Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée, samedi 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Mme Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des T

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | « Nous sommes à la genèse du réchauffement de notre planète » Hervé Le Treut

21/01/2019 | « Comment adapter l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine au changement climatique ? » tel était le thème du colloque régional organisé le 17 janvier au Conseil régional…

Hervé Le Treut

Le 17 janvier, la chambre régionale d’agriculture, la Région Nouvelle-Aquitaine et le comité scientifique régional Acclima Terra ont invité les acteurs du territoire à une journée d’échanges pour sensibiliser aux conséquences présentes et à venir sur changement climatique et réussir la transition agricole. En introduction à ce temps de réflexion, Hervé Le Treut, président d’Acclima Terra s’est exprimé sur la nécessité aujourd’hui d’atténuer les effets du changement climatique mais également de s’y adapter…

« Il faut voir le problème du climat comme une rupture d’équilibre ! » C’est en ces termes qu’Hervé Le Treut, président d’AcclimaTerra, directeur de l’IPSL, professeur à la Sorbonne Université ainsi qu’à Polytechnique, a débuté son allocution pour caractériser le changement climatique. « En effet, les gaz à effet de serre sont si nombreux que des difficultés de stockage apparaissent dans l’atmosphère. Cette situation crée un déséquilibre alors que pendant plus de 10 000 ans, le climat était très stable ! D’où le réchauffement climatique dont nous sommes à la genèse ! » Le travail des experts doit donc s’orienter aujourd’hui vers l’adaptation de nos territoires. AcclimaTerra pour mieux s’adapter au changement climatique Sur la demande du Conseil régional, un comité d’experts a été constitué sous le nom d’AcclimaTerra pour élaborer une étude minutieuse sur le changement climatique dans notre région baptisée « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine pour agir dans les territoires ». Ce rapport apporte une large quantité d’informations très diverses et pointe du doigt les enjeux territoriaux afin d’accompagner au mieux les prises de décisions des responsables locaux. « Avec cet outil nous souhaitions donner un sens fort à cette adaptation en comprenant les conséquences de ce changement climatique sur nos territoires », souligne le scientifique. Ainsi, il délivre des préconisations pour anticiper et s’adapter au changement climatique au cas par cas selon les territoires. « Ce rapport fait été des connaissances des scientifiques que nous avons mis en forme. » Ainsi, plus de 400 professionnels ont participé à l’élaboration de ce document « ce qui prouve un fort attachement à notre Région ». La pluridisciplinarité du réchauffement climatique La notion clé qui sert de support à ce rapport est le concept de risque. « Il faut bien avoir conscience que nous ne pouvons pas tout prévoir ! D’où l’étude des vulnérabilités de notre système ». Aussi, ce document s’est voulu didactique. « Le changement climatique est une notion pluridisciplinaire. C’est pour cette raison bien précise que nous avons fait intervenir aussi bien des sociologues, des historiens, des économistes, des géographes, etc… pour apporter d’une manière pédagogique des données précises de l’impact du réchauffement climatique et des préconisations à suivre dans leur discipline. » Des réflexions encore à pousser…Hervé Le Treut a conclu son allocation en rappelant que des recherches étaient encore à mener. « Par exemple concernant les sécheresses persistantes, quelles en sont les conséquences ? Et sont-elles les mêmes à chaque fois ? » Aussi, les réflexions sont à pousser sur les corrélations entre changement climatique et filière locale. Bref, aujourd’hui Hervé Le Treut invite à une réflexion collective sur les atténuations et les adaptations en matière de réchauffement climatique. Mais espère vivement qu’un troisième rapport AcclimaTerra ne verra pas le jour d’ici quelques années… Conférences et tables rondes pour aider à l’adaptation Face aux enjeux et risques liés au changement climatique, l’agriculture doit donc faire évoluer ses pratiques et méthodes. Pour l’aider dans cette mutation, deux conférences se sont tenues à l’issue de cette introduction de Hervé Le Treut. La première portait sur « l’Agriculture face au changement climatique : quels enjeux en Nouvelle-Aquitaine ? ». Là, Nathalie Ollat, ingénieur de recherche à l’INRA a donné l’état des lieux d’AcclimaTerra et Bernard Layre de la Chambre d’agriculture NA a précisé les travaux menés dans ce sens par ORACLE et ClimAgri. La seconde portait sur « Eau et changements climatiques : quels enjeux pour l’agriculture ? » Alain Dupuy, hydrogéologue et directeur de l’ENSEGID-IPB, l’Ecole nationale supérieure en environnement géoressources et ingénierie du développement durable de l’Institut Polytechnique de Bordeaux a coordonné la partie du rapport AcclimaTerra consacrée à la « disponibilité de l’eau ». Au cours de ce chapitre, ce dernier a précisé que « pour anticiper les changements climatiques, il était indispensable de privilégier une gestion territoriale de l’eau à une gestion sectorielle de l’eau, d’utiliser le débit durable d’exploitation comme règle de gestion des aquifères ou encore de considérer la ressource en eau comme finie et unique intégrant les interdépendances eaux superficielles / souterraines, territoriales et temporelles ». Au cours de l’après-midi, des tables rondes sur « Quelles actions pour s’adapter au changement climatique dans les filières ? » ont été proposées. Ainsi, des témoignages d’actions concrètes innovantes ont été présentés en grandes cultures, en viticulture / arboriculture / maraîchage et en élevage.
Le rapport « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine pour agir dans les territoires » est téléchargeable sur le site acclimaterra.fr. Suivez toute l’actualité d’AcclimaTerra sur les réseaux sociaux : facebook et Twitter – @AcclimaTerra

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
8408
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !