aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Littoral : vers la fin des poubelles et des voitures à la plage ?

29/05/2015 | La préservation du littoral fragile est au cœur des préoccupations d'aménagement

La préservation du littoral fragile est au cœur des préoccupations d'aménagement

Pour cette nouvelle journée Plages du GIP Littoral aquitain qui s'est tenue vendredi à Vieux-Boucau (Landes) après Contis en 2012, des expérimentations innovantes pour optimiser les coûts d'entretien des sites, ou réduire la pression de la voiture sur les plages ont été présentées. L'occasion de réfléchir aussi à comment mobiliser les outils numériques pour s'adapter au touriste d'aujourd'hui qui fréquente plus sa tablette que les offices de tourisme.

En accueillant ses hôtes, le maire de Vieux-Boucau Pierre Froustey a commencé par rappeler la fragilité du littoral dont il faut « continuer d'assurer la pérennité et la sécurité », aussitôt appuyé par Eric Kerrouche, président de Maremne Adour Côte Sud pour qui la côte est « un souci permanent et un enjeu déterminant pour notre avenir commun comme entité touristique et de vie ». Notant que 15 communes landaises sont engagées sur les plans plage, Paul Carrère, vice-président du Conseil départemental des Landes, a de son côté loué la mutualisation des moyens engagés pour le nettoyage du littoral, financés à 50% par le département.

Les introductions terminées, François Bonnet, directeur de l'ONF, a démontré que la baisse du nombre de poubelles sur certains sites a permis in fine de réduire le nombre de déchets collectés, ouvrant la voie à Martial Zaninetti, adjoint au maire du Porge, qui a détaillé l'initiative de « la plus grande plage de Bordeaux ». Avec ses 450.000 personnes accueillies l'été, et devant le coût de gestion des déchets, la mairie a fait le choix culotté en 2014 de retirer la totalité des poubelles de ses plages. « Objectif : que les gens repartent avec leur déchets chez eux, comme à la montagne », a expliqué l'élu girondin. Un message fort relayé par les écoliers via des panneaux en français, anglais et allemand à l'entrée des plages. Résultat, en 2013, 50 sacs de déchets étaient récoltés chaque jour, et seulement 3 l'an passé. Au total, 6 tonnes de déchets en moins. L'opération est reconduite cet été : « il y a une acceptation forte de la part des touristes et finalement très peu de déchets sauvages ». Mieux encore, un « poubelle-drive » va être créé à la sortie des parkings qui ne seraient, eux, bientôt plus équipés non plus de boîte à ordures... « C'est très stratégique, ça permet de faire des économies importantes ».

Un plan qui a retenu l'attention de Christian Vignes, adjoint au maire de Saint-Julien-en-Born dont la balnéaire Contis (200 personnes l'hiver, 10.000 l'été) cherche aussi à réduire ses coûts de gestion des déchets. Le village connu pour son côté sauvage et son belvédère sis à la place d'un parking devenu emblématique du plan-plage, tente aussi de privilégier les circulations douces avec un système de navettes gratuites qui déplacent environ 30.000 personnes l'été.

Journée Plages du GIP Littoral aquitain

« Faire du service public de transport, retirer les voitures de la dune pour les mettre en rétro-littoral, la préservation du littoral est au coeur des choix d'aménagements », a résumé Renaud Lagrave, président du GIP pour qui ce sujet est sans doute celui qui « avance le plus et le plus vite » avec Poitou-Charentes dans le cadre de la future grande région.

Ce n'était sans doute donc pas un hasard que l'Ile d'Oléron par le biais du directeur de la communauté des communes, vienne partager son expérience en matière de réduction de la place de la voiture. Pour Joseph Hugues, pour que les dispositifs de navettes fonctionnent, il faut aller chercher les gens où ils sont pour les amener vers les plages et les centre-villes. Avec un service gratuit. Entre 2011 (tarif 1,5€) et 2012 (0€), le nombre de voyageurs a en effet été plus que multiplié par trois sur l'île charentaise. Désormais les navettes transportent plus de 46.000 voyageurs chaque été. Un vrai succès, au coût toutefois élevé : 163.000€ par été.

En revanche, l'idée de décupler le prix des parkings (jusqu'à 7€ les 5 heures de stationnement) pour inciter les gens à abandonner la voiture, n'a pas été très probante. Destruction des horodateurs à la masse à l'été 2012, bronca des commerçants... l'île, débordée par le traitement médiatique sur sa « plage payante » a d'abord baissé ses tarifs, avant de stopper net l'expérimentation l'année d'après...

La table ronde s'est conclue sur les stratégies numériques des zones côtières, pour capter « le touriste sur son transat avec sa tablette qui ne viendra jamais dans un office de tourisme », selon Pierre Eloy (Touristic). Pour cet expert en tourisme digital, « l'activité touristique ne peut pas se développer sans connexion numérique », « on va vers un internet de séjour intelligent pour éviter les foules sur les routes, faire son programme en fonction de la météo, etc... ».

Un enjeu que tente de capter Terre et Côte basques (offices de tourisme de 12 communes basques) en proposant du wifi gratuit sur 70 points du territoire pour mieux accéder à son nouveau site www.welcomebask.com qui permet de dénicher des activités en fonction de sa géolocalisation ou de l'état du trafic... Façon de ne pas rater la dernière visite du jour aux grottes de Sarre par exemple.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
16868
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !