Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le Sénat à Bordeaux pour préparer le projet de loi de transition énergétique

12/01/2015 | Gérard Larcher, Président du Sénat et un groupe de sénateurs étaient en déplacement à Bordeaux pour rencontrer les élus dans le cadre d'un futur projet de loi

Gérard Larcher (UMP) et une dizaine de sénateurs étaient aujourd'hui à Bordeaux

Après Chartres le 17 novembre dernier, quelques membres du Sénat dont son Président Gérard Larcher étaient à Bordeaux ce lundi pour rencontrer les élus locaux et entamer la discussion sur le futur projet de loi sur la transition énergétique, adopté en première lecture par les députés. L'occasion pour les sénateurs de participer à plusieurs tables rondes à Blanquefort, dont une relative aux transports et à la "mobilité durable", et de visiter l'Ecoquartier Ginko, à Bordeaux Lac. Le texte devrait être mis à l'ordre du jour du Sénat en février prochain.

Cette visite s'inscrit dans une volonté des sénateurs de se déplacer en région pour rencontrer les élus locaux et enrichir le débat parlementaire sur le projet de loi relatif à la transition énergétique déjà adopté en première lecture par les députés, qui prévoit notamment une réduction du nucléaire de 50% d'ici à 2025. Ainsi, deux tables rondes étaient organisées dans la journée sur le site de l'Ecoparc Bordeaux Technowest à Blanquefort. Le premier portait sur un "accompagnement des start-up innovantes en matière de transition énergétique", une discussion présidée par Jean-Claude Lenoir, président de la Comission des Affaires Economiques. La seconde table ronde avait pour thème les mobilités durables aux échelles urbaine, départementale et régionale. L'occasion pour Bernard Uthury, premier vice-président du Conseil Régional d'Aquitaine en charge des infrastructures et des transports, de rappeler que la transition énergétique reste un des enjeux majeurs de la région dans les années à venir. 

Un enjeu localisé

"La région sera singulièrement impactée par le réchauffement climatique dans les années à venir", précise ainsi l'élu, "avec un climat qui devrait correspondre à celui de Séville dans les années 2050 à 2070. Bien sûr, les alternatives proposées rencontrent déjà des oppositions, l'autoroute 2X3 voies en cours de construction sera saturée dès sa mise en service. La question de l'attractivité des territoires est essentielle : avec la loi du redécoupement des régions, le territoire va encore s'agrandir, il est donc important de l'homogénéiser et de ne pas en faire une mosaïque". Parmi les volontés de la région de dynamiser cet espace au niveau des transports (en sachant que les transports représentent pas moins de 27% des émissions de gaz à effet de serre) : stopper l'abandon du réseau ferroviaire, densifier les coeurs de ville, "véritables passoires énergétiques avec une pression très forte des habitants qui s'éloignent pour aller acquérir des mètres carré moins chers", et une mise en place d'un réseau de transport commun avec un objectif principal : l'intermodalité. 

Christine Bost, vice-présidente du Conseil général en charge de la mobilité et des transports, a notamment rappelé en quelques chiffres l'importance de cet enjeu, avec une volonté de réduire au maximum le recours à la voiture en Gironde. Ainsi, 70% des 4,6 millions de déplacement quotidiens s'effectueraient encore en voiture, mode de transport qui s'imposerait même au delà du premier kilomètre. La région, qui opère une refonte globale des systèmes de transports depuis 2011, a déjà mis en place un certain nombre de mesures, notamment un tarif unique pour les bus, et de nouveaux services qui misent pour la plupart sur la dématérialisation (inscriptions et abonements en ligne, plateforme téléphonique centralisée, ect).  Aujourd'hui, la région consacre entre 66 et 68 millions d'euros au budget transports, dont 30 millions sont consacré au financement du déficit avec les communautés de communes.

 

Des alternatives concrètes à la voiture 

Ainsi, en plus des 900 cars qui circulent tous les jours, plusieurs axes de travail ont été soulignés au cours de cette table ronde, comme le co-voiturage avec 60 aires construites en Gironde et un site dédié à ces aires bientôt en ligne, un renforcement du plan vélo et une incitation au télétravail, le but pour les collectivités étant de rendre ces solutions incitatives (notamment via un coup de pouce fiscal pour les utilisateurs de ces nouvelles démarches de "mobilité douce" ou une baisse de la TVA). Pour Christophe Duprat, vice-président de la Métropole en charge des transports et du stationnement, "Il faut poursuivre les appels à projet, favoriser l'initiative du bus électrique (symboliquement nommé le e-car, deux bus de ce type sont déjà en circulation), laisser des libertés aux collectivités vis à vis des syndicats de transports, le nombre de voyageurs qui prennent les transports en commun étant passé de 90 à 120 millions).

 Le texte sera mis à l'ordre du jour courant février, mais quelques amendements devraient voir le jour suite à cette table ronde, notamment l'alternative vélo/bus, l'incitation pour les départements, métropoles et régions d'avoir des sites de co-voiturage (le coup de pouce financier et la diminution de la TVA étant "incertains voire pas prévu" pour le deuxième). La visite des sénateurs s'est terminée par une présentation du nouvel écoquartier Ginko à Bordeaux Lac, qui a livré en janvier plus de 1000 logements occupés par près de 2500 habitants. C'est le deuxième déplacement hors les murs pour les parlementaires après une première visite à Chartres en novembre dernier. Le Sénat reprendra l'examen du texte de la nouvelle organisation territoriale dès le 13 janvier. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
10507
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !