aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Les sources du Toulon à Périgueux ont bien des secrets à livrer

06/06/2016 | Une étude financée vient d'être lancée pour mieux connaître la principale ressource en eau potable de la ville de Périgueux.

La source principale jaillit au fond d'un étang couleur turquoise

Guillaume Lorette, jeune chercheur à l'Université de Bordeaux, réalise depuis 2013, une thèse sur les sources du Toulon à Périgueux. Composées de deux émergences principales, l'Abîme et le le Cluzeau, elles constituent actuellement la seule ressource en eau potable de la ville. Cette source est exceptionnelle, car elle présente la particularité d'avoir un débit important et constant, y compris en période de sécheresse. L'étude doit permettre d'améliorer la connaissance de cet hydro système et de mieux comprendre les volumes exploitables, l'origine, sa vulnérabilité vis à vis des pollutions.

Les sources du Toulon alimentent la ville de Périgueux et ses alentours en eau : elles possèdent un fort volume régulateur lié à un volume dynamique, soit une réserve en eau très importante. Composées de deux émergences principales, l'Abîme et le Cluzeau, elles constituent actuellement la seule ressource en eau potable de la ville. Elles alimentent 13500 foyers soit quelque 50 0000 personnes, bien qu'elles pourraient alimenter jusqu’à 194 000 personnes. Le débit moyen est de 38 millions de litres par jour. Depuis la première installation qui remonte à 1835 jusqu’à la délégation de l’exploitation par la ville en 1971 à la société Lyonnaise des eaux (SUEZ aujourd'hui), sa qualité naturelle permet une exploitation optimale : la source ne subit aucun prétraitement avant d’arriver dans l’usine. Aujourd'hui, Suez et la ville de Périgueux ont besoin de mieux connaître le fonctionnement de ce réseau souterrain qui alimente notamment la source principale, de l'Abîme. C'est pourquoi, depuis désormais 2013, Guillaume Lorette mène une étude sur le site. La dernière remonte à 1971.

Guillaume Lorette, le jeune chercheur Bordelais devrait livrer sa thèse en 2018

Une source exceptionnelle"La source du Toulon est exceptionnelle. Elle est unique en France. Elle présente la particularité d'avoir très peu de résurgences dynamiques et son débit est très important. Il reste constant, y compris en période de forte sécheresse, détaille Roland Lastenet, maître de conférence en hydrologie à l'Université de Bordeaux. Il supervise le travail de recherche de Guillaume Lorette. Pour mener à bien cette étude et améliorer les connaissances de cet hydro système, une station de mesure aux capteurs performants a été installée en bordure d'un étang de couleur turquoise. C'est de cet étang que jaillit la source principale. L'opération a coûté 50 000 euros, co-financée par la Ville et l'université de Bordeaux. "Les sondes mesurent de nombreuses données toutes les six minutes : le PH, l'oxygène dissous, le taux éventuel de nitrates, ou de pesticides, le débit. Ces mesures sont également essentielles pour connaître la qualité de l'eau, souligne Jean Christophe Studer, le responsable de l'agence Suez de Périgueux et du site. Les sources du Toulon sont des sources karstiques. Plusieurs problématiques sont liées à ces roches :difficulté d'identification des bassins d'alimentation, variabilité temporelle des débits, vulnérabilité vis- à- vis des pollutions.  L'étude menée par Guillaume Lorette va permettre de mieux cerner l'étendue du bassin versant. Selon Roland Lastenet, il pourrait s'étendre vers Sorges, ou le Change et pourrait faire de 100 à 150 km2. Le comité de spéléologie a été consulté car les spéléologues locaux connaissent toutes les cavités. Mieux connaître la provenance des eaux, les volumes exploitables devrait permettre à terme de mettre les solutions en place pour éviter les pesticides, les nitrates  que l'on trouve en quantité faible dans l'eau de source, d'élargir éventuellement le périmètre de protection. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3896
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !