Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Pourquoi la Gironde s'implique fortement dans la Journée mondiale de l'eau? - Réponse avec Alain Renard, vice-président du Conseil général

21/03/2010 |

Journée mondiale de l'eau

Chaque 22 mars depuis 1993 à l'initiative de l'ONU-Eau, la journée mondiale de l'eau est l'occasion de faire le point de la ressource, des besoins qui restent énormes si l'on considère que 1,1 milliards d'habitants de cette planète n'ont pas accès à l'eau potable et que 2,6 milliards vivent dans un environnement où il n'existe aucun système d'assainissement. Cette année, qui est celle de la biodiversité, l'accent est mis sur la qualité de l'eau, un thème qui sera au coeur des réflexions et travaux engagés par le conseil général de la Gironde. Le plus grand département de France, qui a la chance d'avoir aussi le plus grand estuaire d'Europe, se devait d'être à la pointe de cette actualité. Alain Renard, vice-président du Conseil général, en charge du patrimoine environnemental commun et du tourisme, présente les temps forts de l'engagement de la Gironde en faveur de l'eau et explique, ici, les enjeux de son implication en faveur de cette politique, essentielle à la qualité de la vie et aux activités économiques.

@qui ! -  «L'eau en Gironde... et nous ?» : sous cet intitulé le conseil général de la Gironde adécidé, à l'occasion de la journée de l'eau, de proposer à ses agentsd'assister et de contribuer à une journée d'informations et d'échanges.Pourquoi pareille démarche?
Alain Renard - De très nombreux agents, sont de manière plus ou moins apparente, acteurs concernés par le thème de l'eau, en raison deleurs métiers, leurs missions et leurs pratiques professionnelles.
Lajournée Mondiale de l'Eau 2010 ayant pour thème privilégié la qualité, les interventions seront effectuées par des agents du Conseil Général mettant en oeuvre ses politiques volontaristes, tant en matière de gestion des volumes que de qualité de l'eau.
Mettre en perspective les interdépendances, les convergences d'actions pour atteindre des objectifs précités, constitue le premier axe; le deuxième c'est « en quoi d'autres directions, d'autres services sont concernés » ? Des exemples :
-l'accès à la ressource en eau potable impacte l'urbanisation, le développement économique; il intéresse donc celles et ceux qui mettent en œuvre nos politiques d'aide à la construction de logements sociaux, à la création d'entreprise, à l'implantation de certaines activités,
- la qualité de l'eau, le traitement des eaux usées, les prix sont des thèmes rencontrés par les travailleurs sociaux qui reçoivent nos concitoyens confrontés à l'habitat insalubre, aux difficultés de paiement des factures d'eau etc.
- l'accès aux espaces naturels sensibles, la préservation des milieux aquatiques, la bonne gestion des réseaux hydrauliques sont des enjeux environnementaux qui constituent autant d'atouts importants pour des pratiques de loisirs accessibles aux girondins, qualitatifs pour développer une économie touristique intéressant l'ensemble du territoire girondin.

@! - Le département de la Gironde s'implique fortement au-delà de cettejournée mondiale dans la sensibilisation à la bonne gestion de laressource " eau ". Notamment à travers une semaine de l'eau. Quels enseront les temps forts ?
A.R. - De juin 2008 à juin 2009, le Conseil Général a organisé cinq journées thématiques, s'appuyant sur les de ses Services, celles des structures partenaires dans le conseil et le financement d'actions, en charge des réglementations. Les participants étaient desmaîtres d'ouvrages d'équipements publics et privés associatifs, des structures socio-professionnelles, des activités économiques liées à l'eau, et les acteurs de la préservation de l'Environnement.

 Elaborée sur la base des actes des ces Journées, la Semaine de l'Eau aura, cette année, trois séquences :
- les 28 et 29 juin au Palais des Congrès de BORDEAUX, un colloque bilan des actions entreprises et conduites par le Conseil Général, telle celle, depuis plus de 50 ans, de suivi du niveau des nappes profondes, les concours à l'amélioration qualitative et de la gestion quantitative de l'Eau. L'intervention d'autres collectivités territoriales, des témoignages provenant d'autres Pays, d'Universitaires et scientifiques alimenteront la réflexion sur les stratégies à élaborer et mettre en œuvre, aux différentes échelles.
- les 30 juin, 1er et 2 juillet des journées techniques se tiendront avec la contribution des professionnels de l'eau, à destination des collectivités, maîtres d'ouvrages,prestataires techniques et structures socio-professionnelles
- les 3 et 4 juillet seront consacrés à des journées dites« grand public », organisées par et sur le terrain : visite de chantier, d'installations de distribution d'eau, de traitement, d'espaces naturels, de sites de loisir, présentation de dispositifs individuels et collectifs d'économie d'eau, présentation de mode de jardinage peu consommateur etc.


@! - Avec la dernière tempête la question de l'eau, des zones inondables, aété de nouveau soulevée de façon très vive, en particulier si l'onconsidère l'exposition de la presqu'île d'Ambès ou de l'île Verte. Lanécessité de nouveaux équipements vous paraît-elle indiscutable pourmaintenir les activités?
A.R. - Ce ne sont pas les équipements, en tant que tels, qui donnent les réponses; c'est la politique et les outils de gestion au service desquels ils sont mis à disposition. Ce qui s'est passé lors de cette dernière tempête, amène à aborder conjointement deux volets :
-l'espace, en ce sens que la géographie de prise en compte du risque doit être celle de l'action, périmètre rapproché de survenance etd'impact du phénomène étant différents. A quel niveau de hauteur doit se situer l'ouvrage pour être pertinent? Quel est le périmètre à considérer, quelles modalités de réponse, verticales (digue) et horizontales (aire d'expansion) ?
-le temps, puisque l'inondation correspond à une survenance oubliée, non transmise culturellement aux contemporains, mais est aussi liée à la non prise en compte par ignorance, faiblesse, cupidité, de données objectives qui peuvent conduire aux destructions constatées.
Concernant les îles Estuariennes, les projets d'aménagement, de production, doivent intégrer les espaces susceptibles d'être temporairement submergés, s'assurer du bon écoulement des eaux correspondantes, et ceux qui par des mesures ciblées dans l'espace doivent être « sanctuarisées » pour la présence humaine indispensable.
Est il nécessaire de rappeler que la submersion, depuis toujours, c'est ce qui apporte le limon et la fertilité des terres considérées, participe à la biodiversité du milieu ?

Photo : Dorange

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !