Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Michel Delpon, député de Bergerac roule pour la filière hydrogène

07/09/2018 | Depuis son élection, l’élu de la circonscription du Bergeracois travaille au développement d’une filière hydrogène sur le territoire, du train au vélo.

Michel Delpon veut développer une filière autour de l'Hydrogène

Michel Delpon, député en Marche, du Bergeracois a marqué sa rentrée de manière originale en faisant le tour de sa circonscription, mardi et mercredi en vélo "hydrogène", principalement le long de la future véloroute voie verte, la V92. Il est allé à la rencontre des maires pour aborder trois sujets : le développement touristique, l'économie et l'écologie. Michel Delpon oeuvre depuis le début de son mandat pour développer une filière hydrogène et donner une étiquette "plus verte" et plus respectueuse de l'environnement à son territoire. Le vélo "hydrogène" testé est de conception française.

Depuis son élection sous l’étiquette LREM, le député du Bergeracois,  Michel Delpon remue ciel et terre afin de convaincre de l’intérêt de l’hydrogène comme source d’énergie. "C’est la seule qui soit entièrement verte et stockable", aime-il rappeler à qui l’interroge sur le sujet. Ces jours-ci, il prouve encore sa mobilisation avec une initiative plutôt originale. Il l'a surnommée #H2TOUR. Afin de convaincre élus et collectivités de la pertinence du projet, il a sillonné mardi et mercredi la la vélo route voie verte de la Vallée de la Dordogne, la future V92 inscrite au schéma national des véloroutes voies vertes qui doit rejoindre le Lot, en cours de réalisation entre Mauzac et Gardonne sur un vélo de conception française, avec une pile à hydrogène qui fait fonctionner l'assistance. Le député du Bergeracois, par cette initiative originale, a plusieurs messages à faire passer. "Je souhaite montrer l'intérêt d'une application des technologies de l'hydrogène et le potentiel économique et écologique du développement d'une filière, faire découvrir cette véloroute, qui offre à la fois des perpectives de développement de mobilités douces et un atout pour le développement touristique du secteur et enfin instaurer un dialogue avec les élus. Mardi, les élus des communes traversées avaient tous répondu présent et mercredi le périple s'est poursuivi. Michel Delpon était accompagné de Christophe Bruniau, directeur commercial de Pragma industries installée à Biarritz qui a conçu ses vélos et dont le coeur de métier est la fabrication de la pile à combustibles

Une entreprise installée à Biarritz 

Créée en 2004, l'entreprise Pragma industries est spécialisée dans le développement des piles à combustible qui équipent ses vélos à assistance électrique. "C'est une des applications nombreuses qu'offrent l'hydrogène. L'hydrogène stocké dans le réservoir est mélangé à l'oxygène contenu dans l'air ambiant. Leur électrolyse produit de l'électricité sous forme d'assistance au pédalage, explique Christophe Bruniau. Pour l'avoir testé sur quelques centaines de mètres, le vélo est un vrai vélo à assistance électrique aux normes en vigueur (l'assistance ne fonctionne pas au delà de 25 km/h). Malgré son poids, une trentaine de kilos, il est assez maniable et le changement de vitesse est assez aisé. Il permet de parcourir une centaine de kilomètres. Le coût hors taxes est de 7500 euros. "La conception est 100 % française, certaines pièces dont le cadre sont réalisés en Chine. Pour le moment, nous en avons commercialisé environ 70 exemplaires, principalement sur 5 collectivités et entreprise : à Saint-Lo, à Cherbourg, sur l'agglomération Pays Basque, à Chambéry et une société qui exploiten des barrages. "Notre offre vélo inclut la solution de recharge, car nous travaillons avec une entreprise partenaire qui fabrique les stations de distribution d'hydrogène. Pour le moment, elle s'adresse principalement aux collectivités qui peuvent bénéficier d'aides financières. Elles peuvent constituer des flottes de vélo pour un usage touristique ou de travail. Dans un deuxième temps, nous prévoyons de développer une offre grand public d'ici 2019, 2020, avec le démarrage d'une phase d'industrialisation à plus grande échelle." Principaux avantages de cette application de l'hydrogène, le temps de recharge est très rapide, inférieur à une minute et l'empreinte carbone totale est minime. Quant à Michel Delpon, qui a testé ce vélo sur une soixantaine de kilomètres, il aimerait voir se développer sur son territoire une filière hydrogène, du train au vélo en passant pourquoi pas par des camions poubelle à hydrogène.  A l'Assemblée, il siège dans les commissions concernées. Il veut notamment profiter des travaux de rénovation de Bordeaux-Bergerac pour inciter la Région à acquérir des trains à hydrogène. Son rêve serait de créer un cluster d'entreprises en Bergeracois sur le sujet afin de donner une image plus verte et plus respectueuse de l'environnement du Bergeracois. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude -Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6665
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !