Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

  • 27/10/21 | Jean Prou nommé président du Parc Marin de l'estuaire et des pertuis

    Lire

    Mi-octobre, le conseil de gestion du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis charentais a élu Jean Prou à sa tête. Ancien directeur du centre Ifremer de La Tremblade (17), Jean Prou y siégeait jusqu'alors en qualité de personnalité qualifiée sur les sujets conchylicoles. Il a fait part de sa volonté de "reconstruire un lien solide et efficient entre les équipes du Parc, de l’OFB (Office français de la biodiversité, ndlr) et le nouveau conseil", notamment en vue de "rendre opérationnel le plan de gestion"

  • 27/10/21 | Un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques

    Lire

    La société Game Partners à Niort, spécialiste du game design, est en train de développer un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques. Ce jeu va permettre aussi d'éduquer les utilisateurs face aux risques de cyber-attaques. L'expérimentation de ce jeu sera effectuée en entreprises mais également dans l'enseignement supérieur de Nouvelle-Aquitaine, dont l'IRIAF à Niort et Excelia à La Rochelle.

  • 27/10/21 | L'excellence néo-aquitaine au Carrousel du Louvre

    Lire

    A l'occasion de la 26ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tiendra du 28 au 31 octobre au Carrousel du Louvre, 12 entreprises néo-aquitaines des métiers d'art représenteront la région Nouvelle-Aquitaine sur la thématique « Patrimoine et Territoires ». Issue d'un partenariat entre la Région, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la présence de ces artisans mettra en avant le savoir-faire, l'innovation et l'expertise de Nouvelle-Aquitaine.

  • 26/10/21 | Le festival de Ménigoute rempile du 26 octobre au 1er novembre

    Lire

    Annulé l'an dernier à la dernière minute, le festival du documentaire animalier à Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, revient pour sa 37e édition. Une quarantaine de films du monde entier sont à découvrir, dont un certain nombre prévus l'an dernier. La plupart sont suivis d'une rencontre avec le réalisateur. Des débats sont prévus par ailleurs avec des naturalistes. Plusieurs animations nature sont également au programme, comme une sortie découverte à la réserve de Moeze Oléron (17).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La LGV inquiète les vignerons du sauternais

05/12/2014 | Les vignerons sauternais se disent "inquiets" des conséquences de la construction de la Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Dax, qui menace leurs exploitations.

1

"Un trajet qui mettrait en péril la biodiversité". Voilà comment est résumée la construction de la LGV entre Bordeaux et Dax par les vignerons sauternais, inquiets des conséquences économiques et biologiques du passage du train au coeur de la vallée du Ciron sur une surface de 70 kilomètres. Ils se déclarent ainsi très défavorables à l'enquête publique sur le projet GPSO, qui doit être rendue le 8 décembre, et appellent à une annulation pure et simple du tracé actuel.

"Même si le sauternes n'était pas concerné, toucher à la vallée du Ciron est un scandale et une honte", s'insurgeait ce matin Bérénice Lurton-Thomas, propriétaire du Château Climens, à Barsac. C'est que le projet de ligne à grande vitesse tracé par RFF est loin d'être exempt de reproches, selon divers élus et vignerons des appellations Sauternes et Barsac. En effet, elle prévoit, sur une zone de 70 kilomètres, de passer en plein coeur de la vallée du Ciron, zone classée Natura 2000, menaçant les nappes phréatiques et indirectement les 170 vignerons présents dans cette région. Dans un récent communiqué, leurs porte-paroles expliquent les conséquences que pourrait avoir la construction de la ligne sur leurs exploitations : "Le tracé est implanté dans la zone humide du Ciron (...) traversant son bassin versant sur plus de 100 kilomètres. Entre autres conséquences, le réchauffement des eaux du Ciron, et donc la disparition du micro-climat du sauternais et de la pourriture noble". 

Le  champignon botrytis directement menacé ? Cette pourriture noble, c'est le fameux champignon Botrytis Cinerea, qui décolore et assèche le raisin, permettant ainsi à la baie de se concentrer en sucre et de produire le fameux liquoreux. Directement menacé par la modification climatique, le botrytis n'est pas la seule inquiétude des vignerons, qui dénoncent la destruction de plus de 4800 hectares de terres agricoles et de forêts, avec les espèces animales et végétales qui y vivent, provoquant un impact sur cette zone protégée par l'appellation Natura 2000. Dans un avis datant du 20 novembre, Gilles Savary, Député de la 9ème circonscription de la Gironde, dénonce cette implantation qu'il juge "délibérément implantée sur la zone de biodiversité du Ciron, qui constitue la précieuse et irremplaçable usine climatique de production du vin de Sauternes".

"Ce carrefour de lignes grande vitesse ferroviaire percute, au prix de surcoûts considérables et d'atteintes irréversibles au paysage, à la tranquillité sonore et aux conditions aérologiques de la vallée constituée de zones humides actuellement protégées par 3 ZNIEFF, 32 parcelles classées en espaces naturels sensibles sur la seule commune de Bernos-Beaulac", rajoute le député dans son avis sur l'enquête publique. Même son de cloche du côté de Xavier Planty, président de l'Organisme de défense et de gestion des AOC Sauternes et Barsac "l'exemple de la LGV Tours-Bordeaux démontre une emprise réelle supérieure de 60% par rapport aux chiffres annoncés par le porteur de projet", écrit-il. Ce propriétaire du Château Guiraud, Sauternes 1er cru, ne craint pas de dénoncer ainsi un projet "digne de la Corée du Nord, imposé sans discuter. Les cabinets d'études ne tiennent jamais compte de l'AOC, appellation prestigieuse et menacée. Ce qu'on risque, c'est un morcellement du dysfonctionnement de l'eau, et même un dysfonctionnement global". Le vigneron a déjà annoncé que l'association était actuellement en phase de recruter un cabinet d'avocats pour mettre en place des actions possibles en réaction à la fameuse enquête publique, mais reste fermement convaincu que l’annulation du projet, au regard de ces arguments économiques et écologiques, reste possible.

Le projet bientôt annulé ?« La Chambre d’agriculture demande une modification du tracé en se basant uniquement sur l’exploitation viticole, mais ils ne se sont pas occupés des menaces sur la zone forestière. De même, les études de RFF sont partielles, voire même partiales. Il faut leur demander s’ils peuvent assurer à la commission européenne que les modifications du Ciron ne seront pas dommageables pour l’économie de la région», martèle ainsi Xavier Planty. La production de l’appellation Sauternes Barsac est estimée entre 50 et 60 millions d’euros par an, et concernerait 3000 emplois directs et indirects. Les vignerons bénéficient déjà du soutien de plusieurs élus et organismes, dont la FNE (France Nature Environnement) et affirment même que le débat est en train de devenir national.

L’impact serait donc multiple : la qualité de la ressource en eau, l’hydrologie, l’environnement (le bassin versant devrait accueillir le triangle ferroviaire du raccordement des lignes Bordeaux/Toulouse et vers l’Espagne), et enfin la biodiversité. Enfin, autre menace dont on parle moins, selon Denise Cassou, administratrice à la SEPANSO (fédération régionale des associations de protection de la nature de la région Aquitaine), le problème des granulas, dont l’extraction entraine de forts impacts environnementaux (baisse des nappes phréatiques notamment), dont le besoin en apports extérieurs est passé de 3,3 à plus de 33 millions. « Le Sud Gironde a assez payé en matière d’impact », déplore ainsi la responsable. Tous ces facteurs pourraient menacer les emplois et la production viticole du secteur, pour un projet dont la rentabilité, selon un rapport de la Cour des Comptes du 23 octobre 2014, « est systématiquement surestimée, tandis que la rentabilité de l’activité TGV est déclinante pour la SNCF ». L’enquête publique sur le projet GPSO, qui prévoit de prolonger la LGV Bordeaux/Toulouse d’ici à 2024 et Bordeaux/Dax d’ici à 2027 doit être rendue le 8 décembre prochain Elle devrait être déterminante pour les vignerons qui ne s’interdisent pas d’engager des actions contre le projet. L'appellation se dit même prête à saisir la cour de justice européenne. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16636
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
renoir | 14/12/2014

Ce projet porté par une majorité de politiques du SO est proprement scandaleux.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux

Le marais de Tasdon, près de l'avenue Jean-Moulin à La Rochelle Environnement | 14/10/2021

La Rochelle : une deuxième vie pour le marais de Tasdon

L’établissement public territorial  bassin Vienne a publié un guide sur les économies d’eau destiné aux collectivités Environnement | 05/10/2021

Le bassin de la Vienne veut s’adapter au réchauffement climatique

Débat Public Horizeo à Saucats Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

La Garonne en période d'étiage Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

Les quatorze partenaire du programme européen Life Eau&Climat se sont réunis à Limoges pour dresser un premier bilan Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

La création d’une ligne de bus à haut niveau de service est l’un des objectifs du plan climat air énergie de Limoges Métropole Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique

1 Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

1 Environnement | 15/09/2021

L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

La plateforme aéroportuaire de Pau Pyrénées s'engage depuis 3 ans pour la protection de la biodiversité sur ses installations. Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

Pour anticiper, et donc éviter les tensions autour de la ressources en eau, un programme de recherche se lancent en Nouvelle-Aquitaine, entre investigations sur terre, sous terre... et en l'air! Environnement | 03/09/2021

Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

1 Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

1 Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

1 Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne