18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Pollution : des alertes aux particules fines de plus en plus nombreuses en Aquitaine

19/12/2013 | Plusieurs villes d'Aquitaine viennent de connaître des pics de pollution aux particules fines. Pourquoi ? Comment agir contre ses particules ? Airaq nous répond.

Plusieurs agglomérations de la région sont victimes de pics de pollution aux particules fines. Les dirigeants d'Airaq expliquent pourquoi.

Vous en avez sûrement entendu parler ces dernières semaines. Depuis le mois de novembre, plusieurs villes d'Aquitaine ont dépassé les seuils d'alerte de particules fines présentes dans l'air. Pourquoi Bordeaux, Dax, Pau, Bayonne ou Périgueux sont-elles victimes de cette pollution ? Quels sont les effets de ces particules sur notre santé ? Comment agir contre elles ? Airaq, association chargée de la surveillance de la qualité de l'air dans la région, répond à toutes nos/vos questions.

C'est une pollution qui dément tous les clichés. Non ce n'est pas l'été, quand l'air est chaud, que la pollution aux particules fines est la plus importante. C'est au contraire l'hiver que ces matières aussi petites que toxiques sont les plus présentes dans l'atmosphère, lorsque les masses d'air froid stagnent au dessus des agglomérations. A fortiori en période anticyclonique.

Non le trafic automobile n'est pas le seul responsable de leur émission. En Aquitaine, trois sources majeures d'émission sont à l'origine de cette pollution aux particules. Les véhicules diesel pour un tiers. Les activités agricoles pour un autre tiers et enfin les différents moyens de chauffage au bois. Le fermier qui épand du fumier ou de l'engrais dans son champ, le conducteur qui carbure au gazoil et l'adepte des feux de cheminée sont donc responsables à égalité.

Dans les grandes aglomérations, la part du trafic et du chauffage au bois est prépondérante dans cette pollution. Or, par temps froid, les habitants utilisent davantage leur voiture et leur cheminée ou leur poêle à bois. C'est ce qui explique, en partie, que ces fraîches dernières semaines ont engendré de nombreux dépassements des seuils d'alerte dans la région.

Pourquoi les pics de pollution aux particules fines ont-ils été si nombreux ces derniers temps en Aquitaine ? 

 

Les pics de pollution aux particules fines n'ont jamais été aussi nombreux depuis 2012. Pourtant, chez Airaq, on affirme que les taux mesurés par les 30 stations de la région sont restés stables depuis quinze ans.

L'augmentation du nombre de pics de pollution aux particules fines est principalement dû, selon les dirigeants d'Airaq, à l'abaissement opéré fin 2011 des seuils d'information et seuils d'alerte visant à répondre aux normes européennes. Depuis janvier 2012, le seuil d'information et de recommandations, en matière de particules fines, est ainsi passé de 80 à 50 microgramme/m3. Le seuil d'alerte est lui passé de 125 à 80 microgramme/m3.

"Bordeaux est même parvenue ces dernières années à abaisser son taux de pollution aux particules. Auparavant, la ville était régulièrement en situation de dépassement. Ces trois dernières années, toutes nos stations ont respecté les valeurs réglementaires annuelles de l'Union européenne", se félicite Patrick Bourquin. Le directeur d'Airaq pense que cette amélioration est notamment due au remplacement du parc de bus anciens par la CUB et à restructuration de la circulation dans la ville. Pour autant, des efforts restent à faire car Bordeaux, et d'autres, reste au dessus des moyennes annuelles recommandées par l'Organisation mondiale de la santé qui vient de classer la pollution aux particules comme "cancérogène certain". 

Quels sont les effets des particules fines sur la santé à court et moyen terme ? 



Airaq, qui a lancé le 25 novembre dernier une vaste et inédite campagne de communication sur la question des particules fines, attire l'attention sur la vulnérabilité des sujets les plus fragiles face aux particules. C'est pourquoi, en cas d'alerte, seuil maximal de pollution, l'association conseille aux habitants des zones concernées de limiter leurs déplacements et cela particulièrement pour les jeunes enfants. Pour s'informer en temps réel, Airaq met l'ensemble les données de ses stations à votre disposition sur son site ou directement, sous forme d'alertes, via votre smartphone.

Comment se prémunir au maximum des effets néfastes de ces particules sur la santé et notamment celle des enfants ?

 

Au quotiden, il est possible, en tant que citoyen, d'agir pour limiter ses émissions de particules fines en privilégiant les modes de transport les moins polluants, en coupant le moteur de sa voiture dès que l'on s'arrête, en adoptant une conduite souple et en limitant sa vitesse mais aussi en choisissant un système de chauffage performant. Ainsi, si vous tenez au chauffage au bois, optez pour un matériel labellisé Flamme verte. Et, surtout, ne brûlez pas vos déchets verts. Saviez-vous, en effet, que 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de poussières que 18 000 km parcourus avec une voiture essence...

Est-il possible d'agir à titre individuel pour limiter l'émission de particules fines dans l'air et comment ?


 

Armelle Hervieu
Par Armelle Hervieu

Crédit Photo : Armelle Hervieu Aquipresse

Partager sur Facebook
Vu par vous
1485
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !