Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Les Rencontres TEPOS placent les territoires au coeur de la transition énergétique

25/09/2014 | Ces 24, 25 et 26 septembre, Mimizan accueille la quatrième édition des Rencontres Nationales «Energie et Territoires ruraux».

Sur le perron du théâtre Le Parnasse à Mimizan,  la sortie de l'assemblée plénière d'ouverture des rencontres TEPOS

Durant trois jours, Mimizan se fait la capitale des initiatives locales vertueuses en matière de transitions énergétiques. L'occasion de mettre à l'honneur les idées, innovations et projets de collectivités et acteurs locaux en matière de transitions énergétiques. Des exemple qui font la part belle au réseau des TEPOS (Territoires à Energie Positive) aquitain, auquel appartiennent les Communautés de Communes de Mimizan et de la Haute Lande, co-organisatrices de l'évènement au côté du CLER (réseau pour la transition énergétique). Jusqu'au 26 septembre, les 350 participants à l'évènement ont un emploi du temps chargé entre visites de sites, ateliers thématiques, forum de discussion ou assemblée plénière, comme ce fut le cas ce mercredi... Une véritable immersion dans les politiques et actions énergétiques d'un demain qui commence aujourd'hui et au niveau local.

L'ambition des TEPOS, démarche initiée et soutenue par la Région Aquitaine depuis 2012, est belle: créer des territoires ruraux sobres en énergie, auto-suffisants et approvisionnés à 100% en énergies renouvelables. Une démarche dans laquelle sont entrés 7 territoires aquitains dont les Communautés de Communes de Mimizan et de la Haute-Lande. Une démarche dont la généralisation est par ailleurs encouragée par le Gouvernement via son projet de loi pour la transition énergétique. Pas étonnant alors que Mimizan aient été choisi comme lieu d'accueil et d'étude pour ces 4èmes Rencontres nationales « Energie et Territoires Ruraux ». Un évènement qui a vocation à fédérer le réseau des professionnels et collectivités engagés dans la transition energétique, mais aussi d'échanger sur les bonnes pratiques en la matière.
Et des bonnes pratiques ou des projets innovants mis en place sur ce territoire landais, les participants ont pu en observer dès le premier jour des Rencontres à travers l'organisation de nombreuses visites de sites. Au programme par exemple, le chauffage collectif de la commune de Mézos, alimenté par une chaufferie centrale au bois déchiqueté issu de la forêt communale; la micro centrale hydro-électrique de Pontenx-les-Forges, ou encore l'exemple de la société FP Bois qui, dans son process de fabrication de ses parquets et lambris, utilise la vapeur et l'énergie d'une chaudière nourrie par les propres déchets bio masse de l'entreprise.

La transition énergétique créatrice de richessesAutant d'exemples très concrets qui ont succédé à la tenue d'une assemblée plénière riche d'autres expériences, nationales et européennes. Pour le SIPHEM (Syndicat mixte inter-territorial du Pays Entre-Deux-Mers), Michel Feyrit, son Président a développé les stratégies et les ambitions de la structure visant d'une part à à une maîtrise forte de la facture énergétique par habitat, mais aussi au développement de politiques énergétiques favorisant la mise en place de réseaux de chaleur et chaufferies à bois idéalement alimentées par une filière locale d'approvisionnement en bois énergie.
Les témoignages nationaux ont également donné lieu à la présentation de Biovallée, un projet d’aménagement et de développement d’un territoire rural de référence en matière de développement durable, visant à devenir territoire à énergie positive en 2040. Un véritable « récit de la transition » raconté par Jean-Marc Bouvier, vice-Président de la CC du Val de Drôme en charge de l’énergie, à l'initiative de ce projet, qui démontre qu'au delà de la facture énergétique qui augmente ou de l'impact environnemental, la transition énergétique, si elle se fait au niveau local, peut être source non seulement d'économies (en effet, la facture énergétique généralement quitte le territoire), mais mieux, de création de richesses. Un argument pour le moins mobilisateur auprès des responsables politiques n'ayant pas encore osé franchir le pas.

"Rien n'est impossible"Mais cette première journée, a également donné lieu au voyage. En Allemagne d'abord, avec la présence d'un maire d'une bourgade allemande (Flecken Steyerberg) qui du haut de ses 5250 habitants, couvre, entre éolien et photovoltaïque, 21 fois le besoin en électricité de ses habitants, mais qui nourrit encore un grand projet de réseau de chaleur colectif à partir de la chaleur perdue d'une usine située à proximité. Autre voyage aux Canaries où du fait de la situation insulaire, doublée d'un paysage particulièrement protégé, les collectivités et spécialistes sont poussées à une innovation forte pour parvenir à l'indépendance aux énergies renouvelables.
Autant d'interventions qui mettent en exergue, le rôle fort des territoires et du niveau local, voire des citoyens eux-même dans l'exemple allemand, dans l'impulsion du changement et de la transition énergétiques. Pour autant, pas de naïveté. tous les intervenants ont souligné les difficultés de ces démarches. Des difficultés de tout ordre: souvent techniques, mais aussi budgétaires, administratives, sociétales parfois... Beaucoup le répètent, mettre fin à la dépendance énergétique, va être «long et difficile», pourtant les choses peu à peu avancent, et la mise en réseau en France, en Europe et même au niveau international de ces collectivités visant au 100% ENR, en sont l'étendard.
Mais les choses ne se font pas en vain, pour preuve, quelques chiffres cités par Alain Rousset en clôture de la journée : l'Aquitaine a diminué ses émissions de gaz à effet de serre de 16% en 10 ans (9% au niveau national), un résultat qui vient particulièrement des efforts de l'industrie  et de l'agriculture précise-t-il. Autre chiffre livré par le président de la région, «ces 3 ou 4 dernières années, l'Aquitaine a multiplié par 10 la production des énergies renouvelables». Même s'il faut admettre que la Région, à l'image de la France, partait certainement de bas, la progression démontre que le mouvement s'accélère et, pour reprendre les termes de différents intervenants, que «rien n'est impossible».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2687
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !