aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/05/17 : Législatives en Lot-et-Garonne : 38 candidats en lice le 11 juin prochain. Dans le détail : dans la 1ère circonscription (Agen-Nérac) : 13 candidats. Dans la 2ème (Marmande) : 13 candidats et dans la 3ème (Villeneuve) : 12 candidats.

22/05/17 : Une conférence ayant pour thème " Hydrocarbures non conventionnels : catastrophe écologique ou El Dorado futur ?" sera donnée le mardi 23 mai à 21h au bar-librairie l'Entropie, 27 rue Bernadotte, à Pau, par JP Callot, professeur de géologie à l'UPPA.

22/05/17 : La France a remporté un premier titre mondial de surf à Biarritz par la Française d'Hendaye Pauline Ado qui a battu en finale la Réunionaise Johan Defay. Après Tony Estanguet, un membre du nouveau gouvernement se rendra cette semaine sur le spot.

22/05/17 : La France a remporté un premier titre mondial de surf à Biarritz par la Française d'Hendaye Pauline Ado qui a battu en finale la Réunionaise Johan Defay. Après Tony Estanguet, un membre du noveau gouvernement est attendu cette semaine sur le spot.

22/05/17 : Vainqueur 41-20 de Montauban devant quelques 30.000 personnes au stade Chaban Delmas le SU Agen retrouvera l'élite du rugby français le Top 14 la saison prochaine.

19/05/17 : La traditionnelle cavalcade de La Rochelle se tiendra les 24 et 25 mai. Elle débutera le 24 à 22h avec un défilé nocturne, puis un défilé diurne le 25 à partir de 15h15 dans le centre-ville. Rens. 05 46 30 08 50.

17/05/17 : Salon du livre de Villeneuve-sur-Lot. Concert-lecture de et avec Marcus Malte, Prix Femina 2016, le vendredi 19 mai à 20h30, au Théâtre Georges-Leygues. Lecture de roman et concert jazzy. Entrée libre.

17/05/17 : Le Collectif Sortir des Pesticides 47 invite à « marcher contre Monsanto » à Agen le 20 mai à midi au Gravier. Ainsi, pour la 5ème année consécutive (2ème à Agen), des citoyens de tout le globe manifesteront contre « Monsanto et les multinationales »

17/05/17 : En rugby, le SUA LG disputera la finale de Pro D2 dimanche à 15h15 au stade Chaban-Delmas à Bordeaux face à Montauban. Pour suivre cet événement depuis Agen, la municipalité met en place un écran géant au Gravier.

17/05/17 : Le député béarnais Jean Lassalle, maire de Lourdios-Ichère, briguera un nouveau mandat aux légistatives dans les Pyrénées-Atlantiques. Il se présentera sous l'étiquette du mouvement "Résistons", qu'il a créé.

16/05/17 : En Dordogne, Jean-Pierre Cubertafon, maire Modem de Lanouaille, a été finalement investi pour les législatives par République en Marche sur la 3e circonscription de Dordogne (Périgord vert), détenue par Colette Langlade (PS), candidate à sa succession.

15/05/17 : Le PCF lance sa campagne girondine ce 21 mai à Villenave d'Ornon-Courréjean en présence de Paul Laurent secrétaire national à l'occasion d'un meeting à 16h

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/05/17 | Une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins

    Lire

    Avant de quitter son poste au ministère de l’Intérieur, Matthias Fekl a confirmé la construction d’une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins, au profit de la brigade territoriale de proximité chef-lieu de Tonneins et du peloton de surveillance et d’intervention de Marmande, dès cette année.

  • 20/05/17 | François Amigorena persiste et signe dans la 6e des PA

    Lire

    "Dans l'attente de la décision finale de la Commission d'éthique et de la Commission d'investiture de la République en marche, j'ai déposé à titre conservatoire ma candidature à l'élection législative des 11 et 18 juin dans la 6° circonscription". François Amigorena, n'est pas tombé dans le piège de la résignation suite à la désignation, sur insistance de François Bayrou de Vincent Bru comme représentant de la République en marche dans la 6ème circonscription, Biarritz et sud Pays basque. 800 signataires s'étaient mobilisées contre l'investiture du maire de Cambo-les-Bains.

  • 19/05/17 | Pyrénées-Atlantiques: Michel Bernos, candidat En Marche face à Habib

    Lire

    Le doute planait jusqu'à présent. Mais il y aura bien un candidat de En Marche face au député PS David Habib sur la 3e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Il s'agit de Michel Bernos, le maire de Jurançon, également porte-parole de ce mouvement dans le département. Il aura pour suppléant Michel Cuyaubé, le maire de Sévignacq, qui a quitté le PS pour rejoindre En Marche. Agé de 57 ans et magistrat au tribunal administratif, Michel Bernos est également l'un des vice-présidents de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées.

  • 19/05/17 | Les championnats du monde de surf ISA. C'est à Biarrtiz

    Lire

    Avec le championnat du monde amateur de surf (ISA) qui débutent demain face à la Grande plage, l'impériale station balnéaire de la Côte basque renoue avec les compétitions planétaires. Son ouverture s'effectuera en milieu de matinée car, comme chacun sait, en surf c'est la nature -et les vagues- qui commande. Résultat, le championnat débutera au petit matin dès 7 heures du matin et jusqu'à 10 heures avant le défilé des délégations le long du littoral. Quant aux prévisions de vagues, comme d'hab. Incertaines.

  • 19/05/17 | Le Grand Prix automobile de Pau lance ses bolides

    Lire

    Pau renoue ce week-end avec la fièvre automobile. Les bolides du Grand Prix s'y affrontent jusque dimanche soir sur son circuit urbain. Sept plateaux sont réunis : Formule 3, Formula Renault 2.0, GT 4, Formule 4, Peugeot 308, Renault Clio et Twin Cup A et B. Les tarifs adultes vont de 11 € à 38 €. Une nocturne gratuite est prévue le samedi 20 mai. Parmi les animations, on trouve des casetas, une game zone de jeux vidéo automobiles, une exposition de voitures de prestige et la venue de miss France 2017 le dimanche. Le Grand Prix Historique, lui, se déroulera les 27 et 28 mai.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Les « petits » apiculteurs en Aquitaine

22/10/2012 | L’aquitaine reste une région de production fruitière importante et les jardins des particuliers se développent.

Les petits apiculteurs en Aquitaine

Sujet important s’il en est pour le maintien de la biodiversité, l’apiculture en Aquitaine, et comme dans beaucoup de régions de France, est principalement le fait des petits et très petits apiculteurs. Ils représentent une écrasante majorité d’acteurs dans ce domaine mais leurs conditions de travail apicole, même s’ils restent tous passionnés, sont de plus en plus difficiles, et pas uniquement du fait des pesticides ou des frelons asiatiques, comme on pourrait le penser. Leur nombre diminue continuellement et rien n’est fait pour enrayer le phénomène … au contraire pourrait-on même penser.

Une activité ancestrale conduite par les « tout petits »L’aquitaine est une région « moyennement apicole » (en nombre de ruches et d’apiculteurs) qui compte plusieurs syndicats départementaux. Ces syndicats ont pour but de développer l’apiculture et protéger l’activité de leurs membres. Grâce aux chiffres de la FARA, nous pouvons dire qu’au début 2012, les syndicats départementaux représentaient environ un millier d’apiculteurs (y compris l’Abeille Girondine) pour un peu plus 25000 ruches. La moyenne se situerait donc vers une vingtaine de ruches mais la répartition, même au sein de ces syndicats de petits apiculteurs, est très inégale. Pour le SAGA, membre de la FARA, qui compte environ 150 adhérents sur le Médoc et Bordeaux, les plus gros membres ont un peu plus de 150 ruches, les plus petits une seule et plus de 70% des membres a moins de 15 ruches. Ces ruches sont bien souvent au fond du jardin ou dans le champs à coté et font partie intégrante de la famille. Même si la situation est en train de changer, ces petites fées ailées et leur maison de bois restent encore l’objet d’attention de tous les instants pour des apiculteurs aux cheveux d’argent …

Une activité « positive et plébiscitée » mais en déclinTout le monde connaît l’abeille et plus ou moins sont rôle. Les demandes de miel local sont en constante augmentation et les syndicats ne ménagent pas leurs efforts pour que l’apiculture reste associée à une image de bonheur et de plénitude. L’abeille synonyme de fertilité et douceur sucrée est pourtant en réalité de plus en plus synonyme de difficulté, anxiété et tracasseries pour ses acteurs.  Les parasites et prédateurs se multiplient du fait de la mondialisation. Importés de pays étrangers, frelons et varroas, opèrent une très forte pression sur les populations d’abeille locales, au grand désespoir (au figuré bien sur mais aussi de plus en plus au propre) de leur propriétaire. Les tracasseries administratives, les identifications obligatoires, les obligations fiscales complètent un tableau de moins en moins bucolique pour des apiculteurs locaux dont les quelques kilos de miel annuels sont une merveilleuse récompense consommée dans le cercle de la famille ou des amis proches. L’age moyen de ces acteurs aidant, de plus en plus jettent l’éponge, bien souvent à regret, quand ce n’est pas plus grave…

Une activité pourtant essentielle aujourd’hui tout autant qu’hierL’aquitaine reste une région de production fruitière et les jardins des particuliers se développent. Fruits et légumes sont pollinisés par de nombreux facteurs, principalement les insectes et parmi eux surtout les abeilles. Les abeilles permettent de polliniser prés de 80% des fruits et légumes que nous consommons. L’abeille, par son action pollinisatrice en plus de sa production de miel, est le troisième animal le plus important sur terre après le bœuf et le porc (devant l’aviculture). Syndicats, nationaux et départementaux, groupement de défense sanitaire et parfois collectivités locales font leur maximum pour répondre aux demandes de renseignement, d’enseignement et d’animation pour que ces « filles de lumière », partenaire reconnue de notre biodiversité, restent l’enchantement de nos jardins.

SAGA : Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d’Aquitaine, affilié au Syndicat National d’Apiculture (SNA), siège social situé à la mairie de Saint Laurent Médoc, Tel : 06 11 99 57 70. Il a principalement pour rôle

  • de représenter ses membres et de défendre leurs intérêts
  • de favoriser et promouvoir le développement de l’apiculture et la production de miel indigène
  • d’améliorer les connaissances techniques des apiculteurs et la recherche de nouveaux apiculteurs par le développement d’un ou de ruchers école

FARA : Fédération des Apiculteurs de la Région Aquitaine. Syndicats départementaux membres : SAG, SAGA, Abeille 40, Abeilles des gaves, GAL.

 Logo Vu Bien vu
 Retrouvez cet article et bien d'autres
dans le magazine VU BIEN VU

F. WIELEZYNSKI - Président du SAGA
Par F. WIELEZYNSKI - Président du SAGA

Crédit Photo : SAGA

Partager sur Facebook
Vu par vous
706
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !