Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Michel Delpon, député de Bergerac roule pour la filière hydrogène

07/09/2018 | Depuis son élection, l’élu de la circonscription du Bergeracois travaille au développement d’une filière hydrogène sur le territoire, du train au vélo.

Michel Delpon veut développer une filière autour de l'Hydrogène

Michel Delpon, député en Marche, du Bergeracois a marqué sa rentrée de manière originale en faisant le tour de sa circonscription, mardi et mercredi en vélo "hydrogène", principalement le long de la future véloroute voie verte, la V92. Il est allé à la rencontre des maires pour aborder trois sujets : le développement touristique, l'économie et l'écologie. Michel Delpon oeuvre depuis le début de son mandat pour développer une filière hydrogène et donner une étiquette "plus verte" et plus respectueuse de l'environnement à son territoire. Le vélo "hydrogène" testé est de conception française.

Depuis son élection sous l’étiquette LREM, le député du Bergeracois,  Michel Delpon remue ciel et terre afin de convaincre de l’intérêt de l’hydrogène comme source d’énergie. "C’est la seule qui soit entièrement verte et stockable", aime-il rappeler à qui l’interroge sur le sujet. Ces jours-ci, il prouve encore sa mobilisation avec une initiative plutôt originale. Il l'a surnommée #H2TOUR. Afin de convaincre élus et collectivités de la pertinence du projet, il a sillonné mardi et mercredi la la vélo route voie verte de la Vallée de la Dordogne, la future V92 inscrite au schéma national des véloroutes voies vertes qui doit rejoindre le Lot, en cours de réalisation entre Mauzac et Gardonne sur un vélo de conception française, avec une pile à hydrogène qui fait fonctionner l'assistance. Le député du Bergeracois, par cette initiative originale, a plusieurs messages à faire passer. "Je souhaite montrer l'intérêt d'une application des technologies de l'hydrogène et le potentiel économique et écologique du développement d'une filière, faire découvrir cette véloroute, qui offre à la fois des perpectives de développement de mobilités douces et un atout pour le développement touristique du secteur et enfin instaurer un dialogue avec les élus. Mardi, les élus des communes traversées avaient tous répondu présent et mercredi le périple s'est poursuivi. Michel Delpon était accompagné de Christophe Bruniau, directeur commercial de Pragma industries installée à Biarritz qui a conçu ses vélos et dont le coeur de métier est la fabrication de la pile à combustibles

Une entreprise installée à Biarritz 

Créée en 2004, l'entreprise Pragma industries est spécialisée dans le développement des piles à combustible qui équipent ses vélos à assistance électrique. "C'est une des applications nombreuses qu'offrent l'hydrogène. L'hydrogène stocké dans le réservoir est mélangé à l'oxygène contenu dans l'air ambiant. Leur électrolyse produit de l'électricité sous forme d'assistance au pédalage, explique Christophe Bruniau. Pour l'avoir testé sur quelques centaines de mètres, le vélo est un vrai vélo à assistance électrique aux normes en vigueur (l'assistance ne fonctionne pas au delà de 25 km/h). Malgré son poids, une trentaine de kilos, il est assez maniable et le changement de vitesse est assez aisé. Il permet de parcourir une centaine de kilomètres. Le coût hors taxes est de 7500 euros. "La conception est 100 % française, certaines pièces dont le cadre sont réalisés en Chine. Pour le moment, nous en avons commercialisé environ 70 exemplaires, principalement sur 5 collectivités et entreprise : à Saint-Lo, à Cherbourg, sur l'agglomération Pays Basque, à Chambéry et une société qui exploiten des barrages. "Notre offre vélo inclut la solution de recharge, car nous travaillons avec une entreprise partenaire qui fabrique les stations de distribution d'hydrogène. Pour le moment, elle s'adresse principalement aux collectivités qui peuvent bénéficier d'aides financières. Elles peuvent constituer des flottes de vélo pour un usage touristique ou de travail. Dans un deuxième temps, nous prévoyons de développer une offre grand public d'ici 2019, 2020, avec le démarrage d'une phase d'industrialisation à plus grande échelle." Principaux avantages de cette application de l'hydrogène, le temps de recharge est très rapide, inférieur à une minute et l'empreinte carbone totale est minime. Quant à Michel Delpon, qui a testé ce vélo sur une soixantaine de kilomètres, il aimerait voir se développer sur son territoire une filière hydrogène, du train au vélo en passant pourquoi pas par des camions poubelle à hydrogène.  A l'Assemblée, il siège dans les commissions concernées. Il veut notamment profiter des travaux de rénovation de Bordeaux-Bergerac pour inciter la Région à acquérir des trains à hydrogène. Son rêve serait de créer un cluster d'entreprises en Bergeracois sur le sujet afin de donner une image plus verte et plus respectueuse de l'environnement du Bergeracois. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude -Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5353
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !