Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Maçon, végétalien, poète et copain de Bourdieu : Pierre Labarrère, le vétéran d’Asphodèle

10/12/2014 | Le salon des produits bio et des alternatives écologiques se déroule du 12 au 14 décembre à Pau. Rencontre avec l’un de ses plus anciens exposants

Pierre Labarrère propose des peintures, cires et colles naturelles

On vous arrête tout de suite. Pierre Labarrère n’a aucun lien familial avec André, l’ancien maire de Pau. Ce qui n’empêchait pas cet élu emblématique, surnommé « toque-manettes » pour sa rapidité à serrer les mains des électeurs, de décréter qu’ils étaient cousins. Le souvenir fait sourire ce Jurançonnais de 84 ans que l’on pourra croiser ces jours-ci dans les allées du salon Asphodèle. Il en est l’un des fidèles. Organisé du vendredi 12 au dimanche 14 décembre au parc des expositions de Pau, cet événement est spécialisé dans les produits bio, les alternatives écologiques, l’habitat sain et économe. Tout un univers que Pierre Labarrère connait bien. Maçon de métier, il ne jure que par les peintures, les cires et les colles à papier naturelles.

Un sacré bonhomme, en fait. «  Je suis végétalien. Cela fait plus de 36 ans que je n’ai plus mangé de viande, de poisson, de beurre ou de fromage. Grâce à ça, je lis encore sans lunettes et j’ai gardé une voix jeune » assure-t-il. Avant de se lever comme un diable de son fauteuil, et d’attaquer une chanson avec une puissance de stentor. Ce qui ne l’empêche pas d’énumérer, dans la foulée,  la liste des ingrédients qui « n’empoisonnent pas la maison » , et  entrent dans la composition des peintures ou autres produits qu’il propose à la vente. On y trouve de l'huile de bois, du ricin, du carthame, de l'essence d’écorce d’agrume, et l’on en passe.

« La santé n’a pas de prix »L’homme est convaincu du bien-fondé de son discours.  Artisan du bâtiment, il indique  avoir construit  une cinquantaine de maisons dans la région paloise. « Sans parler des restaurations de demeures anciennes ».

C’est vrai que le bio ou l’écologique a un prix, reconnait-il. « Mais la santé, elle n’en a pas. Et c’est notre bien le plus précieux ». Quant  à la qualité des matériaux qu’il a employés au cours de sa carrière, il n’en rougit pas. « A Pau, j’ai par exemple refait en 1973  la façade de la villa Lawrance. Le crépi est encore impeccable » constate l’ancien maçon, qui a aussi fait partie des pionniers du photovoltaïque, et qui récupère l’eau de pluie de ses gouttières pour ne rien laisser se perdre.

Des octosyllabes au bandonéonVoilà pour l’exposant. Reste, derrière le discours, la rencontre avec un personnage dont la vie est faite de passions et d’une kyrielle d’anecdotes.  Pour parler d’une « vie de galère »  par exemple, et d’une profession « qui a été classée au quatrième rang de la pénibilité derrière les métiers de mineur de fond, de marin-pêcheur et d’ouvrier sidérurgiste ». Quitte à provoquer les foudres de ceux qui rappellent qu’aujourd’hui, les choses ont bien changé sur les chantiers.

L’œil brillant, Pierre Labarrère évoque également l’amour qu’il a de la poésie satirique et des octosyllabes. Mais surtout, celui de la musique d’orchestre, qu’il exprime via la clarinette, le saxo ou le bandonéon.  « J’ai joué au mariage de Jean-Michel Larqué » dit-il, comme un ancien combattant exhiberait une médaille.  Béarnais d’origine, l’ex-footballeur devenu célébrissime chroniqueur sportif, est né à Bizanos. Plus modestement, Pierre Labarrère se produit maintenant avec des copains accordéonistes devant les gamins de la crèche, et les résidents de la maison de retraite de Jurançon. Mais, que voulez-vous ? Il a ça dans le sang.

L’ami de LasseubeQuant à son enfance, passée au sein d’une famille très modeste où, déjà, on mangeait les légumes du jardin cultivés sans engrais chimiques, elle a été marquée par le visage du sociologue Pierre Bourdieu. « Nous étions nés en 30 tous les deux. Quand j’étais gamin, je m’amusais avec lui, à Lasseube. Je l’ai beaucoup regretté. C’était un charmant copain. Simple, gentil et généreux. Lorsque je l’ai  revu, plus tard, il n’avait pas changé ».

Le programme du salon Asphodèle : http://www.salon-asphodele.com

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1701
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !