Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Premières graines semées pour l’éco-quartier Les Akènes à Lormont

22/11/2012 | Jean Touzeau, maire de Lormont, a accompagné les enfants de l’école Jean Ronstand dans la semis des premières graines du quartier.

les Akènes à Lormont (33)

Samedi dernier, la ville de Lormont a posé la première pierre de l’éco-quartier Les Akènes, dans le quartier de La Ramade.« Nous sommes sur un ancien site industriel » indique Jean Touzeau, maire de la ville, « Avant il y avait l’usine Siemens. Ce grand terrain de 9,5 hectares va permettre la construction d’un éco-quartier pouvant accueillir entre 2500 et 3000 habitants ».

L’éco-quartier Les Akènes, conçu en partenariat avec Clairsienne, opérateur social et amménageur, devrait être terminé entre 2014 et 2015. Il participe à un projet d’action publique à volonté sociale, écologique et économique.
Une proximité avec la villeBordeaux est à moins de quinze minutes. Situé en bout de plateau entre le quartier de Génicart en réhabilitation et le quartier pavillonnaire du Grand Tressa, l’axe paysager « la promenade de la Ramade » va permettre de relier le tramway A (à 800 mètres) à la future passerelle du Grand Tressan qui franchira la rocade.
« Il fallait éviter l’enclavement », indique Jean Touzeau, « C'est une volonté des partenaires, la ville de Bordeaux sera à moins de quinze minutes, et  les Akènes bénéficieront d’équipements permettant la réalisation d’un quartier structuré, vivant et mixte. »

Ecoles, infrastructures sportives et culturelles, les Akènes permettront de promouvoir la mixité sociale et fonctionnelle. L’éco-quartier regroupera 7500 m2 de commerces et services ainsi que 11000 m2 de bureau en bordure de rocade et une chaufferie biomasse. Les 816 logements iront du T1 au T5 en accession privée et sociale. Coût total de l'opération: plus de 200 millions d'euros d'investissements.

Un quartier au cœur de la natureInviter la nature en ville et composer des paysages verts au quotidien a été une des ambitions des programmateurs de l’aménagement. Marion Vaconsin, architecte paysagiste explique « Le projet a été conçu comme un socle permettant de stimuler les sens des habitants. La végétation est accessible, immédiate et vécue. »

Les Akènes sont composés de trois espaces de vie complémentaire ; « Habiter dans les arbres », « La Lisière » et le cœur de l’éco-quartier. 35% des Akènes sera constitué d'espaces libres plantés. Entre le Parc des Coteaux, la vallée du Gua et le bois de châtaigniers du Grand Tressan, l'éco-quartier viendra relier ces paysages et renfermera des espaces variés de boisements, clairières, venelles, jusqu'aux pieds des immeubles.

Renouvellement urbain et mixitéMonique Segura habite Lormont depuis 1968. Les cheveux aussi rouges que ses lunettes, c'est un peu "l'âme de Lormont", comme l'appellent ses amis. Elle travaille au centre social de la ville et a observé les différentes évolutions du quartier et de ses habitants. "C'est sûr, c'est du renouveau par rapport à Lormont. Avant c'était un vieux bourg, maintenant c'est plus jeune." Quand on évoque le futur quartier des Akènes, et l'arrivée de plus de 2000 nouveaux habitants, elle se réjouit. "Lormont est une ville comme les autres. Malgré ce qu'on peut dire, ça ne brûle pas. J'ai jamais voulu partir. La délinquance existe ici comme ailleurs. Le renouveau, c'est toujours positif."

Mixité sociale comme impératif d'un projet au coeur du développement durable, Monique y croit. "Les gens ont toujours peur de nouveaux voisins, mais une ville s'évalue aussi à son mélange de population. Au centre social je vois de tout. S'il y a des jeunes qui font des bêtises ce n'est pas à cause de Lormont, c'est qu'ils n'ont pas vraiment d'envie," confie-t-elle.
Pour Sarah, mère de trois enfants venus planter les premières graines, ça sera le déménagement l'année prochaine. "Ce n'est pas à cause des Akènes, car je n'étais pas au courant du projet, mais parce que je ne trouve pas le quartier agréable, trop résidentiel." Des familles partent, d'autres viennent s'installer...telle est la vie sans cesse renouvelée du quartier de la Ramade.

Les promoteurs des Akènes promettent que les familles voudront rester dans ce nouveau quartier. Grâce à sa synergie et par son nom, car l'Akène est un fruit portant en lui tous les constituants nécessaires pour "germer, se développer et s'intégrer dans son environnement". Ce que l'éco-quartier espère bien garantir à ses futurs habitants.

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1152
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !