aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Ils restent encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

19/06/17 : Gironde : dans la 5ème circonscription, Benoît Simian (LREM) dépasse, avec 50,46%, sa concurrente PS Pascale Got (49,54%), à 379 voix d'écart.

- Multivote -
Centre des Jeunes Dirigeants de la Gironde - Soirée du 27 juin 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/17 | Beynac ne sera pas privée de la Grande Boucle

    Lire

    Jusqu'à vendredi, Eurovia, l’entreprise mandatée par le Département procède à l’aménagement de la traversée du village avec la pose d’un revêtement provisoire entre l’entrée du village et la poste. Le chantier avait été interrompu en raison d'un conflit opposant la mairie au Département. D'un coût de 52 000 euros, ce revêtement provisoire doit permettre le passage de la Grande boucle et le bon déroulement de la saison touristique. Le Tour de France passera bien à Beynac lors de l'étape du 11 juillet.

  • 22/06/17 | Stelia et la Région partenaires sur l'hydrogène au Bourget

    Lire

    Performance industrielle, recherche et innovation, et formation, sont les 3 axes d'un partenariat renouvelé entre la Nouvelle-Aquitaine et Stélia Aérospace Composites, implanté à Salaunes. Outre sa dynamique de développement autour de l'aéronautique, le groupe se positionne aussi sur le développement des réservoirs composites. Un sujet qui intéresse la Région qui cherche à déployer des filières autour des nouvelles solutions de mobilités. Or, le stockage de l'hydrogène est une de ces pistes. A tel point que des annonces plus concrètes encore sont à prévoir dans les semaine à venir.

  • 22/06/17 | Les militaires de l'opération Sentinelle arrivent en Dordogne

    Lire

    Comme l'an passé, les militaires de l'opération Sentinelle arrivent ce jeudi en Dordogne. Ils sont chargés de venir aider la police et la gendarmerie pour la sécurisation des sites touristiques et des manifestations. Il s'agit de 27 militaires du 6e régiment de génie d'Angers qui seront déployés pour six semaines. Ils seront notamment présents sur les sites de Lascaux, de la vallée de la Dordogne), les grands événements (Tour de France ...) et les manifestations festives (Mimos...)

  • 21/06/17 | Geneviève Darrieussecq promue secrétaire d'Etat

    Lire

    Promotion remarquée dans la région: celle de la montoise Geneviève Darrieussecq ( Modem) en tant que secrétaire d'état auprès de la nouvelle ministre des Armées, Florence Parly qui remplace Sylvie Goulard démissionnaire. A noter le glissement de l'Agriculture vers la Cohésion des territoires de Jacques Mézard, un sénateur issu du monde rural qui rassurera sans doute autant que Richard Ferrand, démissionnaire, et son remplacement par Stéphane Travert ex-député PS de la Manche devenu "En marche". Quant à la Justice elle échoit à une juriste Nicole Belloubet au lieu et place de François Bayrou.

  • 20/06/17 | La Rochelle accueille la 28e édition de Sunny side of the dock

    Lire

    Jusqu'au 22 juin, le marché international du documentaire se tient à La Rochelle, entre l'Espace Encan, la Coursive et les studios TSF. C'est le rendez-vous de 2000 professionnels internationaux autour de la production audiovisuelle, avec une quarantaine de stands, des conférences, des ateliers, mais aussi des projections en avant première gratuites accessibles au public au cinéma dragon CGR. Cette année, le festival explore l'utilisation du digital en vidéo. http://www.sunnysideofthedoc.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Littoral : les solutions innovantes de La Rochelle contre les submersions

02/02/2017 | A La Rochelle, la lutte contre les submersions passe par le mobilier urbain et par l'aménagement paysager, comme dans ce projet quai du Gabut

Projection virtuelle de la promenade du Gabut

Alors que la première phase de travaux du plan digues, décidés après la tempête Xynthia, se poursuit pour la 6e année sur le littoral charentais-maritime, la ville de La Rochelle rentre à son tour dans une phase de chantiers. Mais il n’est point question ici de digue en béton ou de cordons d’enrochements, comme ont pu s’en pourvoir les autres cités balnéaires proches. Pour sa protection anti-submersion, La Rochelle a fait le choix du beau allié au pragmatisme, en adaptant les outils de protection au paysage urbain. Coût de l’opération : 8 millions d’euros.

Pour ce faire, la Ville, qui est maître d’ouvrage sur ce projet, s’est adjoint les services d’un cabinet d’architecte paysagiste rochelais, Landescape. « Nous ne voulions pas d’un ouvrage anti-submersion, linéaire, comme une digue, pour préserver le paysage et le patrimoine historique », explique Eric Perrin, conseiller municipale délégué à l’eau et aux submersions marines. « On préfère construire un peu plus loin et moins haut, plutôt qu’un haut mur au ras de l’eau qui coupe la vue. » Le cabinet d’architecte a misé sur une association de plusieurs outils anti-submersions, intégrés au mobilier urbain. Sur le quai du Gabut, qui se situe entre l’entrée du Vieux Port et la tour Saint-Nicolas, un cheminement avec un léger dévers, en contrebas, sera aménagé, de manière à pouvoir laisser monter l’eau à une certaine hauteur. Pour la Ville, il était important de conserver des zones partiellement submersibles, « pour cultiver la mémoire du risque. Les Rochelais ne doivent pas oublier que les phénomènes de submersions sont une réalité qui peut se produire demain », explique l’élu. En guise de digue, un long banc de pierre courant le long de la promenade et du square de L’Armide (le jardin sous la tour Saint-Nicolas, ndlr) de 40 cm de haut sera construit. Ils seront équipés d’adossoirs en bois de 40 cm de haut, qui, une fois relevés, feront également office de batardeaux en cas de submersions. Soit un « barrage » de 80 cm de haut, la hauteur moyenne estimée sur les quais en cas de submersion.

Au niveau de l’écluse, les portes seront changées et un système de batardeaux installés. De l’autre côté de la rive, côté médiathèque, la voie de circulation de l’avenue Michel-Crépeau sera surélevée d’une vingtaine de centimètres, prolongeant la pente douce existant déjà, là aussi pour freiner la montée de la mer sans contraindre son mouvement naturel. Sur cette avenue et sur toutes les voies de ce quartier, jusqu’à la hauteur de l’office de tourisme, seront installés des batardeaux à chaque entrées et sortie de rue, intégrés à la voierie et invisibles au regard non averti. En cas d’alerte, il faudra alors huit heures et 4 personnes pour relever (portes de l’écluse comprises) tous les dispositifs sur cette centaine de mètres linéaires. Au bout de la voie verte qui longe l'avenue Michel-Crépeau, le dernier vestige de marais subsistant de La Rochelle, dans le parc du Bout Blanc sera réhabilité, car le marais est une zone tampon naturelle contre les submersions. Il sera intégré à un projet d'aménagement de jardin botanique environnant, où l'on pourra admirer une quarantaine d'espèces de plantes littorales.

Le chantier a démarré mais la première pierre en sera officiellement posée le 10 février à 14h, pour une livraison en mars 2018, avec une pause entre juillet et octobre, le temps de la saison touristique. Le quartier du Gabut, appelé aussi la Ville en Bois, est le premier chantier rochelais effectué dans le cadre du Plan Digues. Son programme d’action s’étend jusqu’au port des Minimes. Deux autres zones identifiées comme « à risque » sont à l’étude : le secteur du Pont-Neuf et le quartier du Vieux-Port, côté Tour de la Chaîne, pour un démarrage des travaux en 2018. Un autre projet d’envergure est à l’étude entre La Rochelle et L’Houmeau, pour intégrer là aussi, une protection optimale du littoral sans dénaturer son environnement. Autres travaux en cours sur l’agglomération : Aytré et Angoulins, un projet de 5,8M€, livrable en juin 2017.

Le Ni oui ni non de la Région sur l'aide aux PAPI

Mise à jour le 11/02/2017 : A l'occasion de la pause de la première pierre du chantier  le 10 février, la Région avait envoyé son représentant en la personne du conseiller Vital Baude (EELV).  Celui-ci a réaffirmé l'engagement financier de l'APLC dans le premier Programme d'actions de prévention des inondations (PAPI) prévu sur 2012-2017, signé à l'époque par le Poitou-Charentes, mais il est resté sibyllin concernant une éventuelle aide de la Région sur le prochain Papi prévu entre 2018-2025, pourtant validé par l'Etat. En guise de réponse aux élus locaux qui attendent un engagement sur ce point depuis plusieurs mois ( http://www.aqui.fr/environnements/littoral-la-charente-maritime-craint-de-se-noyer-sans-aide-de-la-region,14551.html ), il les a invité à lui faire "remonter les avenants des chantiers les plus urgents" afin que la Région puisse intervenir dans les meilleurs délais. La suite des programme d'action de prévention fera "l'objet d'une réflexion" à la Région, a expliqué Vital Baude, en vue de dégager notamment un schéma régional de lutte contre l'érosion et les submersions. "La Charente-Maritime n'est pas le seul département de Nouvelle-Aquitaine a être concerné par les submersions [...] Les urgences sont à prendre en considération mais il y a aussi un littoral à faire vivre, notamment d'un point de vue touristique, et un environnement à protéger"", a affirmé l'élu écologiste, précisant ne pas souhaiter avoir à terme une côte bétonnée par les ouvrages anti-submersions. "Pour cela, nous avons besoin d'établir un réglement d'intervention global sur l'ensemble de la région, l'objectif étant de le rédiger courant 2017", en concertation avec les élus locaux.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Idées neuves en Nouvelle AquitaineCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !