Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

  • 21/06/21 | Lavaveix-les-mines (23) réhabilite ses bâtiments

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-mines en Creuse souhaite réhabiliter l’ancienne infirmerie afin d’en créer un logement locatif à destination de jeunes agriculteurs ou de nouveaux arrivants envisageant d’y développer une activité professionnelle agricole. Afin de proposer les meilleures conditions de logements possibles, la réhabilitation correspondra à des performances énergétiques et une haute qualité environnementale.

  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La grande solitude des phoques de l'Aquarium de Biarritz

15/04/2020 | Le confinement a privé les phoques de leur public préféré à l'heure des repas. Avec nombre de questions sur la réouverture de l'Aquarium et la Cité de l'Océan.

Phoqu aquarium Biarritz

À l’heure où les Français sont confinés pour éviter la propagation du COVID-19, l’Aquarium de Biarritz, continue à vivre malgré son parcours de visite aux allées vide et silencieuses… Une ambiance bien étrange pour ce lieu qui reçoit 300 000 visiteurs à l’année. Le directeur général Olivier Mercoli ne se faisait pas d'illusions sur ces vacances de Pâques 2020. « Avril est d’habitude un excellent mois. L’an dernier nous avons reçu 34 740 visiteurs à l’Aquarium pendant les vacances. C’est un coup dur pour tous." Comme 2019 avait été aussi une année de progression pour la Cité avec 86 000 entrées. Malgré le G7.

Olivier Mercoli, directeur général de l’Aquarium de Biarritz et la Cité de l’Océan, depuis quatre ans,  a pris comme une douche froide la fermeture obligée de ses deux établissements : « Nous en avons fermé les portes après le décret du 14 mars et nous ne savons pas quand il ouvrira de nouveau. Seules les équipes de biologistes et techniciens participent à cette organisation de crise. Nous devons veiller, avant tout, au bien-être de nos animaux. Nous avons, pour cela, des équipes dévouées et passionnées ainsi que des stocks suffisants de nourriture et de matériels.  Nos fournisseurs continuent à livrer, moins fréquemment mais ce n’est qu’une question d’organisation ». Le temps qui a défilé et ces vacances de Pâques ont confirmé, hélas, son inquiétude:
« Avril est d’habitude un excellent mois. L’an dernier nous avons reçu 34 740 visiteurs à l’Aquarium pendant les vacances de Pâques. C’est un coup dur pour tous les commerçants et pour l’industrie du tourisme en général. Nous ne savons pas quand il ouvrira de nouveau.

"Nous faisons de notre mieux pour respecter le rythme biologique"

Habituellement, cinq soigneurs sont présents pour le travail quotidien. « À trois, nous avons moins de temps bien sûr, mais nous avons réduit les travaux et projets annexes, nous nous concentrons sur le nourrissage des animaux d’abord puis l’entretien des installations. Il y a des animaux que nous devons nourrir tous les jours, d’autres comme les raies plusieurs fois par jour… alors que les requins ne mangent que quatre fois par semaine.
C’est toute une organisation. Nous faisons de notre mieux pour respecter le rythme biologique de nos animaux et surtout continuer les actions que nous menons avec eux depuis des années » affirme Laurent, biologiste à l’Aquarium.
En plus de ses pensionnaires habituels, l’Aquarium de Biarritz compte 4 jeunes phoques et 2 petites tortues caouannes actuellement dans son Centre de Soins.
« Bien sûr, ça rajoute un peu de travail et complique un petit peu les choses étant donné que le soigneur qui s’occupe du Centre de Soins ne peut pas être le même que celui qui s’occupe des phoques qui vivent ici à l’année pour éviter les possibles transmissions de maladies… Mais nous sommes fiers de cette mission et nous le serons encore plus quand nous les relâcherons en mer, aux beaux jours » confie Xabi, soigneur au Centre de Soins de l’Aquarium.
Ces jeunes phoques, soignés à Biarritz, repartent habituellement entre mi-mars et mi-avril. « Avec cette situation, nous ne savons pas quand ils pourront reprendre la mer, les plages étant interdites. Leur état de santé leur permet de repartir dès maintenant. Ils ont d’ailleurs tous pris entre 25 et 40 kilos ». Lesdits phoques seront balisés et ainsi suivis après leur nouveau départ par l’équipe de soigneurs.

86 000 visiteurs à la Cité de l'Océan...malgré le G7

 L'ex Musée de la mer de Biarritz devenu Aquarium, fonctionne en binôme avec la Cité de l'Océan située quelques kilomètres au sud, à l'entrée d'Ilbarritz et en bordure de la plage de la Milady. Après un démarrage difficile, cette vague géante en béton a trouvé une vitesse de croisière. et enregistré 86 000 visiteurs. Complémentaires une navette effectue une liaison de ces deux lieux voués à l'Océan.
"Depuis le 16 mars, à la Cité de l'Océan, on rajoute des animations permanentes, pour l'instant. Nous préparons la fin d'un confinement espéré, explique Marion Etcheverry. On attend en  sachant qu'il y aura un après. Si on nous permet d'ouvrir nous prendrons toutes les mesures d'hygiène et d'organisation, qu'il s'agisse de l'Aquarium ou de la Cité de l'Océan."

"La Cité de l'Océan, ajoute-t-elle,  est devenue un lieu d'attraction ludique qui a accompagné les dernières technologies, que ce soit le surf, ou ce documentaire virtuel, baptisé "700 requins dans la Nuit depuis plus d'un an. Il est signé Laurent Ballesta, photographe sous-marin. Les visiteurs recherchent des expériences, de l'immersion, des sensations. Cela fait maintenant trois ans que l'on amène plusieurs nouveautés par an du genre et qui incitent les visiteurs à rester longtemps. On a remarqué qu'il demeure en moyenne plus de trois heures en la Cité, et c'est la preuve qu'elle est devenue plus captivante."
 
Ainsi, par exemple, le visiteur peut passer la matinée à l'incontournable Aquarium de Biarritz , se rendre ensuite à la Cité de l'Océan où il trouvera un restaurant, y passer l'après-midi et finir à la plage voisine avant assister au coucher du Soleil. Si cela est  hélas virtuel en ces vacances de Pâques à oublier, le Soleil se lèvera et se couchera demain sur la Cité de l'Océan.
 

 www. citedelocean.com et aquariumbiarritz.com.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
12164
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !