aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Les sources du Toulon à Périgueux ont bien des secrets à livrer

06/06/2016 | Une étude financée vient d'être lancée pour mieux connaître la principale ressource en eau potable de la ville de Périgueux.

La source principale jaillit au fond d'un étang couleur turquoise

Guillaume Lorette, jeune chercheur à l'Université de Bordeaux, réalise depuis 2013, une thèse sur les sources du Toulon à Périgueux. Composées de deux émergences principales, l'Abîme et le le Cluzeau, elles constituent actuellement la seule ressource en eau potable de la ville. Cette source est exceptionnelle, car elle présente la particularité d'avoir un débit important et constant, y compris en période de sécheresse. L'étude doit permettre d'améliorer la connaissance de cet hydro système et de mieux comprendre les volumes exploitables, l'origine, sa vulnérabilité vis à vis des pollutions.

Les sources du Toulon alimentent la ville de Périgueux et ses alentours en eau : elles possèdent un fort volume régulateur lié à un volume dynamique, soit une réserve en eau très importante. Composées de deux émergences principales, l'Abîme et le Cluzeau, elles constituent actuellement la seule ressource en eau potable de la ville. Elles alimentent 13500 foyers soit quelque 50 0000 personnes, bien qu'elles pourraient alimenter jusqu’à 194 000 personnes. Le débit moyen est de 38 millions de litres par jour. Depuis la première installation qui remonte à 1835 jusqu’à la délégation de l’exploitation par la ville en 1971 à la société Lyonnaise des eaux (SUEZ aujourd'hui), sa qualité naturelle permet une exploitation optimale : la source ne subit aucun prétraitement avant d’arriver dans l’usine. Aujourd'hui, Suez et la ville de Périgueux ont besoin de mieux connaître le fonctionnement de ce réseau souterrain qui alimente notamment la source principale, de l'Abîme. C'est pourquoi, depuis désormais 2013, Guillaume Lorette mène une étude sur le site. La dernière remonte à 1971.

Guillaume Lorette, le jeune chercheur Bordelais devrait livrer sa thèse en 2018

Une source exceptionnelle"La source du Toulon est exceptionnelle. Elle est unique en France. Elle présente la particularité d'avoir très peu de résurgences dynamiques et son débit est très important. Il reste constant, y compris en période de forte sécheresse, détaille Roland Lastenet, maître de conférence en hydrologie à l'Université de Bordeaux. Il supervise le travail de recherche de Guillaume Lorette. Pour mener à bien cette étude et améliorer les connaissances de cet hydro système, une station de mesure aux capteurs performants a été installée en bordure d'un étang de couleur turquoise. C'est de cet étang que jaillit la source principale. L'opération a coûté 50 000 euros, co-financée par la Ville et l'université de Bordeaux. "Les sondes mesurent de nombreuses données toutes les six minutes : le PH, l'oxygène dissous, le taux éventuel de nitrates, ou de pesticides, le débit. Ces mesures sont également essentielles pour connaître la qualité de l'eau, souligne Jean Christophe Studer, le responsable de l'agence Suez de Périgueux et du site. Les sources du Toulon sont des sources karstiques. Plusieurs problématiques sont liées à ces roches :difficulté d'identification des bassins d'alimentation, variabilité temporelle des débits, vulnérabilité vis- à- vis des pollutions.  L'étude menée par Guillaume Lorette va permettre de mieux cerner l'étendue du bassin versant. Selon Roland Lastenet, il pourrait s'étendre vers Sorges, ou le Change et pourrait faire de 100 à 150 km2. Le comité de spéléologie a été consulté car les spéléologues locaux connaissent toutes les cavités. Mieux connaître la provenance des eaux, les volumes exploitables devrait permettre à terme de mettre les solutions en place pour éviter les pesticides, les nitrates  que l'on trouve en quantité faible dans l'eau de source, d'élargir éventuellement le périmètre de protection. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !