aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Lutte anti-pollution en mer : Français et Espagnols s'entraînent grandeur nature

25/05/2016 | Le "VN Sapeur" affrété par la Marine nationale au coeur de l'exercice Gascogne 2016

VN Sapeur

Près de 15 ans après la catastrophe du pétrolier Prestige (2002) qui avait souillé la façade atlantique, la coopération entre les différents services de dépollution en mer et à terre s'est considérablement améliorée. Pour preuve, l'exercice de simulation qui s'est déroulé mercredi matin au large du port de Capbreton a fait interagir des navires français, espagnol et européen au côté de chalutiers locaux et de personnels des collectivités locales en formation sur la plage.

Il n'est pas si fréquent de voir d'aussi énormes navires mouiller au large du port de Capbreton. Même à 7 miles de la côte (13 km), les trois bâtiments ne pouvaient pas passer inaperçus. Le BSAD « VN Sapeur » affrété par la Marine nationale venu de Brest, l'Espagnol « Don Inda » de la Sasemar (société étatique de sauvetage et de sécurité maritime en Espagne) et le Motor Vessel « MonteArucas » de l'Agence européenne de sécurité maritime (EMSA) ont ensemble participé à l'exercice Gascogne 2016 qui avait démarré la veille par une assistance à navire en difficulté vers Saint-Nazaire.
Au total dix navires dont des bateaux de pêche de Capbreton et Bayonne, cinq hélicoptères, deux avions dont un espagnol, ainsi que des moyens de secours terrestres ont été mobilisés pour venir à bout des nappes de pollution représentées pour l'occasion par des balles d'écorces de riz colorées. Sur la plage, les hydrocarbures prenaient la forme d'un amas rosé gluant. Un exercice virtuel mais visuel. Petits boudins oranges et filets spéciaux pour les chaluts positionnés non loin des côtes ; plus au large, énorme pompe pour le « VN Sapeur » d'une capacité de stockage de près de 1.000 m3 et gros bras récupérateurs d'hydrocarbures pour le navire de l'EMSA. A chacun sa mission selon ses possibilités. Mais seule la présence de tous peut permettre de lutter efficacement le jour J, entre techniques d'écrémage (trier l'eau de mer du pétrole) ou de dispersion (brasser des produits chimiques pour dissoudre les pétroles légers).

Mobilisation de tous« Le plan Polmar (déclenché en cas de pollution marine accidentelle), c'est une course contre la montre, il faut pouvoir mobiliser tous les acteurs nationaux et internationaux, étatiques et privés pour ramasser le maximum de pollution au large avant qu'elle n'arrive sur les côtes », a expliqué l'Amiral de Oliveira, préfet maritime qui supervisait l'exercice. Les contacts avec les services européens et espagnols sont primordiaux et entretenus toute l'année. L'EMSA peut affréter une dizaine de navires anti-pollution n'importe où sur zone en 24 à 48 heures maximum. Et grâce au plan Biscaye avec l'Espagne, la mise en commun des moyens se fait sous l'autorité d'une seule personne, espagnole si cela se passe au sud et française si c'est ici.
A l'époque du Prestige, « il manquait un partage d'informations et de la communication entre responsables : depuis dix ans, de gros progrès ont été faits », a fait valoir M. de Oliveira, soulignant que l'épisode du Modern Express qui a chaviré et dérivé en début d'année pendant une semaine en Atlantique, a « montré des prises de contact fluides et instantanées ». « On sait à quel point la coordination est essentielle », a aussi relevé la préfète des Landes, Nathalie Marthien qui a salué la mobilisation des chalutiers de Bayonne et Capbreton au côté du maire de la cité portuaire landaise, Patrick Laclédère. « La symbolique de faire participer les populations civiles est essentielle », a-t-elle dit, l'occasion d'appeler aussi les villes littorales à travailler sur les Plans communaux de sauvegarde (plans d'urgence) en les complétant sur le volet Polmar. Dans cet objectif et afin de gérer aux mieux les relations entre les services en mer et les relais à terre en cas de pollution majeure, une trentaine de personnels locaux ont d'ailleurs été formés mercredi aux nouvelles méthodes de dépollution car les matériels utilisés aujourd'hui sont de plus en plus techniques.
Une façon d'anticiper au mieux les futures pollutions qui arriveront sans doute un jour ou l'autre vu le trafic et le gigantisme des bateaux qui se croisent dans l'Atlantique.

 

 

DonIndaEMSAPêcheursexerciceGascognePlageNotreDameCapbretonChalutier Capbreton

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
8736
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !