19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Où sont passées les hirondelles ?

22/07/2018 | Sur 502 nids d'hirondelles détruits en Gironde, la LPO Aquitaine a pu compenser la destruction de 121 nids. Pour le reste, elle mise sur la sensibilisation.

1

Elles se font de plus en plus rares. Ces oiseaux migrateurs que l’on aperçoit au printemps et qui annoncent l’arrivée des beaux jours sont en déclin en France depuis quelques années maintenant : depuis dix ans, on compte une diminution de 20% des espèces d’hirondelles de fenêtre et jusqu’à 38% pour les hirondelles rustiques. Ce déclin s’explique par la raréfaction des sites de nidification, la destruction volontaire, la suppression des haies ou encore le traitement aux pesticides. Le groupe Nichoirs de la LPO Aquitaine (Ligue de protection des oiseaux) tente de sensibiliser le public pour sauver les hirondelles de la région.

C’est un triste bilan que vient de dresser le groupe Nichoirs sur le déclin des hirondelles dans notre territoire. Si l’hirondelle de fenêtre a bénéficié des efforts de nidification ces dernières années avec un niveau d’effectif stable, on ne peut pas en dire autant de l’hirondelle rustique. En effet, le taux d’occupation des nids en 2017 est tombé à 18%, avec une mortalité importante des oisillons au nid, tirant la sonnette d’alarme de la LPO Aquitaine. La Ligue de protection des oiseaux suit depuis douze ans plus de 2 010 nids répartis sur 707 sites différents de la région. C’est une lutte au quotidien qu’elle mène pour empêcher la disparition de ces oiseaux migrateurs, importants pour la biodiversité, en Gironde et bien au-delà. 121 nids suivis qui ont été détruits en Gironde ont pu bénéficier d’une compensation par les bénévoles, notamment grâce à l’installation de nombreux nichoirs. Mais 381 nids détruits n’ont bénéficié d’aucun remplacement. Au total ce sont 502 nids qui ont été détruits, expliquant en grande partie la réduction du nombre d’hirondelles sur le territoire.

Moins de lieux propices à la nidification

D’abord, la raréfaction des nids s’explique par l’évolution moderne des habitations et les travaux d’urbanisations, moins propices pour la fabrication de nids de boue. Les travaux de peinture ou de ravalement des façades empêchent les hirondelles de fenêtre de s’installer sous les toits. Les hirondelles rustiques elles, aiment s’installer dans les granges, les garages ou étables. Mais ces bâtiments se font de plus en plus rares et sont parfois condamnés par les propriétaires. Surtout, c’est la destruction volontaire de nids qui est pointée du doigt par la LPO. Cette destruction est pourtant sanctionnée par la loi du 10 juillet 1976 du Code de l’environnement. L’utilisation de pesticides contaminants leur nourriture et la suppression des haies sur les parcelles agricoles (véritable source d’insectes et de nourriture) viennent s’ajouter à la liste des effets négatifs au développement des hirondelles.

  Hirondelle

Agir contre leur disparition

Alors, le groupe Nichoirs de la LPO tente d’agir, notamment en renforçant la surveillance de ses nids et en mettant en place des actions de sensibilisation du grand public. Des bénévoles et des salariés se relaient dans les écoles pour informer et éduquer les plus jeunes au maintien de cette espèce protégée. Rappelons que les hirondelles sont notamment très utiles pour réguler le flux de moustiques. Elles en consomment une grande quantité, ce qui réduit la prolifération.  Lors de travaux de construction ou de rénovation de bâtiments, la LPO propose de se rendre sur place pour conseiller les constructeurs et favoriser l’intégration de nichoirs aux nouveaux édifices. Installer des points d’eaux, des nichoirs artificiels dans les arbres ou limiter l’utilisation de pesticides font aussi parti des recommandations de la LPO. Enfin, certains parcs de la région sont classés « refuges LPO », pour protéger la biodiversité de proximité. C’est en misant sur la sensibilisation de la population et en compensant la destruction des nids que le groupe Nichoirs mène sa bataille pour contrer le déclin des hirondelles.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : LPO

Partager sur Facebook
Vu par vous
15186
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Quelques 750 étudiants et personnels ont été sensibilisés Environnement | 16/05/2022

L’Université de Limoges pionnière pour déployer la fresque du climat

La centrale énergie déchets de Limoges Métropole Environnement | 14/04/2022

Haute-Vienne : La centrale énergie déchets de Limoges Métropole vit-elle ses dernières années ?

Vue sur la Saligue aux oiseaux de Biron-Castétis (64) depuis le poste d'observation ornithologique Environnement | 07/04/2022

Les lignes électriques n'embêteront plus les migrateurs de la Saligue aux oiseaux

Béarnaises en estive Environnement | 28/03/2022

Découvrir autrement les paysages et la biodiversité en Pyrénées-Atlantiques

Le site expérimental Siclex à Lusignan (86) Environnement | 14/03/2022

INRAE : comment adapter l’agriculture au manque d’eau

Guillame Choisy, Alain Rousset et Etienne Guyot ont présenté le SDAGE  du Bassin Adour Garonne pour2022-2026 Environnement | 11/03/2022

Bassin Adour Garonne : "une montée en puissance sur la gestion qualitative et quantitative de l'eau"

Yves Salaun Environnement | 07/03/2022

« Sad Sand », un regard sur l’érosion du littoral, une décennie après Xynthia

Les élèves de 6ème du collège Les Eyquems de Mérignac unissent leurs forces pour résoudre les énigmes de l'escarpé game Héros H20 Environnement | 04/03/2022

Eau : Un escape game pour sensibiliser les plus jeunes

Le premier TER Hybride français pourrait transporter des voyageurs dès 2023 Environnement | 18/02/2022

Nouvelle-Aquitaine : Les premiers TER hybrides pourraient circuler dès 2023

Pour l'agriculteur Arnaud Laurent (à gauche) l’opération est très intéressante au niveau financier et pour l’apport environnemental. Environnement | 15/02/2022

Haute-Vienne : Cinq kilomètres de haies à planter chez neuf agriculteurs

Aurélien Sebton, co-fondateur de Koncilio, et le climatologue Hervé Le Treut Environnement | 11/02/2022

Climat : une entreprise bordelaise veut sensibiliser les élus locaux à l'urgence

Fabrice Amedeo observe des microplastiques dans les laboratoires de l'université de Bordeaux Environnement | 08/02/2022

Bordeaux : le skipper Fabrice Amedeo collabore avec les chercheurs de l’université

Hubert Lassus-Pigat, président du CLAB et spécialiste de l'ethnobotanique connaît tous les secret de l'étrange et parfois compexe relation entre l'homme et la nature Environnement | 03/02/2022

Au Conservatoire des légumes anciens du Béarn les projets fleurissent !

Archive : Analyse d'un échantillon dans le laboratoire bordelais Aquitaine Microbiologie dans le cadre d'Aqui-Litt Environnement | 27/01/2022

Une étude inédite croise le risque infectieux du milieu marin et celui des humains

Bernard Vauriac, président du Parc, Germinal Peiro, président d'Epidor et Michel Andrieux, président du syndicat de rivières Environnement | 21/01/2022

Mieux appréhender la gestion des milieux aquatiques de la rivière Haute-Dronne