Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/19 | Sidérurgie: Celsa renforce sa présence dans le Sud-Ouest

    Lire

    Suite à l'annonce de Celsa Group ce lundi de la construction d'un train de laminage sur son site français implanté à Boucau (64) et Tarnos (40), Xavier Fortinon, président du Conseil départemental des Landes, s'est félicité de l'aboutissement du projet. "Cet investissement de 60M€, créateur immédiatement d’environ 140 emplois directs, permettra de valoriser le produit extrait des aciéries de CELSA. Il consolide pour les décennies à venir l’activité des Aciéries de l’Atlantique et renforce le tissus industriel landais et aquitain.»

  • 17/06/19 | Journées portes ouvertes de l'AFPA : pour un nouvel avenir professionnel

    Lire

    Le 20 juin de 9h à 12h, les centres AFPA (Agence Nationale pour la Formation professionnelle des Adultes) de Bègles, Pessac et Bordeaux Caudéran organisent leur deuxième journée portes ouvertes. Jeunes, séniors, demandeurs d'emploi en réorientation... Entretiens avec des conseillers et formateurs, information sur l'alternance, bilan de compétences et préparation à la retraite seront au programme. En 2018, 68% des stagiaires formés à l'AFPA ont retrouvé un emploi les six mois suivants leur formation.

  • 17/06/19 | Double exposition photos à l'Abbaye de la Sauve-Majeure et Cour Mably

    Lire

    Le Centre des monuments Nationaux et la ville de Bordeaux dévoilent une double exposition des photographies d'Alexandre Chamelat spécialement commandée pour la saison culturelle "Liberté ! Bordeaux 2019 - du siècle des lumières à l'esprit océan". Fruit d'un voyage ou d'une rencontre, en relation avec l'humain, la terre et le territoire ; les œuvres du photographe seront visibles sur les deux sites du 20 juin au 20 août.

  • 17/06/19 | Haute-Vienne : "Je lis, j'élis", dévoile son lauréat

    Lire

    La proclamation des résultats du prix départemental de littérature "Je lis j'élis" a lieu le mardi 18 juin prochain à Limoges. L'hémicycle du Conseil départemental de Haute-Vienne reçoit, à partir de 14h30, 180 enfants et trois auteures d'albums jeunesse - Najoua Darwiche, Céline Claire, Chiara Mezzalama - ayant participé à la compétition. Au total 6410 élèves haut-viennois ont participé à l'élection de leur album jeunesse préféré.

  • 17/06/19 | Participez au Marathon des JO de Paris !

    Lire

    Les Jeux de Paris 2024 seront les premiers Jeux de l’histoire ouverts à la population. Certaines épreuves, à l’image du mythique Marathon des Jeux, seront en effet ouvertes au grand public! Le même jour que la course officielle, et sur un parcours identique à celui des plus grands champions. 12 courses de 2 024 m chacune sont organisées le dimanche 23 juin dans 12 villes de France pour désigner les premiers qualifiés grand public du Marathon des JO 2024, et Bordeaux accueillera l’une de ces courses! Rdv de 11h à 13h au Parc Floral de Bordeaux, avenue de Pernon.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Mer : "être sérieux et éveiller les consciences"

10/05/2019 | Les premiers États-Généraux de la mer se déroulent à Bordeaux du 09 au 11 mai entre le Musée de la Mer et de la Marine et le fleuve, à bord du Burdigala.

Les intervenants du premier débat des États-Généraux de la Mer

Le Barreau de Bordeaux et l’école des Avocats de Bordeaux organisent les États-Généraux de la mer. L’évènement propose trois jours de conférences et interventions entre terre et mer, au Musée de la Mer et de la Marine de Bordeaux et à bord du Burdigala. Au cours de ces différents temps d’échange, il est question d’enjeu et de stratégie à adopter pour protéger la mer et ses usagers. Le premier atelier des États Généraux de la mer est agrémenté des témoignages de Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle et du navigateur Yves Parlier, vainqueur entre autres de la Route du Rhum en 1994.

La mer, un espace de liberté aux forts enjeux économiques, juridiques et écologiques. Que ce soit pour Bordeaux ou la Nouvelle-Aquitaine, la mer, le fleuve et l’océan sont incontournables. C’est pour cela que le Barreau de Bordeaux a décidé d’organiser les États-Généraux de la mer, premiers du nom. Il y est question d’économie, de stratégie à adopter pour protéger l’espace maritime, de droit et d’écologie.

L’ex-députée girondine Marie Récalde, par ailleurs avocate et adjointe au Maire de Mérignac, est à l’initiative des États-Généraux de la mer avec Anne Cadiot-Feidt, présidente de l’École des Avocats Aliénor, et Anne Guérin, Conseillère d’État et Présidente de la Cour d’Administrative d’Appel de Bordeaux. « Je me suis retrouvée dans cette aventure avec l’Ordre des Avocats et la Cour Administrative d’Appel justement parce que nous sommes à Bordeaux, raconte Marie Récalde. C’est une ville maritime. Nous nous sommes aperçus que les avocats et le monde du droit bordelais ne sont pas suffisamment en prise sur les questions maritimes ». Les organisateurs de la manifestation ambitionnent de faire de Bordeaux une place forte du droit maritime. Pour Marie Récalde, cet évènement est destiné aux avocats, même si l’objectif et de provoquer une prise de conscience générale sur les conséquences des actions de l’Homme sur la mer.

Le Bassin d’Arcachon ou le mythe de l’eau pure

A l’occasion des États-Généraux de la mer, plusieurs personnalités ont fait des propositions de mesures à prendre pour protéger l’espace maritime. Parmi eux, le navigateur Yves Parlier insiste sur l’importance de légiférer. « J’ai un grand espoir quant à ces États-Généraux : si Aliénor d’Aquitaine, près de mille ans plus tôt, a posé les bases du code maritime pour protéger les marins des pilleurs, nous ne parlons plus seulement de pilleurs aujourd’hui, mais aussi de pollueurs. Il faut légiférer. Le droit est aujourd’hui le meilleur moteur pour protéger notre planète, que ce soit au niveau national ou régional ».

Yves Parlier

Le navigateur rêve d’ailleurs de ne plus voir de bateau à moteur. Il prend d’ailleurs l’exemple du Bassin d’Arcachon. « Aujourd’hui, 90% des navires tournent à l’énergie fossile. Sur les ports du Bassin, il n’existe aucune distinction entre les bateaux à moteurs et à voile. Imaginez un système de bonus/malus en fonction des équipements plus ou moins polluants et vous avez à terme de quoi bannir les navires polluants ». Yves Parlier estime que les navires devraient se déplacer à l’aide d’un carburant historique : le vent. « En 100 ans, le pétrole a balayé le fait de naviguer au vent. François Gabart a bouclé un tour du monde à la voile en 42 jours, ce n’est pas avec un bateau à moteur que vous y arriverez. Le champ des possibles est là, poursuit Yves Parlier, la technologie et le savoir-faire nécessaires existent déjà, il suffit de laisser la place à l’innovation. Pour cela, nous devons être sérieux et éveiller les consciences ».

La Rochelle : un lourd passé qui pousse à la réflexion

Jean-François Fountaine dispose de plusieurs casquettes à l’occasion des États-Généraux de la mer. A la fois Maire de La Rochelle, port historique du Sud-Ouest, et ancien navigateur émérite, il connaît bien la mer. Selon lui le monde maritime rochelais est caractérisé par différents cycles. « Quand je suis arrivé à La Rochelle, je pensais que tout le monde réfléchissait en ‘maritime’. J’ai eu l’impression que les Rochelais avaient honte de la mer ». En effet, le trafic du grand port maritime de La Rochelle est historiquement lié aux colonies. La période sombre des années 70, avec la crise de la pêche liée à la surexploitation des fonds marins et la fermeture du chantier naval, occasionnant la perte de 1500 emplois, n’ont pas aidé le monde maritime rochelais. « Nous sommes aujourd’hui dans un contexte favorable, rassure Jean-François Fountaine. Nous avons l’occasion de préparer au mieux la pêche de demain et réfléchir aux enjeux du grand port maritime de La Rochelle.

Jean-François Fountaine maire de La Rochelle

Le Maire rochelais donne également plusieurs chemins de réflexion qu’il a l’intention d’emprunter. Pour ce qui est de la pêche, l’ex-navigateur prône l’extensif plutôt que l’intensif. « La pêche de demain doit dépendre des caractéristiques du littoral. Pour ne pas vider notre baie (entre Ré et Oléron), nous ne devons pêcher que ce que nous produisons », précise Jean-François Fountaine. Selon lui, le secteur de la construction navale reprend des couleurs : « le territoire a de beaux-jours devant lui. Jamais autant d’emplois en construction navale n’ont été proposés qu’aujourd’hui ». Sur le volet environnement, le territoire rochelais se veut résilient. « La tempête Xynthia (2010) nous a fait du mal, raconte le Maire de La Rochelle. Nous en avons tiré les leçons et essayons de limiter la hausse du niveau de la mer tout en sensibilisant au maximum les habitants au sort de la planète. Le climatoscepticisme est derrière nous. Les citoyens veulent s’informer et agir pour l’environnement ». Afin d’inscrire la dynamique enclenchée par les États-Généraux de la mer dans la durée, Anne Cadiot-Feidt a émis l’hypothèse de les organiser à La Rochelle en 2020, proposition acceptée par Jean-François Fountaine.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2765
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !