourtant s'imposer à l'heure des démarches que l'on veut citoyennes. Aqui.fr apporte quelques suggestions, à partager sans modération.

Comment réduire la consommation des ces appareils de chauffage ?
En les réglant de sorte qu’ils ne surchauffent pas votre appartement, vos pièces. EDF rappelle qu’en parvenant à chauffer à 19 ° on atteint un bon niveau de confort pourvu que vote logement soit correctement isolé. Il faut savoir qu’une économie de 1° peut entraîner ure réduction annuelle de votre consommation de 7%.

Y a-t-il des moments plus favorables que d’autres pour utiliser les appareils électro-ménagers ?
Oui, en période de consommation de pointe, il est recommandé de ne pas mettre en route tous ses appareils. Mais de choisir le moment le plus opportun. Par exemple pour déclencher son lave-linge. Vous serez bien inspiré de le mettre en route au creux de la journée plutôt qu’entre 19h et 22h. Quant à votre four électrique, gros consommateur d’électricité surtout s’il date quelque peu, il ne vaudrait mieux pas l’utiliser aux mêmes heures. Plus facile à dire qu’à faire pour la femme de maison ou le cuisinier de circonstance. Mais après tout pourquoi ne pas mijoter le week-end, en cette période, quelques plats d’hiver qu’il suffira de réchauffer vite fait bien fait.

Quels gestes sont encore à envisager pour diminuer la consommation d’électricité ?
D’abord et bien évidemment penser à éteindre l’électricité lorsqu’on quitte une pièce mais aussi éviter de laisser le téléviseur en veille (1) ; ensuite commencer à prendre l’habitude d’utiliser des lampes fluo-compactes certes plus chères à l’achat que les ampoules à incandescence mais qui ont une durée de vie très supérieure et consomment beaucoup moins. Ne pas oublier non plus le dégivrage fréquent des appareils réfrigérants car le givre amoindrit le rendement de vos appareils. Et puis faites-vous le plaisir d’une douche rapide plutôt qu’un bain très long. Une double économie en quelque sorte et la douche c’est vraiment stimulant avant d’affronter les frimas.

1. On estime possible une économie de 5% en prenant en compte l'ensemble des appareils d'un foyer. 

Partager sur Facebook
Vu par vous
427
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
cochise | 11/01/2009

Il est aberrant de venir culpabiliser les consommateurs, otages d?un système énergétique inefficace, cher et polluant, à un moment où ils ont légitimement besoin d?énergie !
Les centrales nucléaires produisent « en base » : elles fournissent une puissance constante, quelle que soit la demande en électricité, et ne sont pas du tout adaptées aux variations. EDF est alors obligé de recourir à deux solutions, toutes deux fortement émettrices de gaz à effet de serre? D?abord, allumer ses vieilles centrales au fioul. Résultat : depuis 1990, la part des énergies fossiles dans la production d?électricité française a crû de près de 25 %. Et ensuite, importer de plus en plus d?électricité produite chez nos voisins européens, en grande majorité à partir du charbon. Depuis cinq ans, l?Allemagne est ainsi exportatrice nette d?électricité vers la France (rapport RTE 2007).
Le système nucléaire, et les surcapacités électriques qu?il a engendrées, a conduit à une perversion : on a développé le chauffage électrique parce qu?EDF avait des kilowattheures à vendre, cette situation conduit à une augmentation du recours aux combustibles fossiles en période de pics.
Au final, on se trouve devant le paradoxe où la France, à la tête d?une production électrique globalement peu émettrice de gaz à effet de serre, est dépendante de l?Allemagne, et de ses centrales thermiques au bilan CO2 catastrophique, pour passer les pics de consommation hivernaux.
Bravo à EDF et au lobby nucléaire pour ce superbe résultat !!!!!!!

Joël Aubert | 12/01/2009

Merci cher lecteur de ce rappel qui apporte un éclairage sur la question de la gestion par EDF au sein d'une Europe inter-connectée de ses capacités de production et des sollicitations faites à l'Allemagne. Ce rappel doit-il nous empêcher de présenter quelques gestes citoyens qui peuvent être utiles? Il n'est pas question de culpabiliser le consommateur mais de dire que chacun d'entre nous est quand même concerné et que nous avons la liberté de choisir certaines attitudes plutôt que d'autres.

cochise | 13/01/2009

Cher Joel,
Rien dans mon intervention ne laissait penser ni n'avait pour but de remettre en cause votre démarche de responsabilisation des citoyens que nous sommes dans l'utilisation de l'énergie. J'essaye moi aussi d'être cohérent entre mes discours et ma pratique en matière d'énergie.
Pour autant mon intervention avait pour but de mettre l'accent sur la perversité...pour ne pas dire plus....du discours et de la pratique d'EDF et autres multinationales de l'énergie comme Areva qui après avoir presque imposé le recours systématique de l'électricité nucléaire notamment pour des usages aberrants comme le chauffage en viennent maintenant à nous demander de réduire notre consommation car ils ne pourraient éventuellement assurer les pics de consommation hivernaux.
Il est vrai aussi qu'après avoir dénoncé les chimères et les utopies des écologistes EDF et Areva se targuent maintenant par respectivement EDF Energies nouvelles et Direction Energies renouvelables d?AREVA d'investir "massivement" dans les renouvelables !!!!!!
Il est simplement dommage que ces deux groupes aient mis 20 ans à comprendre les effets pervers du recours à l'électricité pour des usages comme le chauffage.....
Cordialement et continuez à donner une information pluraliste et de qualité sur cette newsletter

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !