aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/16 : A ce jour, l'EPCI, l'intercommunalité unique Pays basque a obtenu le vote favorable de 64 communes pour et 19 contre sur 158, c'est à dire représentant 149 390 habitants sur 258 298, c'est à dire qu'elles représentent plus de 50% de la population.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Le Garde des Sceaux J-J Urvoas se rendra à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (Enap) à Agen le mercredi 27 avril à 14h. Il participera notamment à la cérémonie de fin de formation de la 189ème promotion de surveillants pénitentiaires.

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

21/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenu le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

15/04/16 : Le Sans Réserve, salle de spectacle de Périgueux, recrute un ou une attaché(e) à l'accueil pour un CDD de 8 mois sur un temps partiel 28 h / hebdomadaire annualisé. + d'info

14/04/16 : Mohamed Amara a été réélu pour quatre ans président de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

13/04/16 : Virginie Calmels(LR) et Jacques Colombier (FN) ont annoncé que leurs groupes respectifs ne participeraient pas au débat des orientations budgétaires, "faute d'éléments tangibles et d'audit réel" sur la situation financière de Poitou-Charentes.

13/04/16 : L'université de Pau et des Pays de l'Adour propose aux lycéens et à leurs parents un circuit de visite du campus palois le mercredi 20 avril de 17h30 à 19h. La visite est gratuite mais l'inscription en ligne est obligatoire.+ d'info

12/04/16 : Après Biarritz, Anglet qui fait partie comme elle de l'Agglomération Côte basque Adour a voté contre le projet EPCI, intercommunalité unique basque, par 35 voix contre, 3 pour, 1 nul. Ce même soir, les villages d'Arbonne et de Lahonce ont voté pour.

11/04/16 : L'impact financier annuel de l'ESC Pau sur les Pyrénées-Atlantiques est évalué à 90 millions d'euros. Ce qui englobe notamment les dépenses de fonctionnement de l'école, celles des étudiants et de leurs familles, les actions de formation etc.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/16 | L'évèque de Bayonne saisit le Parquet pour actes de pédophilie

    Lire

    Mgr Aillet, évèque du diocèse de Bayonne a saisi le Parquet pour signaler des actes de pédophilie concernant un de ses prêtres. Celui-ci, ancien curé de la paroisse Saint-Étienne et la semaine dernière encore, prêtre coopérateur de Saint-Pierre d'Irube, a fait deux tentative de suicide suite à une affaire familiale en 1991 et en 2007 concernant un jeune fille du quartier Saint-Étienne. Faisant fi de la présomption d'innocence, le prélat publie sur internet une lettre où est mentionnée son identité.

  • 29/04/16 | Le joli mois de l'Europe, en mai, dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Comprend-t-on bien l'Europe ? Sait-on réellement ce qu'est l'Union européenne et comment elle fonctionne ? Avons-nous toutes les cartes en main pour comprendre les crises actuelles ? Pour répondre à ces questions et bien d'autres encore, tout une série de rencontres et d'animations sont organisées du 2 mai jusqu'au 4 juin dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de conférences, ciné-débat, expositions, animations scolaires etc. Tout le programme peut être consulté sur https://lc.cx/46dv

  • 27/04/16 | Rallye citoyen à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Ce jeudi 28 avril, ne soyez pas étonnés de voir courir, marcher, déambuler quelque 170 collégiens et lycéens dans les rues de Villeneuve. En effet, la Bastide accueillera le « Rallye Citoyen », une journée destinée à promouvoir le civisme et l'esprit de défense auprès des jeunes. 170 collégiens et lycéens issus du département s'affronteront donc par équipe sur 4 sites de la Bastide. Ce rallye est organisé par l'armée, l’Institut des hautes études de défense nationale et l'éducation nationale.

  • 26/04/16 | Chômage: à la baisse en mars

    Lire

    Fin mars, en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, 300 632 demandeurs d'emploi de catégorie A: - 1,4 %/février et –4 182 personnes, France: -1,7%/février. En Région ALPC en mars, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 1,3 % pour les moins de 25 ans (–2,1 % sur trois mois et –7,3 % sur un an), de 1,6 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,7 % sur 3 mois et –1,0 % sur un an) et de 0,9 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,6 % sur 3 mois et +6,0 % sur un an).

  • 26/04/16 | Tarifs unifiés pour les transports publics régionaux

    Lire

    Cet été, les tarifs TER et cars régionaux seront harmonisés sur toute la grande région. Le tarif «PassOcéan », permettra, du 2 juillet au 4 septembre, jusqu'à 70% de réduction à destination de l'océan. Le tarif «Fest'Ter» offre 50% sur les trajets à destination d'une sélection d’événements culturels et de festivals. Et enfin, le tarif «Tribu», pour payer moins cher à plusieurs: 2 voyageurs -20 %, 3 voyageurs -30%, jusqu'à 5 voyageurs -50%. A partir de septembre, les cartes de réduction Izy-Air, Astuces et Avantages, verront elles aussi leur offres unifiées proposant partout, les mêmes avantages au même prix (29€ par an)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Les « petits » apiculteurs en Aquitaine

22/10/2012 | L’aquitaine reste une région de production fruitière importante et les jardins des particuliers se développent.

Les petits apiculteurs en Aquitaine

Sujet important s’il en est pour le maintien de la biodiversité, l’apiculture en Aquitaine, et comme dans beaucoup de régions de France, est principalement le fait des petits et très petits apiculteurs. Ils représentent une écrasante majorité d’acteurs dans ce domaine mais leurs conditions de travail apicole, même s’ils restent tous passionnés, sont de plus en plus difficiles, et pas uniquement du fait des pesticides ou des frelons asiatiques, comme on pourrait le penser. Leur nombre diminue continuellement et rien n’est fait pour enrayer le phénomène … au contraire pourrait-on même penser.

Une activité ancestrale conduite par les « tout petits »L’aquitaine est une région « moyennement apicole » (en nombre de ruches et d’apiculteurs) qui compte plusieurs syndicats départementaux. Ces syndicats ont pour but de développer l’apiculture et protéger l’activité de leurs membres. Grâce aux chiffres de la FARA, nous pouvons dire qu’au début 2012, les syndicats départementaux représentaient environ un millier d’apiculteurs (y compris l’Abeille Girondine) pour un peu plus 25000 ruches. La moyenne se situerait donc vers une vingtaine de ruches mais la répartition, même au sein de ces syndicats de petits apiculteurs, est très inégale. Pour le SAGA, membre de la FARA, qui compte environ 150 adhérents sur le Médoc et Bordeaux, les plus gros membres ont un peu plus de 150 ruches, les plus petits une seule et plus de 70% des membres a moins de 15 ruches. Ces ruches sont bien souvent au fond du jardin ou dans le champs à coté et font partie intégrante de la famille. Même si la situation est en train de changer, ces petites fées ailées et leur maison de bois restent encore l’objet d’attention de tous les instants pour des apiculteurs aux cheveux d’argent …

Une activité « positive et plébiscitée » mais en déclinTout le monde connaît l’abeille et plus ou moins sont rôle. Les demandes de miel local sont en constante augmentation et les syndicats ne ménagent pas leurs efforts pour que l’apiculture reste associée à une image de bonheur et de plénitude. L’abeille synonyme de fertilité et douceur sucrée est pourtant en réalité de plus en plus synonyme de difficulté, anxiété et tracasseries pour ses acteurs.  Les parasites et prédateurs se multiplient du fait de la mondialisation. Importés de pays étrangers, frelons et varroas, opèrent une très forte pression sur les populations d’abeille locales, au grand désespoir (au figuré bien sur mais aussi de plus en plus au propre) de leur propriétaire. Les tracasseries administratives, les identifications obligatoires, les obligations fiscales complètent un tableau de moins en moins bucolique pour des apiculteurs locaux dont les quelques kilos de miel annuels sont une merveilleuse récompense consommée dans le cercle de la famille ou des amis proches. L’age moyen de ces acteurs aidant, de plus en plus jettent l’éponge, bien souvent à regret, quand ce n’est pas plus grave…

Une activité pourtant essentielle aujourd’hui tout autant qu’hierL’aquitaine reste une région de production fruitière et les jardins des particuliers se développent. Fruits et légumes sont pollinisés par de nombreux facteurs, principalement les insectes et parmi eux surtout les abeilles. Les abeilles permettent de polliniser prés de 80% des fruits et légumes que nous consommons. L’abeille, par son action pollinisatrice en plus de sa production de miel, est le troisième animal le plus important sur terre après le bœuf et le porc (devant l’aviculture). Syndicats, nationaux et départementaux, groupement de défense sanitaire et parfois collectivités locales font leur maximum pour répondre aux demandes de renseignement, d’enseignement et d’animation pour que ces « filles de lumière », partenaire reconnue de notre biodiversité, restent l’enchantement de nos jardins.

SAGA : Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d’Aquitaine, affilié au Syndicat National d’Apiculture (SNA), siège social situé à la mairie de Saint Laurent Médoc, Tel : 06 11 99 57 70. Il a principalement pour rôle

  • de représenter ses membres et de défendre leurs intérêts
  • de favoriser et promouvoir le développement de l’apiculture et la production de miel indigène
  • d’améliorer les connaissances techniques des apiculteurs et la recherche de nouveaux apiculteurs par le développement d’un ou de ruchers école

FARA : Fédération des Apiculteurs de la Région Aquitaine. Syndicats départementaux membres : SAG, SAGA, Abeille 40, Abeilles des gaves, GAL.

 Logo Vu Bien vu
 Retrouvez cet article et bien d'autres
dans le magazine VU BIEN VU

F. WIELEZYNSKI - Président du SAGA
Par F. WIELEZYNSKI - Président du SAGA

Crédit Photo : SAGA

Partager sur Facebook
Vu par vous
245
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !