Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

24/09/2019 | Lundi était organisée à Angoulême une première journée de rencontre régionale consacrée aux pollinisateurs. L'occasion de réaliser un état des lieux des projets.

La première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême

En 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine lançait un plan régional en faveur des pollinisateurs, reposant sur quatre grands axes : améliorer les connaissances, préserver les habitats et les ressources, sensibiliser et former les citoyens, construire une exemplarité régionale. La première rencontre régionale consacrée aux pollinisateurs, organisée lundi à Angoulême, a permis de faire un état des lieux au niveau des connaissances et de réaliser un premier bilan des projets mis en oeuvre. La Région et l'agence de biodiversité souhaitent désormais mieux accompagner ces acteurs de la biodiversité.

Les pollinisateurs et la pollinisation jouent un rôle fondamental, avec une contribution écologique et économique indispensable à la nature et à l’homme. Près de 90% des plantes sauvages à fleurs ont besoin de la pollinisation animale pour leur reproduction, de même que 75% des cultures vivrières. Parmi les pollinisateurs, le rôle des insectes est déterminant et pourtant les populations continuent de diminuer de façon alarmante. Face à cette urgence, la Région Nouvelle-Aquitaine a lancé le Plan Pollinisateurs en 2017.
Deux ans après le lancement du plan, le Conseil régional et l'Agence de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine se sont associées pour organiser une journée, tournée sous le signe de l’action. Celle-ci a eu lieu à Angoulême le lundi 23 septembre et a réuni des représentants des collectivités territoriales, des associations, des syndicats mixtes, des experts et chercheurs. L'objectif était de réaliser un premier bilan des projets qui ont été mis en œuvre dans le cadre du plan et de faire un état des lieux des connaissances. "En 2012, il y avait 3444 données d'abeilles en Aquitaine avec la diversité connue sur les cinq départements. Il y a eu des évolutions notables depuis, car des études spécifiques sur certaines réserves naturelles ont été réalisées. Aujourd'hui, nous avons quelque 10 000 données disponibles pour la Nouvelle-Aquitaine, pour les 5 ou 600 espèces présentes, c'est peu. On a des départements où on a peu de connaissances, malgré des travaux récents sur le Parc naturel régional Périgord Limousin", précise Laurent Chabrol du Conservatoire botanique national - Massif Central. 

40 opérations soutenues
« Ce plan d’action, lancé en juin 2017 s’articule autour de quatre grands axes : améliorer les connaissances, maintenir le service pollinisation, transférer les connaissances, et construire l’exemplarité régionale. Il comprend neuf objectifs et dix-sept actions. On a aujourd’hui un certain nombre d’appels à projets qui ont été lancés et certains ont été retenus pour être accompagnés, financièrement. On travaille en transversalité avec d’autres directions régionales Agriculture, recherche, explique Christelle Bouchard de la Région.
Un premier bilan fait apparaître qu’entre novembre 2017 et juillet 2019, 40 opérations sont soutenues, principalement au titre des « pollinisateurs et continuité écologique » et des projets portés par les Parcs. « En terme de bénéficiaires, on s’intéresse aux collectivités, aux associations, aux syndicats, aux organismes de recherche. Les 40 opérations représentent un millieu d’euros d’aides régionales. Pour la majorité, il s’agit de projets mixtes : la moitié porte sur l’implantation sur la restauration de milieux, implantation de haies, mais parallèlement, les opérateurs mènent des actions de formations, de sensibilisation des acteurs. Au final, les opérations répondent à plusieurs objectifs, »  précise Christelle Brochard. La priorité est donnée aux projets ancrés sur le territoire. "Depuis l’année dernière, nous travaillons avec la Région sur cette thèmatique. Le premier volet consiste à la mise à disposition de ressources sur la pollinisation, nous avons créé un site ressources en commun, ce qui contribue au partage des connaissances," intervient Baptiste Regnery de l’agence régionale pour la biodiversité.
Ce site internet permet entre autres de localiser plusieurs initiatives sur le territoire. L'Agence intervient aussi sur l'animation de conférences, de journées comme celle d'Angoulême et la mise en réseau des acteurs. Des rendez-vous de la biodiversité  sur ce thème devraient être organisés l'an prochain, dans les territoires. Le dernier volet des missions de l'Agence, qui doit être développé à l'avenir, est l'accompagnement des acteurs et des porteurs de projets

Des retours d'expériences

Parmi les actions retenues, l'agglomération paloise  (31 communes) a fait le choix de s'inscrire dans l'appel à projet "pollinisateurs" afin de définir une trame verte "jardins et parcs" permettant d'orienter et d'argumenter les choix de gestion des espaces verts identifiés ( gestion différenciée) et de développer les surfaces enherbées au sein des zones de ruptures dans la zone urbaine.
Dans ce cadre, plusieurs actions ont été mises en place : définitions et cartographie de la trame écologique "pollinisateurs et mise en oeuvre, valorisation des filières de semences locales sur les terres agricoles, accompagnement de la gestion différenciée des espaces verts du territoire vers une labellisation "éco jardin" de plusieurs parcs du territoire, communication et sensibilisation via le développement notamment des sciences participatives. Alexia Quentin, responsable du service espaces naturels et biodiversité de la Communauté d'agglomération de Pau, témoigne : "L enjeu était de faire le pont avec le changement de pratiques sur nos espaces publics. Le projet est mené avec le Conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine, qui gère le volet scientifique. Une grosse partie du dossier, c'est l'acquisition de connaissances, car en réalité, on en a très peu. On s'est surtout intéressé à la zone urbaine et voir comment par le changement de pratiques des collectivités, les conditions d'accueil des insectes pollinisateurs peuvent être améliorées." 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7416
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !