12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Lormont - Génicart : au moins un an de retard

10/04/2008 |

Le chantier de la Ramade commence

Les choses ne sont pas simples pour le chantier le plus important du Grand Projet de Ville des Hauts de Garonne : retard dans les conventions, changement de périmètre du projet, difficultés techniques, hausse des coûts de construction, ampleur du projet? De nombreux facteurs se conjuguent pour donner à la rénovation urbaine du quartier un retard significatif, ce qui n'est pas pour rassurer les habitants qui attendent leur relogement.

Les chiffres sont parlant : Génicart, c'est le gros morceaux du GPV : 10 000 habitants sur le quartier, 40 % du budget total du GPV, 950 logements démolis et autant de construits. Ce sont aussi la création de nouvelles rues, un nouveau quartier qui va sortir de terre (La Ramade), l'agrandissement de deux écoles primaires, l'aménagement d'un centre de vie autour de l'Espace-Citoyen et la construction d'une médiathèque dans le centre culturel du Bois Fleuri. Au niveau logement, trois bailleurs sociaux se partagent, à égalité, le travail : Domofrance, Maison Girondine et Aquitanis.

L'épine au pied du tunnel ferroviaire
Pour l'instant seule la Maison Girondine reste dans les clous du calendrier prévisionnel. 120 logements devraient être livrés en septembre 2009 à la Ramade, ce qui devrait permettre de détruire, comme prévue, fin 2009 les trois tours des Cîmes, dont déjà 100 familles sur 300 sont relogées. 166 logements seront ensuite reconstruits sur le site des Cîmes.

Du coté d'Aquitanis, on avait prévu de détruire les trois tours de Génicart 3 à partir du deuxième semestre 2009. Mais les livraisons du neuf ont pris du retard, ce qui se traduit par un ralentissement des relogements pour les 200 familles qui habitent encore les tours Vercors, Richemont et Colonel Fabien. La principale raison est dans ce cas les coûts du bâtiment qui ont fortement augmenté et qui n'entrent plus dans les devis initiaux. Il faut donc repenser les bâtiments pour faire des économies, par exemple en supprimant des places de parking souterrain. La destruction des tours de Génicart 3 est aujourd'hui prévue pour 2010, au mieux.

A Domofrance, la situation est encore plus difficile, suite à une série de mésaventures : le tunnel ferroviaire d'abord, qui passe sous la rue E . Leroy où Domofrance doit construire 130 logements neufs. Réseau Ferré de France s'est aperçu de fissures et a fait stopper les travaux jusqu'à ce que le tunnel soit consolidé. Cela va prendre du temps, ce qui signifie une livraison des bâtiments sur cette zone pour 2011, au mieux. En attendant le chantier et le terrain vague, avec les nuisances qui l'accompagnent, s'éternisent...

A la Ramade, où Domofrance doit construire une centaine de logements, des questions administratives ont fait prendre du retard. Les bâtiments devraient être livrés fin 2010. Si bien que pour l'instant, seule une trentaine de logements a été construite rue Rabelais, ce qui est bien insuffisant pour reloger les centaines de familles qui restent encore aux Garosses et à Rousseau, les barres promises à la destruction. Du coup, le rythme des relogements faiblit considérablement et il est peu probable que l'on voit venir la pelleteuse avant 2011.

Le manque de grands logements
Autre motif d'inquiétude, la taille des logements. Contrairement à ceux de Carriet, les logements des tours et des linéaires de Génicart qui devraient être détruits sont vastes, lumineux et comportent souvent 5 ou 6 pièces. Les familles nombreuses qui souhaitent rester à Lormont craignent de ne pas pouvoir y être relogées car l'essentiel des logements neufs sont des 2 ou 3 pièces et plus rarement des 4 pièces (lien : L'inquiétude des familles nombreuses). Etienne Parin, le directeur du GPV, reconnaît un problème pour7 % des familles à reloger, les familles nombreuses et/ou très pauvres. Pour celles-ci il y a un petit contingent de maisons en locatif social ou très social (dispositif PLAI où un pavillon de 5 pièces est loué 500 euros), mais en nombre insuffisant par rapport à la demande.

Pour justifier ce manque de grands logements, les bailleurs sociaux mettent en avant l'évolution sociologique de la famille : « Dans les années 1960, les familles étaient de 3 à 4 personnes en moyenne, et la norme était le T4 ou le T5. Aujourd'hui dans 50 % des logements sociaux, il n'y a qu'une personne. Il faut tenir compte de cette évolution et construire plus petit, parce qu'on construit pour 100 ans. » Ces statistiques laissent songeurs et semblent plus prendre en compte le vieillissement des locataires de HLM que les phénomènes contemporains des « familles recomposées »...

Mieux associer les habitants au renouvellement urbain ?
L'enquête sur le terrain à Génicart révèle un certain malaise. Depuis les réunions de présentation du GPV de 2006 peu d'informations précises semblent parvenir aux habitants sur les conditions de leur relogement et leurs droits, sur les délais, sur les éventuels retards, sur les compensations auxquelles ils peuvent prétendre. Certains essayent de tirer au mieux leur épingle du jeu en se saisissant de la rénovation urbaine comme d'une opportunité pour tenter d'obtenir la réalisation d'un rêve pavillonnaire, d'autres sont moins revendicatifs et ont du mal à définir leur projet de relogement. Mais surtout, le plan d'ensemble semble encore relativement opaque à de nombreux habitants qui paraissent, une fois de plus, dépossédés de leur propre devenir. On entend cependant des demandes sur la présence de commerces de proximité, les possibilités d'accession à la propriété pour les ménages modestes, l'existence de « jardins familiaux », de salles pour les réunions et les fêtes familiales comme les mariages. Des équipements encore à discuter et qui peuvent compenser les craintes d'une perte de l'enracinement dans le quartier...

Vincent Goulet

 

Fiche technique LORMONT-GENICART
Nombre d'habitants : 10 000
Taux de chômage : 27,5 %
Taux de logement social : 77 %
Nombre de logements concernés par les démolitions-reconstructions : 950

 

Photographie : Alban Gilbert

Partager sur Facebook
Vu par vous
491
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !