Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Niort : salle comble pour la présentation du rapport d’AcclimaTerra sur le changement climatique en Nouvelle-Aquitaine

08/12/2018 | Trois membres du comité scientifique régional sur le changement climatique, AcclimaTerra, ont présenté à Niort le rapport "Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine".

Trois scientifiques ont présenté le rapport d'AcclimaTerra sur les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine

Le salon d’honneur de la mairie de Niort est plein à craquer pour une cause qui nous implique tous : l’avenir de notre planète, le changement climatique, l’écologie au sens large du terme. Ce jeudi soir, était présenté le deuxième rapport mené par AcclimaTerra, (un comité scientifique régional sur le changement climatique) intitulé “Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires”. Ce texte a été rédigé par plus de 370 chercheurs et revient sur l’impact du changement climatique sur l’ensemble du territoire de la région . Des questions qui suscitent l’intérêt du grand public.

AcclimaTerra, un nom qui désigne un comité scientifique qui travaille sur les conséquences du réchauffement climatique en Nouvelle-Aquitaine. Cette année, ils ont rédigé un rapport de 500 pages et une synthèse d’une centaine de pages qui collectent des données sur le climat, reviennent sur l’impact du dérèglement climatique sur l’ensemble de ce vaste territoire et dans de multiples domaines que ce soit l’agriculture, le droit, l’eau, l’énergie, la géologie ou encore la santé. Selon Yohana Cabaret, chargée de mission à AcclimaTerra, « ce rapport dresse un constat et énumère des pistes de travail. Il faut que les Néo-Aquitains s’adaptent à ce changement climatique et que les élus travaillent sur des mesures d’adaptation. » C’est ce qu’essaie de faire AcclimaTerra en organisant des soirées de sensibilisation auprès du grand public comme c’était le cas, ce jeudi 6 décembre à la mairie de Niort.

Une démarche néo-aquitaine scientifique
Trois scientifiques, qui ont participé à la rédaction de ce rapport, ont expliqué leur démarche . Ils ont travaillé sur des documents déjà existants qui permettent de constater ce changement climatique. Selon eux, la Nouvelle-Aquitaine doit s’adapter. « C’est important que les chercheurs contribuent à ce genre de rapport », souligne Bernard Legube, professeur émérite de l'université de Poitiers. Il a coordonné, un chapitre sur la qualité de l’eau dans les milieux. Mais il est également revenu sur la température moyenne. En France depuis 1900, la moyenne de la température a pris 1,2° (chiffre de 2015). Sur la Nouvelle-Aquitaine, entre 1960 et 2015, elle a augmenté de 1,4°. « Ces changements climatiques ont un effet sur les milieux naturels et les ressources, rappelle-t-il. À quoi pouvons-nous nous attendre, s’ils continuent d’empirer comme ça ? Il y aura un effet sur l’hydrologie, les cycles seront perturbés, le débit des rivières, des fleuves, la consommation et la demande d’eau potable vont augmenter. » Il nous indique que certaines rivières de Nouvelle-Aquitaine vont perdre 20 à 30% de débit : la température de l’eau va augmenter. « Il y aura forcément des conséquence sur la disponibilité et la qualité de l’eau. Il faudra alors une solidarité entre ruraux et urbains. Il faut protéger les ressources et mieux traiter les eaux usées. » Selon le professeur émérite, les solutions ne sont pas encore toutes connues. Il va falloir s’adapter au changement climatique et préconiser une économie d’eau. Mais pour cela il y aura des innovations et des alternatives qui seront trouvées par les chercheurs.

Un moment d'échanges et de questions avec le public.

Quelle transition écologique ?
Autre thématique mise en avant à Niort : la transition écologique et énergétique du territoire de la Nouvelle-Aquitaine C’est Mohamed Taabni (université de Poitiers, laboratoire Ruralités) qui en a parlé. Les ressources naturelles risquent de réduire et seront sources de tension. Il a rappelé que le plan climat au niveau national était en cours de révision. Sur le plan régional, un diagnostic met en relief les points noirs et les points positifs. Il faut s’adapter aux spécificités des espaces locaux. « L’aspect adaptation prend en compte la vulnérabilité des territoires, explique le maître de conférences en géographie. Cela passe par un changement du comportement des citoyens avec les ressources à portée de main, en favorisant notamment le circuit court. » Bien évidemment, il a fait référence au rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) publié en octobre dernier. « Je pense que la région Nouvelle-Aquitaine doit prendre la mesure et doit avoir le souci de s’approprier les problématiques climatiques. Il faut qu’on s’approche du scénario vertueux du GIEC sans que ce soit vécu comme une contrainte et du punitif par la population ».

Végétaliser les zones urbaines
Enfin le dernier point évoqué aborde les enjeux climatiques dans le bâti et dans les milieux urbains par Francis Allard (université de La Rochelle, laboratoire LaSIE). Comme l’enseignant-chercheur l’a rappelé, la population mondiale a basculé dans l’urbanisation. 76% des Européens vivent en ville. Ce phénomène a sans doute entraîné l’élévation du niveau de la température en ville. Parfois il y a 10° en plus en ville l’été par rapport à la périphérie, avec la formation d’îlots de chaleur qui ont des effets indirects sur la santé, sur le rejet d’ozone, sur la demande électrique, la consommation énergétique. Francis Allard a pris l’exemple des systèmes de climatisation, qui en plus, réchauffent l’atmosphère en rejetant de l’air chaud. Les solutions proposées sont logiques. « Il faut, je pense, réhabiliter le parc de bâtiments existants. Il est impossible, si on ne réhabilite pas 3% du parc d’ici 2050, que l’on respecte le facteur 4 (NDLR : l’objectif de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre entre le niveau de 1990 et celui de 2050). L’État serait en plus bénéficiaire de cet investissement avec la diminution des dépenses de santé. » L’enseignant-chercheur préconise une végétalisation de l’espace urbain, le traitement des surfaces urbaines avec des revêtements spéciaux contre les infrarouges (comme c’est déjà le cas en Californie). Il faut selon lui aussi développer l’autoconsommation et l’énergie renouvelable et enfin limiter l’étalement urbain pour éviter les mobilités. Cette soirée s’est conclue par un moment d’échanges où l’inquiétude pour le climat s’est clairement révélée .

« Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires ». avec AcclimaTerra sera présente le 14 décembre prochain à l’auditorium de la médiathèque de Tulle, le 17 décembre à la mairie de Guéret et enfin le 18 décembre à la Filature de l’Isle à Périgueux.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6454
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !