Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Le Jardin botanique de Bordeaux Bastide à l'heure d'été

23/08/2018 | Un espace bucolique qui incite à la rêverie

Une vocation pédagogique

Ouvert au public en 2003, le Jardin botanique situé sur la rive droite s’étend sur six hectares, serres et salles d’exposition comprises. Il attire, d’année en année, de plus en plus de visiteurs (41 853 entrées au mois de juillet).

Il faut avoir une âme d’explorateur et être avant tout ami(e) de la nature pour prendre du plaisir à chaque nouvelle visite du Jardin botanique de Bordeaux Bastide. S’y rendre à différentes heures de la journée afin d’en apprécier les différences de luminosité et de couleurs, l’harmonie du lieu qui s’en dégage, son esthétique. Un espace bucolique qui incite aussi à la rêverie et réveille l’inspiration qui sommeille en chacun de nous.

 Une vocation pédagogique

Selon Laurent De-Rul, responsable de l’accueil au Jardin botanique, on a comptabilisé pour le mois de juillet 41 853 entrées (40 718 au Jardin botanique et 1135 à la Cité botanique) dont de nombreux visiteurs venus d’Amérique du Nord, du Canada ou de pays européens.
La vocation du Jardin botanique est d’abord pédagogique, destinée à un public urbain. On y découvre le monde des plantes, la biodiversité mais aussi la nécessité absolue d’une gestion durable de richesses parfois insoupçonnées. Toutes les générations s’y côtoient. On parcourt les allées en famille ou entre ami(e)s, à pied ou à vélo.
Le milieu de matinée semble propre à la flânerie : « A cette heure-ci, c’est délicieux. On a le silence, le calme et une magnifique lumière » commente, admirative, Darie, venue des Bouches-du-Rhône.

Dans l’espace dédié à la culture, on aborde les dynamiques qui peuvent s’établir entre plantes et « légumes associés ». Saviez-vous que la croissance du persil est favorisée par la présence de la tomate, qui lui évite ainsi des maladies ? Cette dernière éloignerait aussi la teigne du poireau, un petit parasite tandis que l’œillet d'Inde planté à ses pieds la maintient en bonne forme, à l’abri des pucerons.

Des vertus insoupçonnéesEn ce qui concerne les bienfaits des plantes pour notre santé, la roquette aux feuilles à la saveur piquante, riche en vitamine C aurait des vertus antiasthéniques (anti-fatigue) alors que la laitue favoriserait la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Du côté des plantes aromatiques et des condiments, la signalétique nous apprend que l’estragon aurait été introduit en Europe lors des invasions mongoles du Ve ou VIe siècle. Il était censé soigner les morsures de serpent. Quant au thym utilisé par les Egyptiens lors de l’embaumement, son nom attribué par les Grecs signifiait courage. Il est censé faciliter la digestion. Le raifort, une racine cultivée en Orient depuis 3000 ans au goût piquant ne fut importée qu’au Xe siècle en Occident.

En traversant le jardin botanique, le visiteur fait aussi connaissance avec les différents écosystèmes aquitains. Onze paysages naturels de la région y sont reconstitués et soulignent les interactions entre les végétaux, le sol et le sous-sol.

Le lotus d’Orient, vedette de la partie aquatique du jardin, très apprécié en médecine chinoise, en gastronomie et en cosmétique est une plante dont les feuilles sont hydrofuges. Imperméables, elles refoulent l’eau qui ruisselle sur elles en gouttelettes. Faire le test est d’ailleurs très amusant.

Le charme des orchidées

Une visite des serres situées en face de l’entrée (esplanade Linné) du Jardin botanique permet au visiteur d’appréhender la dynamique des paysages de type méditerranéen et l’adaptabilité des végétaux qui les composent face aux contraintes de leur milieu. Sans oublier les plantes carnivores (tropicales ou indigènes) en fin de parcours. La botanique est avant tout une science d’observation.

Des expositions temporaires sont organisées à la Cité botanique (serres et salles d’exposition). Florilège propose jusqu’au 2 septembre un voyage parmi les ouvrages anciens de botanique. Et du 28 au 30 septembre prochain, les visiteurs pourront succomber au charme des orchidées ! Début décembre, cela sera au tour de l’exposition Photo-phylles, liée à la nature et à l’ethnobotanique de dévoiler ses plus beaux clichés.


Horaires d’été du Jardin botanique : 8h-20h. Serres et salles d’exposition : 11h-18h sauf lundi et jours fériés.

05 56 52 18 77

Esplanade Linné

http://jardin-botanique-bordeaux.fr/

Bus 24 et tram arrêt Jardin botanique

 

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
10592
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !