Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Musée des tumulus de Bougon : Félix va vous faire aimer les mammouths

26/03/2019 | Félix, le mammouth va être l'une des attractions phares de l'exposition proposée par le musée des tumulus de Bougon intitulée "Au temps des mammouth"

1

Le musée des Tumulus de Bougon (Deux-Sèvres) accueille un invité très imposant. Il mesure plus de trois mètres de haut et sera l’une des pièces maîtresses de la prochaine exposition qui s’intitule « Au Temps des mammouths ». Vous l’aurez compris, Félix est un mammouth laineux qui vivait il y a plus de 20 000 ans. Rencontre avec son créateur, un taxidermiste retraité du muséum d’histoire naturelle de Paris. Il est spécialement venu à Bougon pour orchestrer l’installation minutieuse de son mammouth. Le pachyderme sera à découvrir du vendredi 5 avril jusqu’au dimanche 3 novembre.

Il s’appelle Félix. Il a plutôt un nom de félin. Mais il est bien plus vieux, et surtout bien plus imposant. Félix est un mammouth, il vient d’élire domicile jusqu’au 4 novembre prochain au musée des Tumulus de Bougon dans les Deux-Sèvres. Cet ancêtre des éléphants a été conçu en 2003 par Jack Thiney, un taxidermiste spécialisé en reconstitution des grands spécimens, pour une exposition « Au Temps des mammouths » au muséum d’histoire naturelle de Paris. « Il aurait dû rejoindre la galerie paléontologie du muséum, explique le père du mammouth. Il est finalement resté comme pièce d’appel de l’exposition ». Ce mastodonte a donc fait le tour de France et même du monde.

Jack Thiney, taxidermiste, a bénéficié du renfort des agents du département des Deux-Sèvres pour assembler son mammouth

L’assemblage est méthodique. Les pièces doivent s’emboîter au millimètre près. Alors que le tronc du pachyderme est soutenu par les poutres du bâtiment, dessous, six personnes, dont le taxidermiste et des agents territoriaux du département des Deux-Sèvres, positionnent méticuleusement les pattes. La reproduction de ce mammouth mâle adulte pèse tout de même plus de 500 kg et culmine à plus de trois mètres quarante de haut. Il faudra à peine plus de deux heures pour assembler Ies neuf pièces qui composent Félix. Jack Thiney mène l’exercice à la baguette. « C’est le treizième montage depuis 2003. J’ai avalé les plans. Personne ne peut le faire à ma place. », dit-il avec humour. 

Un mammouth conçu avec précision

Jack Thiney est un ancien taxidermiste spécialisé en reconstitution des grands spécimens du muséum d’histoire naturelle de Paris. Aujourd’hui, retraité, il reste donc encore actif. « On m’invite à suivre Félix partout où il se rend. Je suis son cornac (NDLR celui qui soigne et conduit un éléphant) ». Et bien plus qu’un soigneur, il est surtout son concepteur. Il a fallu entre 4 et 6 mois au taxidermiste pour réaliser ce mammouth laineux mâle adulte. « J’ai pris pour base un squelette exposé au musée royal de Bruxelles. » Le corps est sculpté en résine époxy, l’ossature est faite de tubes carrés métalliques. Le volume est réalisé grâce à du polystyrène spécial. Quant aux défenses, il s’est inspiré de celles qui étaient exposés à la galerie paléontologie du muséum d’histoire naturelle de Paris. Elles mesurent tout de même deux mètres quatre-vingts de long. Jack Thiney a également bénéficié des connaissances scientifiques de spécialistes de renom. Félix est la plus grande reproduction de mammouth de France. « J’ai essayé de faire attention à l’aspect scientifique. J’ai fait superviser la maquette par Pascal Tassy, un  spécialiste de l’espèce. Au moment où je fabriquais Félix j’ai eu de la chance. Un colloque mondial sur les éléphants était organisé, j’ai pu présenter mon travail à trois professionnels ». Ces derniers lui ont fait opérer quelques changements notamment sur la taille des oreilles qui étaient trop grosses. Enfin, la spécificité du mammouth reste ses poils laineux. « La fourrure est synthétique. Elle a été conçue sur mesure aux États-Unis. Il s’agit d’un mélange de feutre, de jarres de trente centimètres et de poils à la fois noirs, bruns et blancs. Cela donne de la profondeur et du réalisme », explique le taxidermiste. 

Dans sa carrière professionnelle, Jack Thiney a naturalisé des girafes, des guépards, des tigres, des hippopotames, des dromadaires et des éléphants. D’ailleurs, la réalisation qui l’a le plus marqué est celle de l’éléphant d’Asie, Siam, à la fin des années 1990. Il était né en 1946 en Inde et avait rejoint le zoo de Vincennes en 1964. Un éléphant imposant de six tonnes. « J’avais une lourde responsabilité, se souvient-il. Par rapport au mammouth, c’est un animal que les gens connaissaient. Il fallait respecter sa personnalité. » Aujourd’hui, Siam est toujours présent au muséum d’histoire naturelle de Paris.  Le taxidermiste a réalisé également un deuxième mammouth plus petit. « J’ai participé à la conception de celui exposé à la grotte Chauvet », précise-t-il avec passion.

A gauche, Jack Thiney, le taxidermiste qui a conçu Félix et à droite Elaine Lacroix, directrice du musée des tumulus de Bougon

Retour "Au temps des mammouths"

Après deux heures de montage, il tient tout seul. La directrice du musée des Tumulus de Bougon, Elaine Lacroix, y met également du sien. « Je passe un coup de peigne », s’exclame-t-elle toute guillerette en peignant à l’aide d’un balai les poils du mammouth laineux. Cela faisait quinze ans qu’elle rêvait d’accueillir l’exposition « Au Temps des mammouths ». La directrice l’avait découverte au muséum d’histoire naturelle de Paris. « J’en rêvais de Félix. Le muséum d’histoire naturelle de Paris cherchait à le vendre car il prend de la place et l’exposition circule de moins en moins. Il y a trois ans, ils m’ont demandé si nous pouvions le garder. Nous l’avons stocké dans un grand local au département des Deux-Sèvres. » Félix avait revu le jour pendant quelques mois au musée de la préhistoire des Eyzies (en Dordogne). Durant huit mois, il élira domicile dans les Deux-Sèvres au musée des Tumulus de Bougon. Elaine Lacroix ne doute pas qu’il attirera les foules. « Je vous dis que Félix va faire parler de lui. Ce sera la figure de proue de l’exposition ». Elle est encore en pleine installation. Il a fallu trois camions de dix-neuf tonnes pour amener toutes les pièces. Parmi elles, 279 ossements de mammouths qui forment la hutte de Myzin. « Les équipes du musée ont adapté l’exposition et dressent les vitrines dans lesquelles il y aura des défenses prêtées par des collections particuliers, il y a aussi des os et des molaires », précise la directrice. L’environnement des mammouths sera abordé à l’aide de panneaux, des modules, des films et de jeux interactifs. « On a gardé les concepts de la première exposition à Paris ». Celle du musée des Tumulus de Bougon se déroule du 5 avril au dimanche 3 novembre 2019. L’occasion pour tous de découvrir ce pachyderme qui vivait il y a 20 000 ans. 

Ce sera aussi la dernière sortie pour Félix qui a trouvé un nouveau lieu d’accueil. Après avoir parcouru le monde (il est allé avec l’exposition en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Nouvelle-Calédonie), il reviendra en Dordogne, au musée de la préhistoire des Eyzies qui l’a finalement acheté. 

Exposition "Au Temps des mammouth" à découvrir du 5 avril au 3 novembre au musée des Tumulus de Bougon. Plus d'informations : tumulus-de-bougon.fr 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7410
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !