Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Les enjeux de l’apiculture en Aquitaine

22/09/2012 | Parmi les 3.500 apiculteurs aquitains répertoriés en 2010, les professionnels et pluriactifs (6%) possèdent 60 % du cheptel régional (81 000 ruches).

Le miel et les abeilles

L'apiculture française est concentrée sur les 5 régions du sud de la France, au sein desquelles l'Aquitaine, 5ème région française (en nombre de ruches et production de miel), est la plus petite.

La région dispose d’un fort potentiel de production et d'installation, bien qu'elle soit confrontée à la plupart des problèmes que connait la filière apicole nationale.

Le climat de l’Aquitaine et sa flore diversifiée sont propices à l’activité apicole: zone de cultures, zones boisées, zones de montagne. La grande variété de miels (gamme de 4,6 miels en moyenne – Enquête ADAAq 2008) se compose de miels typiques et très représentatifs du terroir gasco-landais. (Bruyère Erica, Callune, Bourdaine), des Pyrénées (tilleul, rhododendron, bruyère de montagne) et d’autres miels plus répandus (acacia, châtaignier, miellat, colza, tournesol).
La présence de pollen tout au long de la saison permet la production de pollen, et favorise l’élevage de reines ou la spécialisation en gelée royale. Le service de pollinisation est possible auprès des cultures : kiwi, pruniers, pommiers, poiriers tournesol et colza semence, potagères semence…
Les transhumances, incontournables pour la production de miel, sont relativement courtes (interne à l’Aquitaine ou dans les départements limitrophes).
 
Les freins à l’installation tels que le foncier sont moins présents que pour les autres productions agricoles. Les porteurs de projets attirés par le métier sont cependant confrontés un manque de structuration très négatif : nombreuses organisations apicoles aux rôles mal définis, peu de références technico-économiques, manque d’enseignement et de formation, peu de travail de sélection.
 
Parmi les 3.500 apiculteurs aquitains répertoriés en 2010, les professionnels et pluriactifs (6%) possèdent 60 % du cheptel régional (81 000 ruches). La baisse observée en 6 ans du nombre d’apiculteurs (-40 %) en France, constituée en particulier par l’effondrement du nombre d’apiculteurs familiaux, est moins marquée en Aquitaine. La gestion de plus en plus technique de la conduite des ruches dans un contexte apicole difficile entraînerait ce découragement pour les « amateurs ».
 
En effet, bien qu’inférieures aux moyennes nationales, les pertes de cheptel n’en demeurent pas moins fort préjudiciables. Chez les apiculteurs professionnels, elles oscillent depuis 2008 entre 17 à 27% de moyenne en Aquitaine, pour les pertes  hivernales, auxquelles s’ajoutent les pertes en saison, non comptabilisées.
Deux problématiques essentielles sont suspectées, guidant les thèmes de recherche : la problématique sanitaire (varroa, loque, frelon asiatique) et celle liée aux pratiques agricoles (pesticides et manque de ressources).
 
Avec 1,4 tonnes de miel produites en 2010, la région suit la tendance à la baisse observée en France. La plus grande part des volumes est vendue en fut (à des conditionneurs, à des négociants, à d’autres apiculteurs), bien que 2/3 des apiculteurs mette en pot une part de leurs volumes (pour la vente directe ou par des intermédiaires).
 
Moins de la moitié du miel consommé en France y est produit. Les importations, en provenance essentielle de l’Europe et de l’Argentine, laissent une part conséquente de miel chinois à très bas prix (qui transite par certains négociants européens). Or, la provenance du miel est peu lisible sur les étiquettes des pots de la grande distribution (« mélange de miels originaires et non-originaires de la CE »). Certains apiculteurs ont répondu à ce manque de transparence en créant la marque Apiculteurs en Aquitaine, garantissant notamment le produit comme issu de l’exploitation.
 
Les défis sont nombreux en France et en région pour le développement de l’apiculture et l’Institut technique apicole -ITSAP, créé fin 2009, est très attendu pour répondre à ces attentes techniques et de structuration.
 
 Logo Vu Bien vu
 Retrouvez cet article et bien d'autres
dans le magazine VU BIEN VU

Léa Bensa - ADDAq
Par Léa Bensa - ADDAq

Crédit Photo : ADDAq

Partager sur Facebook
Vu par vous
1851
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !