Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

19/10/2019 | La secrétaire d'état à la transition écologique a passé une partie de la journée en Dordogne et échangé avec des élus et des citoyens avant de se rendre en Gironde.

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état à la transition écologique a visité vendredi matin la centrale photovoltaïque de Faux, avant de débattre avec une quarantaine de personnes, parmi lesquelles des représentants d'associations anti-éoliens. Elle a tenu à faire passer le message suivant aux élus, aux représentants d'associations, aux citoyens " que nous avons besoin de toutes les énergies renouvelables" pour vaincre contre le réchauffement climatique. L'après midi, elle s'est rendue au château de Monbazillac, ou elle a assisté à la signature du contrat de transition écologique du Bergeracois.

 Village de Faux, au sud de Bergerac, une commune d'un peu plus de 600 habitants. Particularité l'équipe municipale a racheté en 2013 un site de quarantaine d'hectares où il existait un ball trap et un circuit automobile, tous deux fermés depuis plusieurs années. Après avoir entrepris la dépollution du site, est né le projet d'un parc photovolaïque de 16,5 hectares. Mis en service début 2017, la centrale alimente aujourd'hui près de 5000 foyers et surtout comme l'explique le maire Alain Legal: "Elle permet au village de dégager 100 000 euros de revenu annuel en taxes et loyers, soit environ un tiers du budget communal". Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la transition écologique a donc débuté sa visite en Dordogne, par ce parc photovoltaïque où la biodiversité a aussi été préservée, avec notamment la présence d'une espèce rare de papillon. Le maire Alain Legal voudrait créer une maison de la biodiversité sur ce site de 40 hectares, qui est traversé par des chemins de randonnée et faire venir des groupes scolaires ou de randonneurs. La visite de la secrétaire d'Etat s'est poursuivie par un débat citoyen organisé dans  la salle des fêtes du village avec une quarantaine de personnes, des agriculteurs, des représentants d'associations opposés à l'éolien en Dordogne, des élus. Le thème," énergies renouvelables, éolien, méthanisation, solaire, discutons en."  Et le message de la secrétaire d'Etat à la transition énergétique est plutôt clair : Nous avons besoin de toutes les énergies renouvelables. Elle a entendu les arguments de la majeure partie des associations opposées en Dordogne à la construction d'éoliennes : ils sont nombreux, destruction des paysages, manque de vent, nuisances sonores. Beaucoup de représentants associatifs avaient fait le déplacement du Nord de la Dordogne.

La Dordogne, en retard en termes d'énergies renouvelables

La secrétaire d'état a participé à un débat citoyen sur les énergies renouvelables

Le département de la Dordogne est réputé être en retard en matière d'énergies renouvelables : environ 5 % de l'énergie produite localement est verte. Et sans surprise, la filière bois est largement majoritaire, principalement utilisée pour le chauffage, la méthanisation par exemple ne représente que 1,2 %. 

"Aujourd'hui un projet a obtenu son autorisation préfectorale. "Nous avons besoin de toutes les énergies renouvelables, y-compris l'éolien leur a répondu Emmanuelle Wargon, pour réduire la part de nucléaire et abandonner les dernières centrales à charbon."Il n'est pas question d'exclure la construction d'éoliennes en Dordogne. Il y a des exemples de projets avec l'implication de citoyens en Nouvelle-Aquitaine. Il faut peut être davantage expliquer ces projets sur le terrain beaucoup plus en amont en organisant des rencontres." 
Jules Charmoy, agriculteur à saint Aquilin, qui a construit sur son exploitation un méthaniseur, en service depuis quelques mois,   voit actuellement le permis de construire délivré par la préfecture mis en cause par une association d'opposants. Il souhaiterait que les  travaux ayant obtenu l’ensemble des autorisations légales et réglementaires de la part de l’Etat ne puissent être arrêtés et démolis suite à des recours postérieurs, que ce type de projet soit sécurisé sur le plan juridique. Emmanuelle Wargon a aussi été interpellée par le président de la Chambre d'agriculture, Jean-Philippe Granger, favorable au photovoltaïque sur des terres polluées ou improductives, mais qui dit non au développement du photovoltaïque au sol sur les bonnes terres agricoles ; "le photovoltaïque a effectivement vocation à être installé sur des friches au sol, ou sur des toitures, mais il faut protéger les terres agricoles et naturelles" lui a répondu Emmanuelle Wargon.

Transition écologique en Bergeracois

Autour de la démonstration du robot enjambeur dans les vignes de Monbazillac
Dans l'après midi, la secrétaire d'état s'est ensuite rendue à Monbazillac, pour signer le Contrat de transition écologique du Bergeracois. Elle a pu rencontrer les acteurs du contrat de transition écologique en bergeracois avant sa signature. Ce contrat permet d’accompagner et de soutenir la transformation écologique des territoires. Il s’agit d’une co-construction avec les territoires d’une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales. Les projets sont concrets, au service du quotidien des habitants et des salariés, en participant à l’évolution des collectivités locales, des associations et des entreprises. Citons quelques actions : les vignerons de la cave de Monbazillac ont investi pour chercher d'autres solutions que le désherbage et l'épamprage chimique : ils expérimentent le robot enjambeur, surnommé Ted qui permet de réaliser le travail sous le rang afin de favoriser la transition environnementale du vignoble. Autre exemple, un collectif citoyen de Bergerac est en train de créer une série de 13 cartes postales illustrées par un "bon geste à faire pour ma planète". Exemple, aujourd'hui, "je prends mon vélo pour faire mon marché" ou encore "aujourd'hui j'achète en vrac".
La tournée de trois jours en Nouvelle-Aquitaine de la secrétaire d'état, s'est poursuivie vendredi après midi, par la visite d'une exploitation viticole à Saint Avit Saint Nazaire, en Gironde, actuellement en cours de conversion en agriculture biologique. La Ministre devait  ensuite se rendre sur le chantier de rénovation énergétique de la résidence Les Eglantines.

 
What do you want

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
8652
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Didier Chateau | 20/10/2019

"Nous avons besoin de toutes les énergies renouvelables, y-compris l'éolien leur a répondu Emmanuelle Wargon, pour réduire la part de nucléaire et abandonner les dernières centrales à charbon."
On marche sur la tête !
Le nucléaire nous permet de produire une énergie sans CO², et l'éolien demande le soutien de centrales à charbon, gaz ou fuel pour pallier son intermittence !

dominique | 21/10/2019

comment et pourquoi dire encore ces inepties? les centrales à gaz et à charbon sont presque toutes fermées, grâce aux éoliennes et au photovoltaïque, et pas l'inverse. D'ailleurs, si on suit ce raisonnement, il faudrait toujours plus de centrales, c'est ça? Vous pouvez m'indiquer une seule ouverture de centrale à gaz ou à charbon ? Des conneries, et c'est tout. je ne répondrai même pas quant au nucléaire, tellement c'est énorme de bêtise partisane !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !