Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/12/20 | Lutter pour l’Inclusion et le Respect par l’Ecriture

    Lire

    Lutter pour l’Inclusion et le Respect par l’Ecriture (LIRE) à Limoges accompagne les personnes en situation d’illettrisme et propose un accompagnement global des publics de manière individualisée. Elle vise aussi à lever les freins à l’apprentissage et à rendre les publics autonomes dans leurs actes de la vie quotidienne. Afin de pouvoir accompagner 15 personnes en situation d’illettrisme, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de leur attribuer une aide de 50 000 euros.

  • 02/12/20 | Virginie Laval prend la tête de l'Université de Poitiers

    Lire

    Après 19 ans à l'Université de Poitiers, Virginie Laval a été élue Présidente de l'établissement le 30 novembre. D'abord Maîtresse de conférences, puis professeur des universités en psychologie du développement et vice-doyenne, Virginie Laval a, entre autres, créé la spécialité de master « Trouble de la cognition et du langage : Psychologie du développement et Neuropsychologie » en 2008.

  • 02/12/20 | Le soutien du Lot-et-Garonne à l'installation agricole

    Lire

    Le département de Lot-et-Garonne, pour tout agriculteur de moins de 50 ans qui s'installe pour la première fois à titre principal et dont l'installation à moins de cinq ans, verse une aide forfaitaire de 6 000 € à l'installation, portée à 8 000 € pour un agriculteur qui s'installe en agriculture biologique ou qui mène une exploitation en apiculture. Selon ce régime d’aides 36 dossiers sont éligibles: 28 bénéficiaires installés en agriculture conventionnelle, 8 bénéficiaires installés en agriculture biologique.

  • 01/12/20 | Irrigation : les interdictions de prélèvement se prolongent avec l'automne

    Lire

    C'est presque exceptionnel pour la saison. La ressource en eau et notamment les nappes souterraines étant à la baisse, le préfet de Charente-Maritime a interdit jusqu'au 15 janvier 2021 les prélèvements d’eau en vue du remplissage ou du maintien à niveau des retenues à usage d’irrigation sur le bassin versant de l’Antenne Rouzille, qu'ils soient à partir de forages en nappe souterraine, de cours d’eau, les plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau.

  • 01/12/20 | Gironde : neuf rencontres pour imaginer la société du futur

    Lire

    Le Conseil départemental de la Gironde organise, jusqu'au 18 décembre, la dixième édition des conseils de territoire. Ce cycle de rencontres met la résilience territoriale au cœur des échanges, dont le prochain se déroulera le jeudi 3 décembre à Bordeaux dès 9h. Crise sanitaire oblige, ce conseil de territoire se déroulera en visioconférence en présence de Jean-Luc Gleyze, Président du Département, Christine Bost, 1ère vice-présidente en charge du développement des territoires et Jacques Respaud, conseiller départemental du canton de Bordeaux 5.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Plus de 13 millions d’euros de travaux pour moderniser le centre de recyclage de Limoges Métropole

03/07/2020 |

Les élus de Limoges Métropole visitant le centre de recyclage

Situé à Beaune-les-Mines, le centre de recyclage de l’agglomération de Limoges a fait l’objet d’importants travaux d’extension et de modernisation chiffrés à plus de 13 millions d’euros hors taxes afin d’être mis en conformité avec la loi de transition énergétique de 2015. Il est maintenant en capacité de traiter tous les emballages plastiques.

Pots de yaourts, films de bouteilles d’eau, barquettes en plastiques ou encore blisters de médicaments, de nouveaux emballages plastiques sont désormais triés et valorisés par le centre de recyclage de Limoges Métropole. L’extension des consignes de tri, mise en place avec le soutien de Citéo, impliquait de moderniser cet équipement qui avait été mis en service en 1998 par la Ville de Limoges. D’importants travaux ont donc été entrepris depuis un an avec un agrandissement de 1.070 m² du hall de vidage des camions, la création d’un bâtiment de service de 380 m² sur deux niveaux comprenant un atelier de mécanique, des locaux techniques et sociaux, une extension de 554 m² du hall de stockage des balles de matières recyclées et la création d’une réserve incendie de 620 m³. De plus, le process de tri a été remplacé par un nouvel équipement automatisé permettant de monter à une cadence de 10 tonnes par heure en triant tous les papiers et emballages. La capacité de recyclage a ainsi été portée à 24 000 tonnes annuelles contre 16 500 tonnes précédemment afin de répondre aux nouvelles obligations réglementaires en matière d’extension de tri des déchets imposées par la loi de transition énergétique du 17 août 2015 (article 70). La nouvelle loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire est venue renforcer cette exigence. D’ici à 2022, tous les centres de recyclage de l’Hexagone devront être en conformité avec cette extension de tri. « Les onze nouvelles tables de tri facilitent le travail des des valoristes qui finalisent le tri effectué en amont et de manière automatisée par quinze nouvelles machines alors qu’il y en avait seulement quatre avant la modernisation explique Mathieu Jarry, directeur de la propreté à Limoges Métropole, leurs conditions de travail sont ainsi améliorées avec une cadence de gestes bien moins élevée qu’avant et un effectif qui a été maintenu.» L’activité du site représente une cinquantaine d’emplois avec un tiers des postes affectés à des salariés en réinsertion sociale.

Le tri des déchets en progression

Aujourd’hui, près de trente millions de Français peuvent déjà trier tous leurs emballages, ce qui s’est traduit par une augmentation de la collecte de plastiques de deux kilos par an et par habitant auxquels s’ajoutent deux kilos supplémentaires concernant les autres emballages. Un constat national qui devrait se vérifier au niveau local. En effet, si jusqu’à présent, le centre de recyclage recevait les déchets de 375 000 habitants, ce sont aujourd’hui 450 000 habitants qui sont concernés par cette modernisation. Ainsi, dès le 1er septembre, les déchets de 89 communes du nord-ouest de la Creuse collectés par Evolis 23 seront traités à Beaune-les-Mines.

Les emballages collectés de type pots, barquettes, films et sachets plastiques sont très majoritairement recyclés en France et en Europe principalement des industriels de la plasturgie. Après avoir été réduits en paillettes puis en granulés, ils sont valorisés en bouteilles, pots de fleurs, arrosoirs, tuyaux d’assainissement, pulls polaires...

Pour ces travaux d’extension de 13,125 millions, Limoges Métropole a bénéficié du soutien de l’ADEME avec près de 1,5 million, du Département de la Haute-Vienne à hauteur de 1,3 million et de CITEO qui a accordé 940 000 euros.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
8339
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !