Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Moustique tigre : la Charente-Maritime doit trouver de nouveaux moyens de lutte

29/12/2018 | Apparu cet été, le moustique tigre bouleverse l’organisation de lutte interdépartementale

Un moustique tigre

En matière de lutte contre le moustique, le Département de Charente-Maritime en connaît un rayon, avec la présence de l’insecte depuis des siècles dans ces nombreuses zones marécageuses. Depuis 1969, le Conseil général mène la lutte à travers un service dédié, devenu au fil des ans l’Etablissement Interdépartemental de la démoustication (EID). Un organisme interdépartemental car rejoint par 4 autres départements : la Gironde, la Vendée, la Loire Atlantique et le Morbihan. Mais cette entente cordiale est en train d’imploser.

L’arrivée du moustique tigre sur des territoires où il ne se trouvait pas il y a encore un an change la donne en grande partie. En Charente-Maritime, il est arrivé cet été, a annoncé la conseillère départementale Dominique Rabelle (canton de l’île d’Oléron), lors de la session de fin d’année du Département. « Les premiers foyers avérés ont été détectés à Saintes et à Nieul-les-Saintes et ont demandé de gros moyens », a expliqué celle qui est aussi présidente de l'EID. Plutôt habitué à la démoustication des  moustiques locaux, concentrés dans les zones marécageuses, l’EID se retrouve bouleversé dans son organisation et surtout, les nouvelles actions à mener contre la version Tigre de l’insecte demande des moyens financiers plus conséquents. « La lutte contre cet animal diurne, nuisant et urbain nécessite de faire du porte à porte pour démoustiquer les habitations une par une, contrairement à son cousin local qui reste dans les zones de marécages », explique Dominique Rabelle. « Sa récente implantation sur nos territoires a complètement bouleversé l’équilibre budgétaire des Départements. Ces derniers ne sont plus en capacité de fournir des moyens opérationnels », poursuit l’élue, rappelant que la démoustication est un service public « non compensé par l’Etat ». Le coût de la campagne de Saintes aurait notamment provoqué de vives discussions entre les différents représentants de Départements.

Un cumul de contraintes financières, administratives et législatives

Mais le manque de moyens n’est pas le seul problème : « La loi Notre (Nouvelle organisation territoriale de la République, NDLR) a entraîné une nouvelle organisation territoriale. Aujourd’hui, l’EID repose sur trois Régions, trois Agences régionales de santé (ARS) et trois Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Ça pose de gros problèmes d’organisation ». Et ce n’est pas fini : « Un projet de décret modifie complètement la gouvernance de la lutte contre le moustique Tigre, en prévoyant de la confier à l’Agence régionale de santé (ARS) à compter du 1er janvier 2020 », explique Dominique Rabelle. La lutte pourrait donc être déléguée à des organismes privés. Face aux cumuls de contraintes, la Vendée et la Loire Atlantique ont décidé de jeter l’éponge. Ils quitteront l’EID en 2019 pour confier la lutte à d’autres organismes.

De son côté, la Charente-Maritime ne compte ni laisser la main, ni se séparer de ses 17 agents de terrain dévolus à la démoustication. Reste à trouver un moyen de continuer la lutte. « Nous discuterons en 2019 de savoir si nous faisons un syndicat mixte avec la Gironde et Bordeaux Métropole, ou bien si nous étudions une autre opportunité », indique Dominique Rabelle.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : James Guathany, CDC

Partager sur Facebook
Vu par vous
7914
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !